HEVA ferme ses portes, pour mieux les rouvrir ICI ! A très vite !

Partagez | 
 

 Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyMar 6 Mai - 20:40

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

   
Réveillé par le soleil, se glissant, comme un voleur à travers la si mince ouverture laissée sur les rideaux de notre chambre. Je balance alors mon coussin pour tenter de le faire se refermer mais c'est encore pire. Alors je prend son coussin pour me le foutre sur la tête. J'ai pas envie de bouger, j'ai pas envie de me réveiller et surtout, je n'ai pas envie de subir une nouvelle journée à me retenir, à ne pas penser. A quoi bon rester dans le divan, allongé, la télécommande à la main alors que je peux dormir toute la journée, pour ne plus penser, pour l'attendre. Elle, mon rayon de soleil, ma vie toute entière. Je sais qu'elle passait de castings en castings aujourd'hui, qu'elle allait tenter de se trouver une bonne troupe dans les environs pour nous faire manger à notre faim. Je reste donc là, inerte, comme la mort qui s'est immiscé dans mon être depuis mon adolescence, pensant à Krystal, à mon joyau, ma pierre précieuse, mon diamant. Je ressens ce manque en moi, j'ai envie de ma dose mais je vais tenir pour elle, je vais pas me laisser aller, je peux pas me laisser aller. Il m'est interdit de craquer aujourd'hui, ici, dans ce nouvel appartement, là où notre nouvelle vie vient de commencer.

Mais c'est plus fort que moi, je ne peux résister, ça m'appelle comme un aimant appelle le fer. Je me sens totalement sous l'emprise de cette douleur qui m'enserre l'estomac. Mais, je ne compte pas la décevoir, je me lève, je divague totalement, je ne vois plus très clair, en plus, tous ces tremblements me font mal, me secoue comme une poupée de chiffon. Je me dépêche d'aller prendre un bon café, enfin le prendre est un bien grand mot, car je n'arrive même pas à le tenir en main cinq minutes, je n'ai pas le temps d'en boire une gorgée que je le laisse tomber et con comme je suis dans cet état de manque, je marche sur les morceaux. Il y a du sang partout, un morceau dans le pied, je l'enlève mais je ne ressens pas cette autre douleur, je ne ressens plus rien à part ce manque horrible. Putain pourquoi Krissy n'est pas là? Je vais dans la salle de bain, mais après avoir cherché partout , je remarque à ma plus grande désolation qu'il n'y  a pas de méthadone. Il n'y en a plus!

Je pars donc, le pied en bouillie, mal habillé, mais je m'en fous. Je pars pour nous sauver. Lorsque je reviens, dans un meilleur état, que j'ouvre la porte, je ressens son parfum. Elle a du rentrer avant moi, elle a du passer le pas de cette porte il y a peu. Elle a laissé cette douce effluve fruitée que j'aime tant. Merde! Le bordel, que va-t-elle imaginer? J'espère qu'elle est encore là. J'ouvre alors la porte et entre en trombe avec ce pied qui me fait mal, c'est atroce. Mais le fait qu'elle aie pu s'inquiéter pour moi, penser que je l'ai laissée à nouveau tomber est encore plus atroce, cela me déchire réellement le coeur!

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyDim 11 Mai - 15:20


   

every teardrop is a waterfall.

   


   
Je n'avais pas tellement le cœur à travailler, due moins à chercher du boulot, mais étrangement, cela me fit le plus grand bien. Ce matin je m'étais levée tôt pour trouver un job dans la restauration car je savais que mes diplômes de danseuse ne me servirais à rien ici. Et non. Je me trompais, une petite école de danse recrutais un professeur de danse, pour diversifier ses cours et ainsi ramener des adhérents. C'est sans réfléchir que je me suis engouffré dans cette petite structure, et non sans mal, j'ai décroché le poste. J'allais faire ce que j'aime : danser tous les jours, et surtout j'allais être entouré d'enfants et d'adulte, j'allais leur apprendre ma passion. J'étais embauché à toutes les danses : Le classique, le modern-jazz, le contemporain et quelques cours de danses exotiques. J'étais aux anges, et j'avais qu'une envie c'était de rentrer le dire à Declan. Alors je partis en courant de la structure, le sourire aux lèvres, heureuse. Ce qui était tellement rare ces temps ci.

Mais à mon entrée dans l'appartement, tout n'était que ruine. Il n'y avait personne, que du sang, des débris, des fracas. Mon cœur se serrait dans ma poitrine, les larmes roulaient sur mes joues, et machinalement, je nettoyais tout ça. Je nettoyais, pensant au plus profond de moi que tout recommençais, que ce cercle vicieux reprenait de plus belle. Que mon Declan ne serait plus, et que de nouveau je le perdrais... Cette drogue était un poison dans notre vie, et nous privais de tout bonheur... J'essuyais mes larmes du revers de la main, frottant le sang à terre, noyant son sang à mes larmes. Quand tout fut propre, je prenais mon casque et mettais à fond la musique, me coupant du monde, me plongeant dans ma bulle, me posant sur notre petite terrasse, le regard perdu, les yeux tristes... J'étais tellement triste qu'il est pu de nouveau replonger...

Je ne l'entendis même pas rentré, je ne vis même pas le temps changer, trop absorber par ma peur de le perdre. Où était-il ? S'était-il trouver un nouveau réseau ? Avait-il pensé à moi en recommençant ? J'étais totalement perdue, j'ignorais où il était, et surtout s'il avait recommencer. Il m'avait promis un renouveau, et je ne voyais que l'ébauche d'un nouvel enfer... La pluie me tirais de mes rêveries, et je pestais contre elle, accusant le ciel de tous mes malheurs, essuyant une nouvelle larme sur ma joue, rentrant dans l'appartement, tombant nez-à-nez avec Declan. Je ne pus lui décrocher un mot, me contentant de passer devant lui et aller dans la cuisine, mon coeur si douloureux m'empêchais de dire tout mot...   
   
made by pandora.

   
   

   


Dernière édition par Krystal L. O'Neil le Ven 30 Mai - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyDim 11 Mai - 21:09

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

   
Elle avait pleuré, je le vois à ses yeux rougis, je le ressens à sa manière de ne pas m'adresser la parole. Krystal est sur la défensive, son corps me rejette autant que son regard. Pourtant, j'aimerais lui dire que je n'ai rien fait, que justement, j'ai galéré mais j'ai tenu bon, que jamais je n'aurais replongé après le lui avoir promis. Je me suis battu contre moi même, tout la journée durant. Pourtant, je ne la rattrape pas, pas de suite. Je préfère souffler, je ne supporte pas de la voir triste, je ne supporte pas de savoir que c'est moi qui la met dans un état pareil. Dans ces moments-là, je me sens minable, petit et surtout complètement anéanti. J'ai tenu bon merde, j'ai tenu ! Je prends alors une grande respiration, moi qui suis resté là, bloqué, immobile et silencieux. Puis passant une main dans mes cheveux, je vais la rejoindre. En passant, je vois ma tête dans le miroir, je fais peur à voir. J'ai des cernes de dix kilomètres de longs, mes cheveux ne ressemblent à rien, j'ai le teint livide et le regard complètement vitreux. Je comprend immédiatement, ce qu'elle a pu imaginer en me voyant. Alors que non, j'ai TENU ! Pour elle, pour moi, pour nous surtout ! Car je vais tout faire pour nous réussissions notre nouveau départ, pour que nous nous aimions, mais surtout pour que la première fois depuis bien longtemps, elle soit fière de moi. Oui, je crois que ce serait la plus belle chose qui pourrait m'arriver, lire à nouveau la fierté dans son regard.

Je la retrouve, debout, devant la table de cuisine, les yeux dans le vague. Je ne sais pas si elle pleure encore et je préfère ne pas le savoir, je ne le supporterais pas ! Elle est dos à moi. Je ne dis rien, je ne suis pas un grand bavard malheureusement pour elle. Je dépose juste devant ses yeux, sur la table le sachet de la pharmacie où je suis passé avant de revenir. Il contient les seringues et la méthadone. Je sais très bien qu'elle comprendra vite que je n'ai pas replongé, je ne l'ai pas laissée tomber à nouveau. Et pourtant, malgré le fait que je sois sobre, je m'en veux, je n'aurais pas voulu lui faire du mal si vite après être arrivé ici, dans cette ville, pour une nouvelle vie à deux. Je m'en vais alors, la laissant prendre tout son temps et je me retrouve sur le balcon et malgré la pluie, je m'y engouffre, je m'y sens vivant. Je lève la tête, ferme les yeux et laisse l'eau me couler sur le visage, je laisse également ma chemise s'imbiber de cette eau si pure, aussi pure que les sentiments que cette femme magnifique ressens pour moi. Je suis vraiment un con, j'aurais du l'appeler, lui envoyer ou lui laisser un message. Non, j'en étais incapable, mais j'aurais du le faire. Je ne pleure pas, je n'aime pas ça, mais je ressens pourtant cette boule de chagrin, salée et chaude me tenir la gorge. Je l'attend, je l'espère!

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyLun 12 Mai - 18:49


 

every teardrop is a waterfall.

 


 
Les mots me manquaient et pourtant tout se mélangeait dans ma tête. Je mourrais d'envie de lui demander où il avait été, s'il avait replongé et d'où venais tout ce sang... Mais j'en étais incapable. Je me contentais de poser mon appareil sur le meuble de la cuisine et regarder dans le vide. Je me sentais impuissante face à lui, et chaque échec me faisais tomber plus bas que terre. Puis il posait face à moi son sachet de méthadone et les seringues, et mon coeur fut soulagée. Il n'avait pas replongé, j'en soupirais même de soulagement... Mais une question demeurait dans ma tête : D'où venait cette marre de sang ? Je posais le médicament loin de ma vue, puis le cherchais du regard. J'avais besoin d'être près de lui, là, maintenant, tout de suite. Il était ma drogue à moi.

Il était sur la terrasse que j'avais quitté deux minutes plus tôt, et c'est sans hésité que je le rejoignais sous l'eau, collant mon visage sur son dos, mes mains sur son torse, le serrant contre moi à l'étouffer. Il m'avais fait si peur que mon corps avais besoin de le sentir au plus près. Je respirais son odeur, non sans me faire trempée aussi, mais mon cœur était rassuré, je me sentais bien mieux maintenant. Il ne prit pas la parole, je la pris pour lui.

"- Je suis désolée d'avoir douté de toi Declan. Pardonne moi."

Je ne quittais pas ma position, n'osant pas tenir son regard. J'avais été une mauvaise femme, j'avais douté de lui sans même avoir poser de question... Il ne méritait pas ça. Cette épreuve était tellement dure pour lui, je n'avais pas le droit de douter, et il pouvait m'en vouloir...
 
made by pandora.

 
 

 


Dernière édition par Krystal L. O'Neil le Ven 30 Mai - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyMar 13 Mai - 20:51

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

   
Je me retrouve sous la pluie, sur ce balcon pour me vider l'esprit. J'ai encore fait souffrir Krystal et c'est bien ce qui me fait le plus mal dans cette histoire. Elle ne mérite pas tout ce que je lui fais enduré. Je suis égoïste, j'aurais du penser à la prévenir d'une manière ou d'une autre. Je n'ose même pas imaginer ce qui a du lui passer par la tête. Elle arrive alors, et m'entoure de ses bras, sa tête collée dans mon dos. Je ne bouge pas, je n'ose pas bouger, je préfère largement la garder près de moi. Les mots suffisent à montrer mon désarroi et le fait que je me sente très mal. Car ce petit bout de femme, je l'aime et j'aimerais ne plus jamais lui faire aussi peur, aussi mal, ne plus jamais la décevoir. Oui, c'est mon objectif premier à l'heure d'aujourd'hui.

Mais lorsqu'elle s'excuse, je ne mets pas longtemps avant de me retourner, de lui faire face. Je prends son visage entre mes mains, glacée par la pluie qui est tombée dessus, puis je lui dis, la regardant droit dans les yeux Tu n'as pas à t'excuser. J'aurais du te prévenir, j'aurais du t'écrire un mot. Je la serre contre moi, pour la protéger de la pluie et je lui dis après un baiser dans ses cheveux Je suis désolé ! Elle a eu raison de douter, je ne suis pas quelqu'un de confiance, je pourrais craquer à chaque seconde. Et puis tout lui prouvait que je n'allais pas bien. Elle ne pouvait pas en penser autrement. Je ne peux pas lui en vouloir pour ça. Et puis, ça serait surtout impossible que je lui en veuille ! Je l'aime trop pour cela. D'ailleurs, je ne veux pas qu'elle attrape quelque chose, ici sous cette pluie.

Je lui prend alors la main et la fait rentrer avant moi dans l'appartement. Pourquoi je suis pas du genre plus loquace, je pourrais lui dire plus souvent à quel point je l'aime, à quel point je tiens à elle, je pourrais lui parler de mes besoins, de mes doutes, lui dire ce que j'ai sur le coeur. Mais je m'en sens incapable ! Et pourtant, le pire est qu'elle sait tout de moi, elle lit en moi comme dans un livre ouvert. Mais d'un coup, une fois la porte fenêtre fermée, je me sens très mal, je la fais virevolter pour se retrouve face à moi. J'évite soigneusement de la coller à moi, pour éviter qu'elle soit aussi trempée que je ne le suis moi même. Et je lui demande Mais toi, raconte moi tout. Comment s'est passée ta journée? C'est en lui demandant cela que j'enlève mon tee shirt. Je m'essuie d'ailleurs avec ce qui reste de sec sur ce bout de tissu !

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyVen 30 Mai - 13:47


 

every teardrop is a waterfall.

 


 
J'étais une mauvaise femme d'avoir douté de lui sans même lui avoir poser la moindre question. Mais je ne parvenais pas à croire que cette spirale infernale puisse un jour prendre fin. Nous avions vécut des mois en enfer, des années, et j'avais aujourd'hui peur que la vie me prenne ma raison de vivre et d'être. Declan était toute ma vie et le perdre me ferais perdre la vie. Il me prit le visage avec ses doigts gelés sans aucune once de peur, et je le dévorais du regard, l'implorant du regard de me pardonner. Il me disait tout le contraire, c'était lui qui s'excusait, lui qui était en faute, et à nous deux nous faisions la paire pour le coup. Je fermais les yeux à son baiser sur mon front, et me collais à lui, comme une moule à un rocher...

"- Je t'aime Declan."

Il prit ma main et m'entraînais alors à l'intérieur, au sec, prenant bien la précaution de moins me toucher possible. étant dos à lui, il me fit virevolter pour me mettre face à lui, comme si ma vue lui procurait du bien être, comme s'il se sentais mieux. Un sourire amplissait mon visage et je lui fit un sourire en coin quand il me posait la question de ma journée. Je ne désirais pas lui dire clairement les choses, mais le lui faire comprendre. Il retirait son tee shirt, et je ne pus m'empêcher de me mordre la lèvre, le dévorer du regard et rire. Puis je m'approchais de lui, pris sa main dans la mienne, et lui fit prendre une position de valse, tout en le guidant comme le ferais une prof de danse.

"- Met ta main dans la mienne, pose la deuxième sur ma taille délicatement, comme si tu étreignais une poupée de porcelaine. La raison voudrais que ce soit l'homme qui guide la femme, mais mon coeur doit te guider. Suit moi, je vais t'apprendre la valse.

Puis je l'entrainais doucement à danser avec moi, mes yeux dans les siens, lui faisant de magnifiques sourires.
 
made by pandora.

 
 

 


Dernière édition par Krystal L. O'Neil le Ven 30 Mai - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyVen 30 Mai - 15:06

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

   
J'aimerais tant remonter le temps, revenir à nos 16 ans, j'aimerais tant ne pas avoir touché à ce premier joint, et encore moins m'être éloigné d'elle. Si j'avais continuer à ne m’intéresser à cette magnifique jeune femme, je ne serais surement pas le type qui lui fait peur tout le temps, je ne serais pas celui qui lui fait tant de mal, qui la tue à petit feu. Si je n'avais pas tué ce type, si je m'étais contenté d'appeler un pion, notre vie serait beaucoup plus simple aujourd'hui. Malheureusement, les si ne valent rien et nous ne pouvons remonter le temps. Nous devons faire face à cet amour qui la détruit. Combien de fois, je n'ai pas pensé à partir, à la quitter pour qu'elle vive mieux, mais égoïstement, sans elle, je meurs. Sans elle je n'aurais plus du tout cette infime parcelle d'humanité qu'elle arrive encore à me mettre dans l'âme. Cette âme dévorée par la drogue et la mort !

"Je t'aime" ! Sa voix si douce parcourait tout mon être dans un frisson de chaleur. Le fait qu'elle m'aime était la branche qui me retenait encore à la rive. Elle m'empêchait de couler et de me noyer! Nous retournons alors à l'intérieur pour pas qu'elle n'attrape quoique ce soit. Moi, cela fait des années que je ne lui aie plus dit ces trois mots, pourtant, je le pense et elle le sait. Je ne pense pas que mon amour soit la meilleure chose qui lui arrive, je pense réellement qu'elle serait plus heureuse loin de moi. Alors je prérères le penser, le dire avec le regard. Il faut dire aussi que je n'ai jamais été très expressif ni sociable. Je n'ai jamais parlé comme un moulin à parole. Alors au lieu de lui dire ce qu'elle attend autant, je lui lâche Moi aussi !

Mais lorsque je lui demandais de m'expliquer sa journée, je vis directement à son regard qui pétillait à nouveau, à son sourire également que cela s'était super bien passé. Alors je souriais et me laissait totalement guider dans sa valse. Je n'ai jamais été très bon danseur, mais elle sait toujours comment s'y prendre avec moi, pour tout. Je souri moi aussi à la voir si heureuse, si souriante ! Jusqu'au moment où je lui marche sur le pied, où la magie perd un peu de son sens. Moment également, où je ressens pour la quasi première fois, la blessure à mon pied se réveiller ! Là, je nous fais tomber tous les deux dans le canapé et je lui demande Tu vas devenir prof de valse? Bah quoi, elle jouait bien à la prof de valse. Enfin y a un autre mot pour ce genre de danse, mais je ne le connais pas plus que ça . Je viens alors l'embrasser puis je plongeais  mon regard dans le sien attendant sa réponse impatiemment. Ma main parcourant ses cheveux, ses longs et soyeux cheveux !

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyVen 30 Mai - 17:02



every teardrop is a waterfall.



Il n'avait jamais réussis à m'avouer ses sentiments, même dans les situations les plus périlleuses. Lors qu'il avait tué ce jeune, nous n'avions pas eu besoin de se dire qu'on s'aimait, les regards en disait long, ou encore même quand je l'ai sevré la première fois, il m'aimait. Je n'avais jamais eu aucun doute là dessus, mais je savais que sa faiblesse, parfois, prenait le dessus sur notre amour et j'étais impuissante face à elle. Elle me privait de son amour quand elle était là, elle, sa drogue. Et j'espérais qu'une chose désormais qu'elle l'oublie. Il ne parvenait pas à me dire ces deux mots qui avaient tant de sens à mes yeux, mais il me le disait autrement, par le regard. Et pour ce qu'il était, je l'aimais encore plus.

Je souriais à ses mots, puis le vit me suivre sans rechigner, se contentant de me sourire, et de me suivre sans rien dire. Il était gauche en danse, pas très bon danseur, mais il me suivait où que j'aille et ce moment était parfait. Nous virevoltons dans la pièce quand il se mit à me marcher sur le pied, et je riais aux éclats, ne perdant rien de ce moment. Mais son regard se ternissait, il semblait avoir mal. Le sang dans la pièce tout à l'heure, était-ce parce qu'il s'était blessé ? Il nous fit tomber dans le canapé et je me lovais contre lui, toute souriante à ses paroles. Il m'embrassait alors et je lui rendis son baiser, mes mains autour de son cou, le serrant au plus près de moi. Puis il se mit à caresser mes cheveux, geste qui me détendais plus que permis. Je posais ma tête contre son épaule nue, caressant son torse avec tendresse.

"- J'ai été embauché comme professeur de danse en effet ! Je commence Lundi !"


made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyVen 30 Mai - 20:56

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

   
Tout était tendre et en retenue entre nous, jamais un geste en trop, ni une parole inutile. Et c'est ce que j'aimais chez Krystal, plus que tout au monde, tout était simple. C'était le genre de femme gentille, douce, accessible et surtout belle à en crever. Elle avait cette beauté extérieure et intérieure qui faisait d'elle une personne extraordinaire. Elle ne me demandait jamais rien. Elle souhaitait juste que je sois heureux. Et jamais Krystal ne pourra imaginer à quel point, lorsque je suis avec elle, sobre, sans cette mort dans les veines, je suis le plus heureux des hommes. J'aime son sourire, sa manière de danser tout le temps, de se tenir, de me toucher, de m'embrasser. Tout en elle est volupté et passion à la fois ! Nous sommes là, tous les deux, dans les bras l'un de l'autre, on s'embrasse, on a des gestes tendres mais voilà qu'elle m'annonce qu'elle a été embauchée comme professeur de danse. Je lui sourie alors et lui dis Félicitations Krystal, mais bon, c'était à prévoir, tu es la meilleure danseuse que j'ai jamais connue ! Tu es tellement douée, qu'ils n'aurait pas pu passer à côté de toi, de ta manière de bouger, ni d'être. Tu le mérites mon amour! Je l'embrasse, mais voilà que le doute remonte en moi à nouveau. Mes lèvres posées sur les siennes, sa douceur, je me dis qu'elle mérite bien mieux que moi. Un mec qui pourrait fêter ça comme il se doit, en ouvrant une bonne bouteille de champagne, en lui offrant le restaurant aussi pourquoi pas. Moi, tout ce que j'ai à lui donner, c'est des baisers et des verres de jus de fruits. Je me recule alors et plonge mon regard dans le sien, caressant ses cheveux, je lui demande Tu réalises que tu pourrais avoir mille fois mieux que moi ? Je le pense réellement ! Je le sais aussi ! Pas besoin que je lui dises, elle connait toutes mes pensées.

Mais comme bien souvent mon humeur change du tout au tout. Je ne vais pas gâcher la soirée pour un état d'âme qui ne servirait à rien. Je lui l'homme qui a le plus de chance sur terre. Malgré tout ce que je lui aie fait subir dans mes mauvaises périodes, elle m'accepte, elle m'aime et me supporte. Je me lève alors et je lui dis après un léger baiser, juste effleurement de ses lèvres si douces Je vais vider le frigo et les armoires, je vais nous préparer un truc à manger pour fêter ça! Et comme apéritif, je peux te proposer un cocktail de fruits, préparer de mes petites mains ! Ça te convient ? Je m'en vais alors dans la cuisine en claudiquant, tellement mon pied me fait atrocement mal. Mais je ne peux rien faire, rien prendre non plus, vu que je suis junkie en sevrage, je ne peux ingérer réellement aucun médicament. Pas grave, je vais tout donner pour en faire abstraction et nous préparer une belle soirée. Au passage, je mets la musique  sur la chaine hifi !

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyLun 9 Juin - 21:26



every teardrop is a waterfall.



Il était fier de moi, je pouvais le voir dans son regard, dans son sourire, à travers ses mots, ses gestes. Il était tellement fier, et semblait si ... Heureux. Comment ne pas aimer un homme pareil ? Il était d'une beauté à coupé le souffle lorsqu'il était sobre et heureux. Ses yeux sans vie en tant habituel pétillait de joie, son sourire fendais l'atmosphère pesante et ses gestes étaient doux. Il pouvait m'emmener où il voulait, j'étais sienne pour l'éternité. Je souriais, gênée de ses mots, rougissant même, fuyant son regard, éclatant de rire comme une enfant pris en faute, il me flattait un peu trop.

"- Abuse pas trop non plus, je ne suis que moi. Mais tu as raison sur un point, ils ont fait une bonne affaire. "

J'éclatais de nouveau de rire, rougissant qu'un peu plus, puis savourais ses baisers, ses câlins, sa douceur puis fut piquer au vif de ses propos. J'avais déjà tout ce que je voulais avec lui, et je ne souhaitais rien de plus.

"- Je n'ai pas besoin de mille fois mieux. Mon bonheur est là, et c'est toi. "

Je déposais un baiser sur ses lèvres, puis pris son cou de mes mains pour lui déposer un baiser sur le front. Je le protègerais quoi qu'il arrive et à jamais. Puis il se levait, me proposant un diner fait maison, par lui. Comment refuser ? Je sautillais sur mon canapé en le regardant faire, dodelinant de la tête en écoutant la musique, le dévorant du regard.

"- Oh que oui ça me convient ! Mais après tu me montrera ton pied, je vois bien qu'un truc cloxhe Declan ! "

Je lui fis un sourire banane avant de rire légèrement. Il était blessé et il ne pouvait rien me cacher, je serais son infirmière personnelle par la suite, je n'avais pas envie qu'il souffre inutilement.
made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyMer 11 Juin - 20:42

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

   
Krystal avait du mal avec mes compliments. Mais je ne pouvais que lui en faire d'autre. Je lui sourie alors attendri et je lui dis, mon regard posé dans le sien Arrête ça tout de suite Krystal, tu es parfaite ! Tu es douée en danse, tu es patiente, tu adores les enfants, alors comment passé à côté d'une opportunité pareille. Oui ils ont fait l'affaire du siècle, tu seras comme toujours, parfaite ! Son rire, sa manière d'être, ses yeux pétillants d'amour, tout en elle était parfait et beau. Alors pour une fois que je vais mieux, que je me sens mieux, je me dois de lui prouver par tous les moyens possibles et inimaginables. Elle a peut être raison, cette ville est la meilleure chose qui puisse arriver à notre couple. Peut être vais-je tenir cette fois-ci? Sans toutes les tentations que je subissais à New York non stop ! Mais en même temps, je ne pouvais que me dire qu'elle méritait mieux. Mieux qu'un junkie avec lequel elle doit vivre au jour le jour, ayant à chaque instant peur de le perdre. Car je ne suis pas guéri, je ne me sens pas guéri. D'ailleurs est-ce qu'on est un jour totalement sevré de cette merde ? Je n'y crois pas ! Alors je lui dis et redis qu'elle mériterait mieux que moi, un mec normal qui la rendrait heureuse sans tous les problèmes que je traine derrière moi quotidiennement. Je ne réponds rien à sa phrase. Même si cela me touche, même si je l'aime plus que tout et que je ne verrais pas ma vie sans elle, j'aimerais tellement la voir souriante et heureuse ainsi tous les jours que Dieu fait. Et pour l'instant, je ne suis pas le meilleur dans ce sport de haut niveau. Je la rends bien souvent plus malheureuse qu'autre chose. Alors aujourd'hui, je ne compte plus mettre une seule ombre au tableau, je veux que sa soirée soit réussie et que l'on fête son travail de manière digne et romantique. Donc je me propose pour lui faire un bon repas. Enfin je parle surtout d'un mélange de tout ce qu'il y a dans nos armoires !

Lorsqu'elle me parle de mon pied, je lui dis juste Je me suis juste blessé tout à l'heure, j'étais pressé et j'ai fait le con, mais rien de grave. Tu me changeras mon pansement au soir, comme une bonne petite infirmière ! Je lui sourie et alors et je pars dans la cuisine. Comme quoi elle me connait par coeur et sait lorsque quelque chose cloche. Elle le sait et le sent directement, je ne pourrai jamais lui mentir. Enfin, déjà je n'en vois pas l'intérêt, mais en plus, ça serait impossible. J'ouvre les armoires. Pfff y a pas grand chose, je vais devoir faire avec ! Alors ce sera pâtes au fromages et comme dessert des fraises nappées de chocolat. Bon ok, ce n'est pas très diététique pour une danseuse mais j'ai envie que ce soit parfait. Je commence alors à préparer les pâtes, je fais chauffer l'eau et là, mon cerveau part à nouveau dans tous les sens. Je revois son regard apeuré, je revois sa gestuelle qui prouvait la peur qu'elle avait ressenti en revenant dans l'appartement. Et je me souviens surtout que la femme de ma vie aimerait mettre sa carrière, sa vie entre parenthèse pour un enfant de moi. De ce type qui lui fait peur tous les jours, qui la fait souffrir, qui la dévore à petit feu. Je ne me sens pas prêt à lui donner ce tellement beau cadeau. Car j'ai peur de mes réactions, j'ai peur qu'elle ne veuille un pour une mauvaise raison. Je suis pourtant sorti de mes pensées par l'eau frémissante dans la casserole. Je souffle alors un bon coup et y glisse les pâtes. Il faut que je chasse mes idées noires, au moins pour une soirée! Mais comment ?

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyJeu 19 Juin - 21:57



every teardrop is a waterfall.



Je rougissais qu'un peu plus à ses paroles. Je n'avais jamais réussis à encaisser les compliments, je ne me trouvais pas parfaite, je me sentais même comme quelqu'un d'insignifiant, de gauche... Inutile. Mais Declan avait ce don de me mettre sur un piédestal, que je ne méritais que nullement, je n'étais que moi. Je rougissais, mes joues chauffaient, et immédiatement je détournais le regard en riant... Je ne pouvais soutenir son regard lorsqu'il me complimentait ainsi.

"- Merci Declan, mais arrête de me faire rougir. "

Je riais, puis écoutais son discours sur sa blessure. Je comprenais mieux d'où venait tout ce sang alors. J'allais inspecter ça de plus près plus tard, je n'aimais pas qu'il puisse avoir mal, il souffrait déjà assez à cause de cette drogue, il n'avait pas besoin de plus. J'étais son infirmière attitré, mais aussi son ange gardien à de nombreuses reprises. Il partit dans la cuisine et mes pensées sur cet enfant qu'il ne voulait pas me donner. Plusieurs fois je lui avais fait la demande. Cette demande qui me tenais tant à coeur, je souhaitais avoir un enfant de lui, une part de lui qui jamais me quitterais. Il était entre deux feux, et la prochaine rechute pouvait être la dernière, et j'avais peur. Peur de le perdre, peur qu'il m'abandonne et cet enfant, me permettrais de l'avoir près de moi à vie.
Je soupirais, passant ma main dans mes cheveux, puis décidais de penser à autre chose... Je fis un sourire puis courrais le voir s'affairer dans la cuisine. Je sautais et glissais légèrement, faisant un léger dérapage sur la table de la cuisine, le regardant me faire à manger avec amour.

"- Que mange t-on Monsieur le cuistot du dimanche ? "

Je lui fit un sourire, avant de rire de mes bêtises.
made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyMer 25 Juin - 21:58

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

 
Tout se passait magnifiquement bien pour le moment, j'ai peur de tout gâché par une erreur. Je suis un des meilleurs dans cet art si subjectif. J'ai le don pour lâcher une parole de trop, pour faire un geste de trop ou pour casser l'ambiance. Mais là, je veux, pour Krystal, que tout sois parfait. Malgré nos manques de moyens et cette envie de bébé qui la tiraille depuis quelque temps. Je la vois rougir, cette couleur si magnifique qui colore ses joues me fait sourire. Je la regardais alors tendrement, me demandant encore une fois comment une femme comme elle pouvait rester à mes côtés. Comment pouvait-elle m'aimer ? Elle était belle, intelligente, douée, alors que me trouvait-elle ? Je n'arrivais pas à comprendre une chose pareille. Je me contente de l'embrasser alors, pour ne plus la faire rougir ainsi, même si je n'en pense pas moins. Puis je pars vers la cuisine après lui avoir expliqué vite fait ma blessure au pied. Rien de bien grave !

Voilà qu'elle me suit à la cuisine, en dansant, en sautant de joie. Je suis vraiment heureux de la voir ainsi, heureuse. Je sais il ne me faut pas beaucoup pour me faire sourire, mais elle est mon soleil, si tout se passe bien pour elle, pour moi aussi alors ! Je m'arrêtais alors l'espace d'un instant pour me retourner, pour la regarder, fou amoureux de cette sublime créature. Elle est ma vie ! Mais je finis par répondre à sa question Pâtes aux fromages et on aura même droit à un dessert mais ça, tu verras tout à l'heure ! J'aime ces moments de complicité que nous partageons lorsque la drogue ne nous empoisonne pas tous les deux . Son rire me fait chavirer, je m'approche d'elle, je prends sa main si fine dans la mienne et la faisant tournoyer, elle se retrouve collée à mon torse nu. Là, je comble les quelques millimètres qui séparent encore nos deux corps pour l'embrasser de manière très sensuelle et très passionnée. Je suis bouffée par cet amour et cette passion que je ressens pour elle. Mais je dois me reculer rapidement, laisser son corps là, seul, parce que j'entends l'eau qui bouille passer au dessus du rebord de notre petite casserole. Je me dépêche alors pour arranger les choses, je rigole. Oui, je n'en reviens pas, mais je rigole, je suis vraiment bien alors que ma vie et la sienne tiennent à un seul fil. Une fois fait, je me retourne vers elle et je lui dis Krystal, je ... Mais c'est mots ne sortent pas, je m'empresse alors de lâcher Enfin tu le sais hein ? Si je pouvais faire que cette journée continue indéfiniment; si ce moment pouvait être gravé comme dans le marbre. En tout cas, cette soirée restera dans mon coeur et dans mon être. Pourquoi ce moment ci particulièrement ? Elle est tellement belle et heureuse !

 
© Chieuze

   


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyDim 29 Juin - 23:51



every teardrop is a waterfall.



Le voir cuisiner me semblais... Étrange. En temps habituel, c'était moi qui faisais la cuisine, et je m'arrangeais toujours pour faire des choses qu'il aimait et très diététique afin de ne pas ruiner mes efforts pour ne pas grossir. Mon job faisais que je me devais d'avoir un régime draconien. Mais ce soir je mettais tout mes idéaux de côtés et me consacrais uniquement à Declan, plus rien autour m'importais. Je n'avais d'yeux que pour lui. Il m'annonçais le repas de ce soir, et automatiquement je me passais la langue sur mes lèvres en applaudissant. J'adorais les pâtes au fromage, excès que je m'autorisais parfois. Mais le dessert me semblais encore flou... Je m'apprêtais à rouspéter légèrement, lorsqu'il pris ma main et me fis virevolter pour me coller contre son torse. Je riais et me laissais faire, le dévorant du regard. Sa beauté me subjuguais, me donnant même des idées peu catholiques. Mais il coupa le flot de mes pensées en m'embrassant. Pas un baiser chaste non, un baiser remplis de sous entendus, un baiser qui me rends folle, qui me fais l'agripper et le serrer contre moi... Puis il se recule me laissant là, avec mes idées mal placées. Puis il se met à rire, et je ne pus résister à son rire. Je fonds, comme guimauve au soleil et rigole avec lui... Et c'est là que je vis l'eau des pâtes bouillir, comprenant seulement maintenant le fait de son écart. Puis il s'apprêtait enfin à me dire ces mots qui ne parvient pas à me dire, mais sa voix s'arrêtait avant... Je m'approchais alors de lui et le plaquais alors délicatement contre le mur le plus proche noyant son regard dans le mien...

"- Oui je sais. Et moi aussi je t'aime Declan Harper. "

Puis ce fut à mon tour de l'embrasser avec passion et fougue, le collant un peu plus contre le mur et contre moi... Insinuant en lui des idées lubriques, des idées peu catholiques... Il me rendait folle de lui, dans tous les sens du terme et plus le temps passait, plus mon amour pour lui grandissais.

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyJeu 3 Juil - 18:58

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

 
Je ne sais pas si ce revirement de situation va lui plaire réellement. Mais j'aimerais tellement qu'on ressemble plus à un petit couple, tout ce qu'il y a de plus banal. Je suis sur que c'est ce dont j'ai besoin, son amour, un quotidien bien réglé et surtout de ne pas penser à autre chose. Donc je me laisse guider par mon instinct. Et pour la première fois depuis bien longtemps, j'ai l'impression qu'il est bon. Elle a le sourire, elle rigole même par moment. D'ailleurs, y a pas que ça, elle est très entreprenante. Tout notre couple est chamboulé et ce n'est pas pour me déplaire. J'étais toujours proche de la gazinière, donc sans réellement regarder ce que je faisais, d'une main peu sure, j'étais le gaz sous la casserole d'eau. Notre repas peut attendre non ? Il faut dire que son corps si frêle, si tendre, si passionné contre moi, ne me donne pas trop l'envie de continuer à faire à manger, je serais plutôt du genre à la prendre dans mes bras et l'emmener jusqu'à la chambre. Mais pourquoi la chambre ? Je prends donc les choses en mains, nos lèvres s'étant retrouvées rapidement, nos langues dansant un tango passionnées ensemble, je la pousse à mon tour, nos deux corps toujours inséparables jusqu'à la table derrière nous. D'un geste de main, je pousse tout ce qui s'y trouve, puis je la prend par la taille pour l'y assoir. Je me faufile entre ses cuisses musclées et mes lèvres descendent dans son cou, pour l'embrasser, l'effleurer, lui donner des frissons. Mes mains quittèrent alors sa taille pour venir dans son dos passant sous son haut pour sentir sa peau si douce. Celles-ci remontent alors, pour lui enlever ce haut si dérangeant dans les pensées bien intéressantes qu'elle m'a mises en tête. Mes lèvres ne la quittèrent qu'une fraction de secondes, le temps de lui enlever ces vêtements superflus. Mais en même temps, je prends le temps, je laisse la passion monter encore et encore dans nos deux corps. Je me recule l'espace d'un instant pour la regarder, elle est si belle, si parfaite. Puis je me recolle à elle pour venir lui mordiller l'oreille après lui avoir murmurer J'ai de la chance ! Je l'aime, plus que tout, plus que personne ne pourra jamais l'aimé. Je n'ai jamais aimé personne d'autre d'ailleurs ! Je me recolle alors à elle et fait passer ma main près de sa poitrine, sentant de la paume son cœur qui bat dans sa poitrine.

 
© Chieuze

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyVen 4 Juil - 18:16



every teardrop is a waterfall.



J'ignorais la tournure des choses, mais qu'importe ce qu'il allait se passer, dans tous les cas je serais heureuse. Heureuse d'être avec lui, heureuse de ses moments passés que la vie nous accordait... Je lui fis un sourire lorsqu'il se fit bien plus entreprenant, je ne le laissais pas indifférent en tout cas et c'était tout le but de ma manœuvre. Je soupirais sous ses baisers, et il se fit bien plus insistant, bien plus pressant, inversant rapidement la tendance. Il me poussait contre la table, renversant tout ce qu'il y avait dessus, puis m'attrapais par la taille, me posant délicatement dessus. Je ne pus m'empêcher de rire légèrement, jamais il n'avait osé autant. Du moins jamais hors de la chambre. Alors je le laisse prendre la main, m'offrant à lui... Ses baisers, ses soupirs me provoquais des frissons intenses, me faisant l'agripper, le coller plus à moi... Son contact m’électrisait et je me laissais totalement allé, m'enivrant de sa passion, de sa délicatesse. Il me retirait mon tee shirt et je me mordais la lèvre le dévorant du regard, voulant à tout prix récupérer ses lèvres, me les accaparer. Il se mit à me regarder, et revenait aussi vite pour me mordiller l'oreille, je me mettais alors à soupirer de plaisir, glissant mes mains dans ses cheveux...

"- La chance, on en a tous les deux."

Declan était d'une beauté à couper le souffle, il pourrait avoir toutes les filles qu'il désire si seulement il se rendait compte de sa beauté. Il posait sa main sur mon cœur, qui cognait sous ma peau par tant de passion, et moi je glissais mes mains le long de son dos, jusque ses jolies petites fesses afin de le coller plus contre moi. Mes lèvres embrassait son cou, puis je pris à mon tour l'avancé des choses et déboutonnais son jean délicatement, lentement le poussant à me désirer qu'un peu plus...


made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyMer 9 Juil - 14:34

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

   
Tout en elle ne faisait que réveiller en moi les pulsions les plus bestiales. J'avais envie d'elle, de posséder son corps, son âme, qu'elle soit à moi totalement. Alors lorsqu'elle commença, si lentement, si doucement à déboutonner mon jeans, je me mis à sourire. Un sourire en coin, je savais ce qu'elle cherchait, je la connaissais par coeur. Pourtant pas besoin de lui avouer que je ne tenais plus, que je la désirais comme jamais ! Mais main posée sur sa poitrine passa dans son dos et je la remontais lentement, du bout des doigts, passant dans le creux de ses reins, dans le haut de son dos mais une fois arrivée à son cou, je la forçais à se cambrer, pour pouvoir embrasser son cou, le mordiller. Pendant que mon autre main vint se poser sur ses fesses, le temps pour moi de reprendre le dessus, de lui montrer que pour la première fois depuis bien longtemps, j'étais à nouveau moi, que je voulais lui montrer à quel point je l'aimais .Je lâchais l'emprise que j'avais sur son cou pour descendre mes baiser le long de son décolleté pour en arriver à sa poitrine. Tout était fait pour lui donner, à elle aussi, ce désir fou qu'il m'avait submergé, qui m'avait emmené tout entier.

Le reste, je n'ai, je crois, pas besoin de vous le décrire. C'est dans une danse de va et vient, dans un tango des plus sensuel, que nous finissions dans un plaisir commun et incomparable. Nous ne faisions qu'un, nous étions heureux, amoureux, pris de sueurs, de fièvre même. Cette fièvre parcourt nos deux corps enlacés, pour finir dans un cri. C'était un moment magnifique, sensuel, passionné mais tellement romantique aussi. Mes lèvres descendirent des siennes, jusqu'à son cou. Et là, sans m'en rendre compte, je lui dis ces trois mots si attendus. Dans un soupir, entre deux respirations très difficiles Je t'aime ! Je m'étonnais moi-même. Et j’espérais qu'elle ne le relève pas, qu'elle ne dise rien ! Je n'aimais pourtant pas cette phrase si attendue, si passionnée, surtout dite dans un moment pareil. Oui, j'aime Krystal plus que tout au monde, je donnerais ma vie pour elle, mais est-ce qu'une seule et unique phrase dite peut prouver en elle-même tout ce sentiment si fort, si incomparable ?

Je vins alors passer une main dans ses cheveux, la recoiffant légèrement et après un tendre baiser, je me reculais un peu gêner de cette scène qui avait mis notre cuisine et mon coeur sans dessus dessous !

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyMar 15 Juil - 19:44



every teardrop is a waterfall.



Tout n'était que passion, frissons, amour en cet instant et j'espère qu'il ne finisse jamais. Je me sentais entière à ce moment précis, j'étais dévouée cœur, corps et âme à lui, et j'aimais cette sensation de ne faire qu'un avec lui. Je ne parvenais pas à reprendre le dessus, mon cœur et mon corps me dirigeant totalement. Et dans ce tango sensuel et passionné, je ne parvenais à contrôler mes explosions de joie. Je n'étais certes pas expérimenté dans la matière, mais je savais qu'avec Declan tout n'était que passion et plaisir. Je me mordais la lèvre lorsque ce moment fut terminé... Ce "Je t'aime" si soudain, soufflé, murmuré avait ravis mon coeur. Je ne m'y attendais pas et je ne pouvais pas répondre tellement je fus touché par ses mots... J'aimais entendre ces mots de sa bouche, les mots étaient encore plus beaux.

J'ignorais dans l'état où j'étais, mais je savais qu'une chose: mon corps transpirant et mon cœur battait la chamade. J'étais heureuse, et je ne voulais pas quitté cette sensation de bien être. Je vrillais mon regard dans le sien, le laissant me recoiffer, et je vis son regard gêner par la scène. Il était vrai que nous avions fait pas mal de dégâts, mais pour la première fois depuis des années, j'avais retrouvé mon Declan: celui plein de passion et d'amour. Le vrai. Je me mordais la lèvre, repris mon tee shirt à proximité et l'enfilais rapidement, ne voulant pas rester nue face à lui. Nous étions tous les deux gênés de la situation, mais je ne regrettais rien de ce qu'il venait de se passer. Je descendais alors de la table et le pris dans mes bras, posant ma tête contre son torse encore humide... Je me mordais la lèvre puis riais légèrement.

"- Je crois que j'ai faim désormais... Réellement faim."

Je n'osais pas le regarder, ne voulant pas montrer ma gêne, mais surtout je ne voulais pas commenter ce moment, je voulais le garder en mémoire. Je savais que Declan était toujours là, je l'avais toujours su au plus profond de moi.
made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptySam 2 Aoû - 12:40

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

   
Ces trois mots sont sortis tout droit de mon coeur. Et je la remercie de ne pas avoir relevé, de ne pas avoir ri ou rougi à ses mots si importants et si forts à mes yeux. Surtout que c'est la première fois que je lui lâche, première fois aussi que je suis assez sobre pour le lui dire en tout état de cause. J'ai l'impression de revivre, de me redonner une chance, mais cela va-t-il durer ? Franchement, je ne suis sûr de rien ! Je perds pieds tellement vite, tout peut changer en une seule fraction de seconde avec moi. Alors nous profitons de chaque instant de bonheur, nous le prenons comme si il s'agissait du dernier. Et j'avoue que cette fois, je la garderai tout au fond de mon coeur, je tenterai de ne jamais l'oublier. Je crois que cet instant est justement celui qui me fallait pour me sortir indemne des moments les plus noirs que je vais devoir surpasser encore une fois. Pourquoi ? Car il est beau, simple, sans superflus, juste deux corps, deux âmes qui s’envolent dans une union parfaite .

Elle me tire de mes pensées et de ce mal aise, en m'avouant avoir faim. J'en profitais pour vite réenfiler mon pantalon. Puis après un baiser sur son front, je retournais au fourneau, remis l'eau sur le feu, puis je me retournais vers elle. Et toujours sans un mot, je la détaillais de la tête au pieds, elle était si belle. Krystal était ma pierre précieuse, mon trésor, celui que je ne montrerais jamais au monde , si je le pouvais, de peur qu'on ne l'aime plus que moi et qu'on ne me l'enlève. Lorsque je n'ai pas de poison dans mes veines, comme à cette heure-ci, je suis quelqu'un d'attentionné, d'amoureux, de gentil, de calme, tout le contraire de celui que je suis en temps normal. Attention, je ne la frapperai jamais, mais je peux être encore plus blessant en paroles, combien de fois, je n'ai pas du la blesser intentionnellement. Oui intentionnellement, pour qu'elle parte loin de moi, pour qu'elle m'oublie et passe sa vie bien plus heureuse.

Enfin je finis tout de même par finir les pâtes. Je les verses dans deux assiettes profondes et j'y mets le fromage, avant de lui donner une assiette et de lui proposer On va manger au salon devant la télé ? Je rangerai après ! Et oui, j'ai pas le courage maintenant. Et même si les tâches ménagères sont loin d'être ma tasse de thé, pour une fois, il faudra bien que je m'y atèle non? Nous nous rendons donc devant la télévision que j'allume, même si réellement, juste cette soirée me suffit, pas besoin d'y ajouter du son, de l'image. Sa voix, son corps, sa présence, son parfum, je n'ai rien besoin d'autre. Seul bénéfice au fait que la télévision soit allumée, c'est ce silence qui est souvent pesant lors des repas, cette manière qu'elle a également de me parler d'enfants lors de ce moment de détente, qu'elle aimerait passer en famille plutôt. Alors je préfère passer à autre chose directement et lui demande Alors explique moi ton entretien ?

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyJeu 11 Sep - 11:54

Ce moment avait été parfait. Sans accros, sans violence, un moment idéal. Il était sobre, et il était heureux, vivant. Et ces moments étaient tellement rares ces derniers temps. J'étais heureuse qu'il le soit, et je le voulais ainsi jusqu'à la fin de notre vie. Il avait ses yeux qui pétillaient de joie, et je sentais pourtant ce mal être en lui. Jamais il ne m'avait prononcé de telles mots, et j'allais graver ce moment dans ma mémoire. Je me rhabillais en même temps que lui, et descendit de la table, rangeant brièvement les dégâts causées, le laissant ainsi vaquer à ses occupations. Je me mordais la lèvre en le voyant s'atteler aux fourneaux puis attendit qu'il est fini pour déposer un baiser sur sa joue. Je devais avouer que ça sentait très bon dans la cuisine, il n'était pas bon cuisinier mais tout ce qu'il faisait était tout de même réussis. Il me tendit mon assiette, et m'avouait vouloir manger dans le salon. Je lui fis un léger oui de la tête, et allait jusque dans le salon en sautillant comme une enfant.

Je me posais devant la télé, et me passais la langue sur les lèvres en voyant l'assiette, j'avais vachement faim en faite. Il allumait la boîte carré, et je m'attaquais alors à mon assiette tranquillement, scrutant le programme à la télé, jetant de temps en temps un coup d'oeil sur Declan. La maison était drôlement vide quand même, et la venue d'un enfant se faisait attendre, lui refusait, moi je le désirais tellement... J'avais envie de lui en parler de nouveau, voulant combler ce silence pesant, mais il détourna mon attention sur autre chose : mon entretien.

"- Ben je me baladais dans la rue, j'avais déjà déposé des CV un peu partout, quand j'ai vu l'annonce sur la porte de l'école de danse. Alors je me suis lancé et j'y suis allé. Ils m'ont demandés mes qualifications, un petit test de danse, et apparemment ils n'ont même pas hésité, ils m'ont pris tout de suite... Soit disant que j'étais parfaite pour leur poste .... Et tout... Donc voilà ! Je suis professeur de danse à défaut d'être danseuse !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal EmptyMer 17 Sep - 8:55

Krystal & Declan

« Ne t'inquiète pas, je suis toujours là ! »

   
Je savais très bien que Krystal rêvait d'être danseuse, de danser dans le monde entier, de voyager pour montrer ce dont elle était capable, mais en même temps, égoïstement, j’espérais qu'elle aimerait son taf de professeur de danse. Qu'elle adorerait vite ces petits bouts de choux à qui elle va apprendre la danse, qu'elle va se prendre d'affection pour eux. Pourquoi ? Car j'aimerais la garder auprès de moi, ne pas devoir la partager avec tout ce public qui viendrait l'applaudir, la regarder, l'aimer même. Car qui ne tomberait pas sous son charme, surtout quand elle danse et qu'elle a son petit sourire sur le coin des lèvres. Je crois d'ailleurs que à part aujourd'hui, devant cette télévision, les seules fois où je l'ai vue aussi béa c'était lorsqu'elle dansait .

Mais dans un autre sens puis-je lui demander d'abandonner deux de ses rêves parce que j'ai peur . Pour le rêve de danser, de passer sa vie à cela, j'ai peur de la perdre, j'ai peur qu'elle trouve mieux que moi et pour ce qui en est du bébé, j'ai peur de ne pas savoir assumer, j'ai peur de laisser un petit être fragile dans cette vie, d'être aussi pitoyable que tous ces gens qui ont tenté de m'aider dans la vie. Non, je ne peux pas faire cela, ni à Krystal, ni à cet enfant qu'elle désire pourtant tellement. Alors pour ne pas en venir à cela, je continue sur le sujet de son nouveau travail et cela après une grosse bouchée de pâtes Quand je te dis que tu es parfaite. Je ne suis plus le seul à le voir maintenant ! Et puis qui sait, tu vas peut être y prendre goût à donner ton envie et ta passion à des petits bouts de tous les âges ! Je sais en plus que c'est dur de devenir danseuse, même si je crois en elle, sachant qu'elle est la meilleure, mais c'est un monde impitoyable.

Je me lance alors dans un autre sujet, moins réjouissant mais dont il faut qu'on parle Moi, je vais tenter de trouver un travail à partir de demain. Il faut que je me reprenne en main ! Et pourquoi pas aller courir ! Je mange alors une fourchette de pâtes puis je la regarde, m'attendant à un sourire ou à un rire de sa part. Car moi, courir ! Franchement, je ne sais même pas si je ne vais pas m'écrouler après deux foulées. Mais il faut un commencement à tout non ? Et puis je veux continuer à lui plaire , je ne veux pas m’empâter !

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty
MessageSujet: Re: Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Appart n°33 - Je ne souris pas encore à la mort, je suis toujours moi même! { Pv Krystal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» kimiko: la souris
» chauves-souris
» anti-souris ???
» Irradiation de souris à l'aide d'un accélérateur de radiothérapie
» Congélation souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPILY EVER AFTER :: Corbeille :: ► Anciens RPs
-