HEVA ferme ses portes, pour mieux les rouvrir ICI ! A très vite !

Partagez | 
 

 Un café, un bon café <Sasha>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 48
► ICI DEPUIS : 21/01/2015
► LOCALISATION : Savannah

MessageSujet: Un café, un bon café <Sasha> Ven 30 Jan - 16:47



un café, un bon café feat Sasha

    Juste après ma rencontre avec ces personnes au parc, je me suis vite éclipsé, je ne les connais pas, du moins pour moi, je ne me souviens pas de leurs visages, de leurs voix, mais d'après eux, je serais le mari de la femme et l'ami d'enfance du jeune homme, tous les trois, nous faisons les quatre cents coups, nous étions unis, mais ce n'est pas possible, j'en suis sur je me souviendrais d'eux.
    Alors une fois que j'ai trouvé un prétexte aux deux jeunes gens, je me suis rendu dans le premier café que j'ai aperçu, pourtant à l'opposé où j'étais, mais je pense que c'est une coïncidence, à ce qui paraît, c'est le café où j'allais souvent avec ma femme et mon ami d'enfance, peut-être que je me souviendrais quelque chose, voir si c'est vrai ...Alors une fois que j'ai trouvé un prétexte aux deux jeunes gens, je me suis rendu dans le premier café que j'ai aperçu, pourtant à l'opposé où j'étais, mais je pense que c'est une coïncidence, à ce qui paraît, c'est le café où j'allais souvent avec ma femme et mon ami d'enfance, peut-être que je me souviendrais quelque chose, voir si c'est vrai ...
    Je m'avance doucement vers le comptoir, je ne savais pas quoi prendre, je respire un bon coup, puis je lève la tête vers la personne, je ne sais pas, c'était qui, je lui fais comprendre que je ne savais pas quoi prendre, il, parce que c'était un homme, il me dit alors de m'installer et de regarder la carte, je le remercie en souriant, puis je me dirige vers une table, elle n'était pas loin de la fenêtre, la première chose que je fais, c'est de regarder pour voir si les deux personnes ne m'ont pas suivi.
    Après avoir fait le tour de la rue, je plonge mon regard sur la carte, il y avait tout un tas de boissons froides et chaudes, je ne sais pas quoi choisir, qu'est-ce qui me ferait réellement envie ? Hum, je me mets à réfléchir, à l'hôpital, j'avais le droit à un café dégueulasse, à de la nourriture infecte, je dois dire que je ne me souviens pas réellement de beaucoup de choses, mais je suis sûr que je savais mieux cuisiner.

Au bout d'une dizaine de minutes, je ne savais toujours pas quoi choisir, je regarde alors dans mon portefeuille, je vois que j'avais de l'argent, sans doute, ils avaient prévu le coup qu'il fallait que je mange, que je bois et surtout que je me loge. Quand j'y pense, relâcher quelqu'un dans la nature qui ne se souvient pas, ça fait des mois que je suis amnésique et rien ne me revient. On m'avait dit que je venais de Savannah, c'était quelque chose de sûr, vu que sur ma carte nationale d'identité, c'était noté et puis l'adjudant en chef à l'armée à confirmer que je m'étais inscrit de là-bas. Je soupire.
J'avais l'impression que plus ça allait dans ma tête et moins en fait, je répondais à mes questions, surtout que la principale question été : qui suis-je ? Suis-je marié ? Bon même si cette deuxième question avait été répondue par les deux personnes que j'ai rencontrées, elle m'a dit qu'elle était ma femme, mais je n'en suis pas sûr, j'ai l'impression qu'on peut me manipuler facilement, et puis les deux avaient l'air d'être très proches, comme-ci ils étaient ensembles ... Je soupire, lorsqu'une personne s'approche de moi en me demandant si j'ai choisi, je souris.


-Je vais prendre un capuccino.

Puis la personne s'en va, me laissant seul, en même temps, je n'allais pas lui demander de rester, on ne se connaît pas et puis si on venait à me parler, ou alors si on me demandes-tu n'es pas mort ?[i]Puis la personne s'en va, me laissant seul, en même temps, je n'allais pas lui demander de rester, on ne se connaît pas et puis si on venait à me parler, ou alors si on me demandes-tu n'es pas mort ? Oui, je me souviens d'une conversation entre le médecin et l'adjudant, il parlait de quelqu'un qui avait été annoncé mort, puis finalement se réveille, mais ne comprenait pas, je ne pensais pas qu'il parlait de moi. Mais tout ça commence à prendre du sens, un jour, j'en suis sûr, je découvrirais qui je suis.
code par (c) eylika. PHOTO de we heart it.


_________________

love is killing me
i never ask for the love you gave me. but you did, and my life was beautiful. and then you took it back and you broke my heart. my soul left with you. i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 361
► ICI DEPUIS : 04/01/2015
► LOCALISATION : Savannah ~

MessageSujet: Re: Un café, un bon café <Sasha> Sam 7 Fév - 21:15




Un café, un bon café

Hier, j'ai été en retard. Aujourd'hui, je suis en avance. J'essaie de me rattraper... Oui, parce que je m'en veux quand même, ma patronne a dû faire mon travail en plus du sien, et, si elle m'a embauché, c'est pour être plus tranquille... J'ai pas géré et je recommencerai plus. Je suis d'attaque pour lui faire oublier ça, et surtout pour que je l'oublie moi. C'est un peu comme ne pas trouver un problème sur un ordinateur, pour moi. C'est pas grand chose et on trouve toujours une solution, mais ça reste dans mes pensées pendant un moment... Sortir les cartons, remplir la réserve sous le percolateur, sortir les tasses du lave-vaisselle, les essuyer et les empiler... Tout ça doit être fait quand on ouvre, ou presque fini, pour pouvoir bien accueillir les clients.
Quelques clients arrivent et je leur sers ce qu'ils veulent, cette fois, ils peuvent repérer un fondant chocolat-framboise dans la vitrine et certains ne s'en privent pas. J'en ai déjà servi quelques uns, en plus de pas mal de cafés de toutes sortes. Je suis contente de pouvoir servir à quelque chose, même si en fait : je ne fais que mon boulot. En parlant de boulot, ça me rappelle que ma patronne ne me parle quasiment pas. Enfin pas qu'elle parle plus à l'autre employée... mais elle n'est pas du genre timide alors je me demande vraiment ce qu'il se passe, pour qu'elle reste à l'écart de tout le monde, elle ne montre que son côté polie au final. Enfin je n'ose pas lui demander et je pense que si elle ne m'en parle pas d'elle-même, je n'oserai jamais.

Quoiqu'il en soit, un nouveau client arrive et il semble complètement perdu, mais je finis de nettoyer des tasses pendant ce temps. On l'a installé et donné une carte, seulement il semble plus intéressé par ce qu'il se passe à la fenêtre... Je lui laisse alors un peu de temps avant de venir vers lui. A quelques mètres de lui, je le vois sortir son portefeuille et il semble presque étonné de voir ce qu'il y trouve. C'est tout de même son propre portefeuille... non ?
Il soupire, alors même que je ne lui ai rien dit. A croire qu'il se demande ce qu'il fait là... A moins qu'il n'attende quelqu'un qui n'arrive pas.

_ Vous avez choisi, Monsieur ?, je demande alors. Permettez-moi de vous donner la suggestion du jour : le fondant chocolat-framboise.

Il me dit alors qu'il veut un capuccino, je ne prends pas plus de temps auprès de lui et vais lui préparer. J'aurai tout le temps de lui demander s'il va bien quand je lui apporterai ce qu'il a commandé. Enfin s'il veut parler... Je passe derrière le comptoir et prépare sa commande, j'ajoute un petit chocolat et un carré de sucre, comme il est d'usage. Quand j'arrive, je lui donne sa tasse en souriant.

_ Excusez-moi mais on dirait que ça ne va pas. Vous attendez quelqu'un ou on vous a annoncé une mauvaise nouvelle ? Je ne veux pas être indiscrète, mais si vous voulez en parler...

Ce boulot m'a décidément beaucoup apporté, jamais je n'aurais pu faire ça auparavant. Maintenant, je peux aborder quelqu'un - bon, la plupart du temps, c'est juste pour prendre sa commande, mais c'est déjà ça - et je peux lui parler vraiment, pas juste un oui ou un non par ci par là.. Et encore, j'ai toujours fait des mouvements de tête tellement discrets qu'on ne les remarquait pas. Je n'ai jamais pensé pouvoir discuter avec un inconnu, sans même qu'on ne me le présente. C'a toujours été impensable. A présent, c'est juste... banal. Et j'en suis heureuse. Il ne me restera plus qu'à parler à des gens sans que ça ne concerne leur commande, ou plutôt que je puisse le faire en-dehors de ce café. Jusque là je n'ai pas vraiment pu le faire à l'université ou même aux alentours de chez moi... enfin il n'y a pas beaucoup d'inconnus autour de chez moi, avec ma mère qui se montre gentille et serviable envers tout le monde, j'ai beaucoup été présentée.
Toujours étant que j'attends la réponse de cet homme, en espérant pouvoir l'aider un peu, même si c'est que par l'écoute.


[HJ : Vraiment désolée de ne pas avoir répondu plus tôt...]

_________________
grande iconepetite icone
#TEAMCHATONS #WINNERS

LADY SUR EPICODE


Dernière édition par Sasha B. Lewis le Lun 23 Fév - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 48
► ICI DEPUIS : 21/01/2015
► LOCALISATION : Savannah

MessageSujet: Re: Un café, un bon café <Sasha> Mer 11 Fév - 17:36



un café, un bon café feat Sasha



    Je n'arrive pas à comprendre comment des gens haut placés se permettre de faire cela ? Je soupire tellement ce qui m'arrive est totalement hors de contrôle. En plus, me réfugier comme un gamin dans un café, je trouve que ce n'est pas une réaction mature, mais que voulez-vous, quand deux personnes vous annoncent qu'ils vous connaissent, mais que vous, vous n'avez aucun souvenir ... C'est assez dur.
    Je baisse la tête, je me mets à regarder dehors, je commençais à espérer qu'un jour ma vie reprendrait son cours tout à fait normal, mais non ... Ce n'est pas encore aujourd'hui, cette femme qui se disait être ma femme et cet homme qui était soi-disant mon ami d'enfance ... Mais je ne me souviens pas d'eux.
    Alors qu'une jeune femme s'approche de moi en me demandant ce que je voulais boire, je lui dis en souriant ce que je désire. Elle m'avait proposé en même temps la viennoiserie du jour, mais je n'ai pas réellement fait attention ... En même temps, je pense en avoir jamais mangé, j'ai l'impression qu'en fait, je suis un enfant, on doit tout lui apprendre, heureusement parler, j'ai eu la rééducation spéciale avant qu'on me lâche comme un lion dans l'arène.


    C'est alors qu'elle revient au bout de quelques petites minutes avec ma boisson, puis je me mets à regarder la tasse, puis lorsqu'elle reprend la parole, je me mets à la regarder, c'est alors qu'elle me demande si quelqu'un devait arriver ... Ou alors j'avais appris une mauvaise nouvelle, je baisse la tête, puis je ne sais pas comment je dois le prendre "je suis ta femme", ces quelques mots qui me trottent dans la tête, est-ce la vérité ? En même temps, j'ai dû mal à imaginer une personne s'approche d'un inconnu et dis ça ... Cela serait complètement stupide.[/i]

    Je prendrais aussi le fondant. Je n'attends personne ... Enfin normalement, je ne sais pas où placer ce qu'on vient de me dire, si c'est une bonne chose ou une mauvaise chose, toute à l'heure, deux personnes se sont approchées de moi en me disant "je suis ta femme", et "je suis ton ami d'enfance" ... Vous allez me dire que je suis complètement fou ...

    Je baisse la tête, je me mets à regarder ma boisson, comme-ci, elle allait me parler ou alors me faire un beau sourire, mais c'est évident qu'une tasse reste un objet et que ça ne bouge pas. Je me mets alors à relever la tête et à regarder la jeune serveuse, oui, elle doit me prendre comme un détraqué... Elle doit se dire que je viens de sortir d'un hôpital psychiatrique et qu'elle devrait appeler le service.
    Je prends ma boisson et bois une gorgée, puis je la dépose sur la table, puis je continue de regarder la demoiselle, j'avais l'impression que plus j'attendais et plus elle allait me dire "Monsieur, je vais appeler les blouses-blanches, ne vous inquiétez pas."

[i]
code par (c) eylika. PHOTO de we heart it.


_________________

love is killing me
i never ask for the love you gave me. but you did, and my life was beautiful. and then you took it back and you broke my heart. my soul left with you. i love you and it hurt so much. you're my nightmare and my destiny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 361
► ICI DEPUIS : 04/01/2015
► LOCALISATION : Savannah ~

MessageSujet: Re: Un café, un bon café <Sasha> Lun 23 Fév - 2:09




Un café, un bon café

Je vois cet homme regarder dehors, il semble désemparé. Ou désorienté, peut-être. Je ne sais pas trop. En tout cas, j'essaie de lui laisser un peu d'espace et surtout de la bonne humeur, peut-être que de voir quelqu'un lui sourire lui fera plaisir. Je ne sais pas quoi faire pour l'aider, après tout, je ne sais pas ce qui le préoccupe à la base. Il me sourit en retour quand il me dit ce qu'il veut commander. Il ne me répond pas concernant ma suggestion mais je ne fais pas de remarque à ce sujet. En revenant, j'essaie d'engager un peu la conversation mais il ne fait que me regarder au départ, avant de baisser la tête. Est-ce que je suis tombée juste en parlant d'une mauvaise nouvelle ?
Il me répond alors à propos du fondant et pour mes questions. Il a du me trouver incroyablement curieuse... Ce qu'il me dit m'étonne un peu, et il doit le remarquer à mes yeux qui se sont légèrement écarquillés, j'ai heureusement pu contrôler ma bouche pour qu'elle ne s'ouvre pas. Il aurait pu me dire comme ça que j'allais gober une mouche, mais passons. Il semble vraiment désemparé et je me dis que de lui apporter un peu de chocolat ne lui fera pas de mal. On dit bien que d'en manger est bon pour le moral... Autant s'attaquer à tout ce qu'il vient de me dire avec les bons moyens : une boisson chaude et de quoi grignoter, ce sera parfait. Il n'y a que la fin de ce qu'il me dit qui me fait sourire. Non, pas rire, puisqu'il n'y a rien de drôle à ce qu'un homme se pense fou. Mais c'est surtout que je ne doute pas vraiment de sa santé mentale. Je me demande juste pourquoi il ne peut pas répondre lui-même concernant sa supposée femme et son supposé ami d'enfance, après tout il devrait s'en souvenir, non ? Il se met à regarder sa tasse avant de reposer son regard sur moi. Je me décide à lui répondre alors.

_En fait, je ne pense pas que vous soyez fous. Mais il vaut mieux discuter de tout cela avec les bonnes armes, je vous apporte le fondant.

Le temps que je parle, il boit une gorgée. Je reviens rapidement avec ce qu'il voulait et je m'assieds à côté de lui.

_Alors expliquez-moi, si vous le voulez bien. Vous m'avez dit que ces deux personnes étaient venus vous voir pour vous annoncer leur vérité, mais vous avez des souvenirs d'eux ? Enfin ça me parait plutôt logique, même si je ne veux pas vous offenser... Si on ne se souvient pas d'une personne, c'est qu'on ne la connait pas. A moins que vous... Vous... A moins que vous n'avez plus de souvenir... du tout ? C'est ça ?

Je suis étonnée. Après tout, je n'ai jamais rencontré de personne amnésique dans ma vie. Je me demande comment je réagirais si cela devait être mon cas : oublier mes parents, ils viendraient me voir et je ne les reconnaitrais même pas, alors que je les vois pourtant tous les jours... Je dois avouer qu'il n'y a pas grand monde que je n'arriverais pas à reconnaître alors que je les avais vus avant : je ne vois pas les gens que je connais. Internet fait des merveilles ! Et beaucoup d'amitiés se sont faites par ce biais pour moi. Mais retournons sur le cas de cet homme : est-ce qu'il est vraiment amnésique ? Ou est-ce que ces personnes essaient de se ficher de lui ?

_En tout cas, on peut vérifier certaines informations, si vous voulez... Oh! Et je m'appelle Sasha.

Je lui tends la main en même temps, une habitude que l'on m'a donné pour saluer les gens : la bise à ceux que je connais et une poignée de mains aux inconnus.

_________________
grande iconepetite icone
#TEAMCHATONS #WINNERS

LADY SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un café, un bon café <Sasha>

Revenir en haut Aller en bas
 

Un café, un bon café <Sasha>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La caféine, l’effet, les effets de la caféine avec café et les autres boissons.
» CafézOïde
» café sans perco ?
» Moulin à café ou moulin à graines?
» "Café, pousse-café, l'addition".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPILY EVER AFTER :: - Savannah - :: Historic District :: ► Coffee-O-Logy
-