HEVA ferme ses portes, pour mieux les rouvrir ICI ! A très vite !

Partagez | 
 

 VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Mer 20 Nov - 12:28



Vinnie Ceaser Beasley
La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène.

NOM ► Beasley PRÉNOMS ► Vinnie Ceaser SURNOM(S) ► Vin' ÂGE ► 23 ans DATE DE NAISSANCE ► 13 janvier 1990 LIEU DE NAISSANCE ► New York ORIENTATION SEXUELLE ► Hétérosexuel STATUT CIVIL ► Célibataire MÉTIER ET/OU ÉTUDES ► PDG junior AVATAR ► Francisco Lachowski GROUPE ► Succès CRÉDITS ► tumblr&Sashenka


Tu crois que t'es sympa ?



Vinnie est toujours le premier à vouloir s'amuser et passer du bon temps. Plaisantin, il aime dire des conneries pour faire rire la galerie mais surtout les femmes. Son petit côté taquin ne passe pas inaperçu surtout lorsqu'il se sent à l'aise avec les personnes qu'il fréquente. Il se force à être ce qu'il n'est pas, prendre un air sûr de lui lorsqu'il se retrouve en réunion alors qu'au fond de lui, il doute. Le jeune homme est sportif et aime prendre soin de lui et de sa santé surtout depuis que son père est mourant, il veut garder la forme le plus longtemps possible. Vinnie a parfois encore du mal à parler de ses sentiments et il lui arrive souvent d'être maladroit par rapport à ça, pourtant il sait faire des efforts lorsqu'il le faut vraiment. Il lui arrive rarement de pleurer devant d'autres personnes, se montrant au contraire fort et toujours présent pour ses proches de façon à ce qu'ils peuvent compter sur lui. Ouvert d'esprit, il ne juge pas les personnes sans les connaître réellement.

Et tes goûts dans tout ça ?



Il aime faire du sport et prendre soin de lui pourtant c'est un gros mangeur et il se goinfre tout le temps. Il aime les bonbons et en a tout un armoire rempli chez lui. Il a un style assez fashion et mets souvent des costards pour aller bosser ou les soirées mondaines auxquelles il se rend. Il déteste les oignons et ne supporte pas lorsqu'il y en a dans ses sandwichs. Lorsqu'il faut en mettre dans la cuisine, il a l'habitude que ce soit coupés si petit qu'il ne les sent et voit pas. Il aime faire des sports extrêmes comme le planeur ou de la moto cross. Le surf et le ski nautique ou jet ski, tout ce qui touche à l'eau, c'est un très bon nageur et plongeur. Vinnie fait souvent du basket avec ses amis et aime passé du temps avec eux même si ces derniers temps, il est pas mal occupé depuis qu'il doit prendre ses responsabilités de jeune PDG de l'entreprise de son père. Sa vraie passion c'est la photo, il aime prendre en photo les portrait des gens sans que ceux-ci ne voient qu'il le fait. Prendre des photos naturelles des personnes qui l'entourent, son père n'est pas d'accord avec cette passion mais tant que cela ne reste qu'une passion, il laisse faire son fils.

Y'a quelqu'un derrière l'écran ?


PSEUDO/PRÉNOM ► Nats ÂGE ► 24 ans SEXE ► Mâle PAYS/RÉGION ► Genève TU NOUS AS CONNU COMMENT ? ► Par Cocci POURQUOI T'ETRE INSCRIT(E) ? ► Envie de retrouver le rpg UNE PROPOSITION OU SUGGESTION A NOUS FAIRE ? ► Nop UN DERNIER TRUC A DIRE  ? ►  
Code:
<div class="pris">► FRANCISCO LACHOWSKI</div>



© Sensatiion


Dernière édition par Vinnie C. Beasley le Dim 24 Nov - 18:39, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Mer 20 Nov - 12:28


Viens que je te raconte ma vie

Ouvre tes oreilles et écoute bien


Ses mains parcouraient la peau douce du haut du corps, finissant leur course sur les hanches de la jeune femme. Elle remue sous ses caresses, sa respiration se fait plus rapide et ses mains s’agrippent sur son dos. Elle souffle sur la mèche brune qui lui frôle le visage et il cesse de frissonner. Puis un bruit s’éleva, sourd, fort, comme une… sonnerie de téléphone, Vinnie sursauta. Il était allongé sur son siège, s’étant endormi bien vite lorsque l’avion s’était mobilisé. Troublé encore par son rêve, il en oublia où se trouvait son téléphone portable, une main dans sa poche, puis une autre dans celle de sa veste, son portable continuait à sonner de plus en plus fort, réveillant les occupants de la première classe qui râlaient déjà contre le jeune Américain. Ce dernier roula des yeux, il s’en fichait d’avoir réveillé les autres, ne faisant pas attention à leur remarque, il continua à chercher son téléphone et c’est lorsqu’il le trouva enfin dans son sac de voyage que ce dernier ne fit plus de bruit. « Super. » C’était son père qui l’avait appelé, sûrement pour savoir si son fils était arrivé à destination ou pas. Pas qu’il s’inquiétait mais plutôt car ce dernier devait se présenter à une réception très importante pour son père qui se déroulait le soir même. Vinnie détestait ce genre de soirée mondaine où jouer les faux culs et enfiler son plus beau – mais surtout le plus cher – costard pour être le plus élégant et présentable auprès de ces gens qui courent derrière ses parents juste pour la notoriété. Le jeune homme s’en fichait de la notoriété, de l’argent, de tout ce qui pouvait toucher de près ou de loin à ce genre de soirée. Ce qu'il voulait c'est le succès et il l'avait.
Il regarda sa montre, il avait dormi une bonne partie du vol et il ne lui restait plus que deux heures avant l’atterrissage. Il avait largement le temps de trouver une excuse pour ne pas se rendre à l’endroit prévu. Son portable dans les mains, il entreprit de naviguer jusqu’à ses dossiers, où se trouvait les dernières images qu’il avait prise lors de sa mission en Somalie. C’est d’ailleurs de là qu’il était en train de revenir, l’humanitaire comptait beaucoup pour lui. Ce n’était pas qu’il aimait se rendre à l’évidence qu’il y avait des gens qui mourraient de faim dans le monde alors que lui, il s’amusait à jouer au Poker et parier des sommes colossales ou alors sa dernière voiture en date que son père lui a offert. Ce qu’il aime lorsqu’il se rend à l’une de ses missions, c’est de voir le regard de ces enfants lorsqu’il partage un moment avec eux, lorsqu’il arrive avec un fourgon rempli de nourriture et que ces enfants savent qu’ils auront de quoi manger durant les semaines à venir. Il adorait voir ces gros yeux brillant braqué sur lui, ses rires sincères lorsqu’il faisait l’idiot pour les amuser. C’est très contradictoire avec l’environnement duquel il vient mais il a besoin de ça. Il a besoin de ces enfants tout comme ils ont besoin de lui et des personnes comme lui qui prennent le temps de les aider. Il savait que plus tard, ce serait lors de ces missions qu'il prendrait ses meilleurs photos en devenait photographe.
« Monsieur Beasley, voulez-vous boire quelque chose ? » L’hôtesse de l’air se présentait devant lui, un large sourire aux lèvres. Elle ne le quittait pas des yeux une seule seconde. Elle était blonde, avec une superbe et généreuse poitrine ainsi qu’une jupe qui descendait un peu trop bas à son goût. Le jeune homme sourit en portant son attention sur cette dernière. « Oui j’aimerais bien un verre de… » Il n’eut pas le temps de terminée qu’il y eut une turbulence, son portable tomba de sa main pour se faufiler sous le siège de devant tandis que l’hôtesse de l’air retombait assise sur les genoux de Vinnie. Ce dernier ne put s’empêcher de jeter un œil dans le décolleté de la jolie blonde. Elle rougit tout en s’excusant de lui être tombée dessus. « Aucun mal, le plus important c’est que vous ne vous soyez pas blessée. » Accompagné d’un clin d’œil, la phrase ne fit que faire virer le rose des joues de l’hôtesse en rouge écarlate. Ce n’était pas le genre du jeune homme bien qu’il lui arrivait de draguer des jeunes femmes, il avait toutefois un certain respect pour elle et pas comme son frère Vince qui les considérait presque que comme… ok vaut mieux pas dire le mot. Il vit disparaître l’hôtesse aussi vite qu’elle était arrivée, ne faisant pas même attention, le jeune Beasley était déjà « à la recherche de son portable 2 ». Pencher en avant, une main parcourant le dessous du siège devant lui, il cherchait à tâtons son téléphone, espérant que son père n’appelle pas tout de suite et risquer de déranger tout le monde une seconde fois. Quoiqu’il s’en fichait tout compte fait. Mettant enfin la main dessus, il ne put rien faire puisque l’hôtesse de l’air de tantôt refit surface. Elle s’était un peu plus maquillé et arrangé sa coiffure, enfin son chignon. Elle lui tendit un verre de wisky avec un papier en mouchoir accompagné d'un « Votre verre Monsieur ». Il n’avait même pas eu le temps de commander mais se doutait qu’il devait y avoir quelque chose qui tramait. Premier réflexe, il retourna le mouchoir et il avait vu juste, un petit mot était écrit dessus. « Viens me rejoindre dans cinq minute dans la cabine au fond ». Un nouveau sourire pour une nouvelle couleur qui envahissait le visage de la jolie brune. Vinnie lui fit un clin d’œil comme pour lui donner une réponse même si visiblement elle n’en attendait pas réellement. L’hôtesse retourna vers le fond de la rangée, se tenant prête à s’échapper de ses collègues pour un moment de folie dans les toilettes de l’avion avec le beau jeune homme. Pourquoi s’en priver ? Ce serait son frère qui serait content lorsqu’il lui raconterait l’histoire ! Le jeune homme savait s’amuser, il était célibataire et hors du campus. Alors pourquoi pas ?
Regardant par le hublot, il avait complètement zappé son téléphone resté pourtant dans sa main. S’apercevant qu’il l’avait toujours sur lui lorsque ce dernier vibra, signe qu’il venait de recevoir un message. Vinnie le déverrouilla, première image qu’il voit c’est la photo de son ex, il était resté plusieurs mois avec elle, fidèle jusqu’au bout malgré les remarques de son frère, il ne cessait de lui dire qu’il ne devait pas rester avec elle et qu’un jour ou l’autre, elle le tromperait et c’est elle qui lui ferait du mal… Il avait raison puisque Vinnie l'écouta et préféra fuir la relation avec la jeune femme plutôt que de lui faire confiance. Oubliant complètement l’hôtesse de l’air qui l’attendait dans les toilettes depuis une demi-heure déjà, le jeune Beasley appela son père sachant que ce dernier serait furax s’il ne le faisait pas. « Papa ? » « Vinnie, tu en as mis du temps à rappeler ! » Le jeune homme entendait la voix grave de son père, ce dernier avait toujours cette voix comme si tout ce qu’il pouvait dire était enregistré et retransmit dans toutes les radios du monde. « J’pourrais pas être là ce soir, l’avion a dû retard, je viens juste d’y monter. » Soupire de son père, Vinnie savait que ce dernier n’irait pas vérifier, il n’avait pas que ça à faire, devant gérer bien d’autres choses plus importantes que le retard d’un vol. « Je t’avais ordonné d’être présent ce soir. Il y a des gens importants pour la compagnie. Tu pouvais prendre tes responsabilités pour une fois. Comment puis-je avoir une totale confiance en toi pour la reprise de l’entreprise si je ne peux même pas compter sur ta présence à une réception. » Cette fois-ci, c’est le jeune homme qui soupira, son père s’était mis en tête que Vinnie finirait pas reprendre les reines, de suivre les traces de son père. Seulement ce n’était pas ce que souhaitait le jeune homme, il voulait prendre des cours de photographie. Il voulait suivre les traces de sa mère et devenir un célèbre photographe, non pas pour prendre les stars et toutes ses conneries en photos mais il voulait partir en mission là où peu de monde se rendait, là où sa vie serait en danger chaque seconde qui passait. Ses études, il les faisaient sans que son père le sache et il comptait bien le garder pour lui. « C’est de ma faute si l’avion est en retard, j’en prends l’entière responsabilité. Oh tu vois, je prends mes responsabilités ! Des progrès non ? » A l’autre bout du fil, il entendait sa mère parler à son père, celle-ci lui rappelait qu’ils étaient attendu. Ils devaient sûrement être dans une limousine vu le calme qu’il y régnait. « Ecoute Vinnie, peu importe à quelle heure tu rentres, tu as intérêt à présenter tes excuses au près des Roberts, tu m’entends ? Ils t’attendaient avec impatience. » Nouveau soupire, le jeune PDG tourna la tête de le hublot et aperçut au fond l’hôtesse de l’air, merde, il l’avait complètement oublié. Elle le regardait avec un air furax, tant pis ! « Si ça peut te faire plaisir. » Silence à l’autre bout du fil, son père était exaspérer par l’arrogance de son fils. Il se demandait même parfois si ce dernier changerait réellement un jour. Il avait peur pour le futur de l’entreprise, espérant que son fils soit à la hauteur de ses attentes. Seulement Vinnie ne voyait pas pourquoi ce serait à lui de reprendre les reines tandis que Vince pouvait se permettre de faire ce qu'il souhaitait de sa vie. Son père avait dû faire un choix entre les deux fils et c'était tombé sur Vinnie. En même temps, son frère venait de sortir d'un coma où il était resté environ deux ans suite à un accident de voiture. Son jumeau était tout pour lui et leur complicité était tel que lorsque son frère était dans ce sommeil profond, Vinnie avait l'impression qu'une partie de lui n'était plus là. Ca avait été un coup dur comme pour le reste de sa famille ou la copine de son frère dont il s'était étrangement rapproché. La voix de son père le fit sortir de ses pensées. « Bonsoir fils. Ta mère t’embrasse. » Sans attendre la réponse du jeune, il raccrocha, ce dernier en fit de même rangeant son téléphone. Il n’aimait pas décevoir ses parents, comme tout enfant, mais pourtant il avait dû mal à se résigner à accepter cet arrangement. Il ressortit son portable et composa à nouveau le numéro de son père. «Si ça peut te faire plaisir à maman et toi, j’accepte de rencontrer les investisseurs. » Sa mère eut comme un cri de joie, et il pouvait « entendre » le sourire de son père. « Ceci est une bonne nouvelle. » Sa mère prit le téléphone à son père des mains. « Tu verras mon chéri, tout se passera très bien ! Si tu savais comme ton père est ravi en ce moment et… » Il ne la laissa pas le temps de finir. « Super, j’ai hâte. » Et il raccrocha. Rencontrer les Roberts ne signifiait pas qu’il s’engageait à reprendre les reines mais cela ne pourrait lui faire du mal. Jetant un coup d’œil à l’hôtesse, il se demanda d’un coup ce qu’il avait pu lui trouver. Il n'avait jamais vraiment été attiré par ce genre de femme dîtes "faciles". Il détourna le regard pour le porter vers le hublot et tandis que ses yeux se fermèrent et que le sommeil le submergeait à nouveau, ses pensées retrouvèrent le chemin de la belle brune qui avait un goût d'interdit et qu’il espérait toujours recroiser prochainement.



© Sensatiion


Dernière édition par Vinnie C. Beasley le Dim 24 Nov - 18:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Super Codeuse ► Adulez-moi ^^
avatar
► MESSAGES : 1868
► ICI DEPUIS : 10/11/2013
► LOCALISATION : Dans les parages ^^

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Mer 20 Nov - 12:29

Bienvenuuuuue !
Maaaaaah Francisco
J'ai hâte de découvrir ce que tu vas en faire ^^

_________________
Jayleen Q. Snow-White
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice ► Un peu barrée
avatar
► MESSAGES : 506
► ICI DEPUIS : 03/11/2013

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Mer 20 Nov - 12:30

Francisco !  Alors là, je meurs ! Razz
Bienvenue parmi nous et j'exige que tu me réserve un super lien de la mort qui tue  

_________________
 ABIGAÏL
I got a pocket, got a pocketful of sunshine I got a love and I know that it's all mine, oh, oh oh oh
Do what you want but you're never gonna break me Sticks and stones are never gonna shake me, oh, oh oh oh
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Mer 20 Nov - 12:48

Merci à vous deux les filles !!    

J'espère que le personnage plaira !  

Avec plaisir pour les liens, c'est si gentiment demandé !  
Revenir en haut Aller en bas

Super Codeuse ► Adulez-moi ^^
avatar
► MESSAGES : 1868
► ICI DEPUIS : 10/11/2013
► LOCALISATION : Dans les parages ^^

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Mer 20 Nov - 13:08

J'en doute pas Razz En plus v'là les gifs que tu as mis quoi

_________________
Jayleen Q. Snow-White
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Mer 20 Nov - 13:38

Bienvenue parmis nous    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Mer 20 Nov - 18:35

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Mer 20 Nov - 19:20

Sexy boy !!!
Bienvenue parmi nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Mer 20 Nov - 19:27

BIENVENUUUUUUE mon joli
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Jeu 21 Nov - 17:51

Merci les filles !!    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Jeu 21 Nov - 18:38

Chico  
Bienvenue & bonne chance pour ta fichette  
Revenir en haut Aller en bas

Super Codeuse ► Adulez-moi ^^
avatar
► MESSAGES : 1868
► ICI DEPUIS : 10/11/2013
► LOCALISATION : Dans les parages ^^

MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Dim 24 Nov - 19:08


Hourra tu es des nôtres !

Eh oui ! Tu fais désormais partie de la très sélecte liste des membres validés ! BRAVO mon lapin Mais attention, ce n'est pas terminé maintenant, il te reste deux ou trois trucs à faire comme avoir pleins d'amis ! Eh oui ! Va donc découvrir le monde des fiches de liens de la mort qui tue, te trouver un logement qui claquera sa maman et court vite RP avec nous tous ! Si tu es sympa tu peux aller voter sur les Tops Sites, au moins tu nous fileras un coup de patte pour que l'on soit un peu plus connu. Et si tu te sens seul, crées-toi donc un scénario d'amour (ou non). Le plus important reste que tu nous aimes fort fort fort (allez ne mens pas on le sait !).



© Sensatiion

_________________
Jayleen Q. Snow-White
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.

Revenir en haut Aller en bas
 

VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» VCB | C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
» petites idées de petits fours facile à faire...
» UN BONNET SUPER SIMPLE... ET BIEN CHAUD !
» ragout tout simple
» ça me rend tellement heureuse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPILY EVER AFTER :: Corbeille :: ► Demandes (liens, rp, ..) & Absences
-