HEVA ferme ses portes, pour mieux les rouvrir ICI ! A très vite !

Partagez | 
 

 Je serais toujours là pour toi + Mathis & Lorelaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Je serais toujours là pour toi + Mathis & Lorelaï Mer 24 Sep - 9:05


Mathis & Lorelaï ∞ Je serais toujours là pour toi

Souvent le matin, je m'arrête dans le café avec des amis. Je suis un habitué, on peut le dire. Ce matin en plus, il fait beau et j'ai pu même faire un footing avant, je méritais donc bien mon café. Plusieurs potes m'ont rejoins au café et nous rions ensemble. Nous passons un bon moment, et nous décidons d'aller se faire un football américain, mon sport préféré dont je suis accro. Je gagne avec mon équipe, bien sûr puis après une douche je décide d'aller à la base. On se promets de se retrouver le soir où nous nous étions retrouvés le matin, au café. Je n'arrêtais pas une minute l'après-midi, une maison brûlé, du gaz qui se balade dans une cave, un chat coincé dans un arbre, une vieille dame ne sachant plus se lever de son lit, un enfant qui s'est cassé une jambe, un ascenseur coincé enfin.. toutes sortes de sauvetages aujourd'hui. Le soir-même, on décide de se retrouver à nouveau au café et encore une fois, on rit bien entre nous. Il commence à se faire tard et le café ne va pas tarder à fermer, il n'y a presque plus personne. Enfin, quelque chose attire mon attention de l'autre côté du café. La jeune serveuse habituelle quitte son service et un homme commence à l'aborder de façon très lourde et grossière. La jeune femme ne sait pas comment réagir et se laisse faire. Elle a besoin de quelqu'un. Je quitte la table de mes potes qui décident d'attendre que l'homme soit parti avant de partir, que ça ne sert à rien que l'on arrive à 10. Moi j'y vais. Tu vas lâché ma copine steuplait? Si tu veux draguer une femme, sois déjà sobre et attentif. Si elle ne veut pas te parler tu passes ta route, t'es gentil. Maintenant rentre chez toi et fais le point sur ta vie, merci et bonne nuit. lui dis-je en me mettant en travers de son chemin, entre lui et la jeune serveuse. Il s'en va, j'attends qu'il soit bien parti avant de me retourner doucement vers la jeune femme. Ça va? Je m'appelle Mathis Callahan, je suis pompier. Je ne supportais pas de voir cet homme vous prendre pour un jouet ou que sais-je. lui dis-je alors, inquiet pour elle. Elle inspirait ma sympathie, étrangement. J'avais soudainement envie de la protéger contre tout. Elle semblait si fragile tout en étant si jolie.

© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Je serais toujours là pour toi + Mathis & Lorelaï Mer 24 Sep - 11:16


   
mathis&lorelaï❧ un coup de main n'est jamais de trop.
Il est encore relativement tôt quand Lorelaï quitte son service. Ce soir, elle n'était pas prévue pour toute la nuit, ce qui lui convenait plutôt bien. Elle était épuisée et un peu rincée de cette journée pénible. Elle n'était en ville que depuis quelques jours et elle avait encore un peu de mal à atterrir bien comme il faut. Son esprit est encore à NY, avec Noam...elle espère qu'il va bien, que Landon ne lui a rien fait de grave. Elle n'est pas sûre de s'en remettre s'il lui arrive quelque chose ! Debout devant son vestiaire, elle secoue vivement la tête histoire de chasser en vain ces pensées désagréables, puis entreprend de se changer. Ici, elle devait porter des tenues qui ne convenaient pas particulièrement à son style de tous les jours : des tenues sexy, provocantes, des jupes courtes ou des tops décolletés, soi-disant pour distraire la clientèle, comme s'ils en avaient besoin de cette distraction...ils étaient là pour se saouler. C'était déjà une distraction suffisante aux yeux de Lory. Elle enfile son jean skinny noir son débardeur de la même couleur et ses ballerines bleues foncé, avant d'attacher ses cheveux en queue de cheval. Son patron lui demandait de les laisser lâcher. Apparemment, elle est plus attractive quand ils sont lâcher, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils ne l'étaient jamais. Elle ne veut pas attirer l'attention sur elle. Des vêtements foncés la plupart du temps et ses cheveux attachés. Voilà quel était son quotidien. Une fois changée, elle attrape son sac à main et quitte les vestiaires. Il lui fallait à présent affronter la partie la plus délicate de la soirée : traverser tout le bar pour atteindre la sortie, sans se faire alpaguer par un type saoul. Elle retient son souffle et traverse la pièce le regard bas, rivé sur la porte. Alors qu'elle n'est plus qu'à quelques pas, une main se referme fermement sur son bras menu. Elle ferme les yeux, réalisant qu'elle allait devoir se défendre ce soir encore. Plus le temps passait, plus elle réalisait que ce boulot n'était pas fait pour elle. À NY, il y avait toujours Noam pour prendre sa défense. Ici, elle était seule et elle ne pouvait pas gérer tout ça ! Elle se tourne lentement pour identifier la personne qui la touchait de cette façon et se trouve face à un type, légèrement plus petit qu'elle mais apparemment saoul comme un trou. Elle se défait doucement de son étreinte et tente de poursuivre sa progression, prétextant un empressement pour une autre soirée, ou quelque chose dans le genre. Elle n'est pas vraiment sûre des mots qui passent ses lèvres. Elle n'était vraiment pas douée pour ça. Alors qu'elle pose son pied sur le trottoir, elle pense s'est être sortie et se détend un peu. Malheureusement, la main se referme de nouveau sur son bras et l'homme insiste pour avoir son numéro de téléphone. La main du type quitte rapidement son bras afin de venir se loger sur ses hanches. Elle sert la mâchoire et les poings, prête à la bagarre, même si elle sait très bien qu'elle n'en fera rien...il en a toujours ainsi. Elle repousse sa main et tente de se défiler, main l'homme se rapproche de plus en plus. Paniquée, elle reste là, comme figée, ne comprenant pas comment elle s'est débrouillée pour se retrouver dans une telle situation.
C'est alors qu'une autre voix masculine s'approche et qu'un jeune homme s'interpose entre elle et la grosse barrique mal éduquée. Sa copine ? Hein ? Elle le regarde faire, les yeux ronds, toujours un peu abasourdie par la situation dans laquelle elle se trouve, mais guette du coin de l'oeil, la réaction de l'homme, espérant qu'il aurait la décence de se retirer et qu'ils n'en viendraient pas aux mains...elle ne le supporterait pas. Ses grands yeux bleus ouverts, elle assiste à cette scène sans réagir, en priant simplement pour que tout s'arrange. Comprenant qu'elle était prise - enfin apparemment - l'homme se ravise, marmonnant quelque chose comme "C'est bon, garde là ta meuf, elle est même pas belle en plus". Et bim dans tes dents Lory !
Elle retrouve la capacité de respirer à l'instant même où l'homme retourne dans le bar. Son sauveur se décide ensuite à lui faire face. Elle se retrouve alors face à un homme plutôt charmant, aux yeux aussi bleus que les siens...perturbant ! Ça ne lui était encore jamais arrivé. Il lui faut quelques secondes pour réaliser qu'il lui parle. Elle cligne rapidement ses paupières histoire de revenir à la réalité et tente d'esquisser un sourire, plutôt faiblard.

- Enchantée Mathis...Moi c'est Lore... Elle marque une pause, hésitant à donner son identité complète. Il ne lui fallait pas oublier que Landon était sans doute encore sur ses traces...Il valait mieux être prudente. Moi c'est Lory ! De cette façon elle ne mentait pas et ne se trahissait pas.

L'homme lui explique ensuite ses intentions ou plutôt, la raison de son geste plutôt admirable. Rares étaient les gens de nos jours, qui venaient spontanément en aide à autrui. Cette courte explication l'aide à se détendre davantage. Elle affiche à présent un sourit bien plus naturel, alors qu'elle reprend la parole d'une voix encore un peu hésitante

- C'est très gentil...merci... En tournant la tête sur sa droite, elle remarque les dix paires d'yeux du café d'en face, fixés sur eux, ce qui éveille sa curiosité. Elle rajoute alors avec intérêt
- Ils sont avec vous ?
©clever love.


Dernière édition par Lorelaï Canavan le Jeu 25 Sep - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Je serais toujours là pour toi + Mathis & Lorelaï Mer 24 Sep - 16:50


Mathis & Lorelaï ∞ Je serais toujours là pour toi


Je venais de passer une agréable journée comme je les aime. Un matin au café avec les potes, une partie de football américain gagnée, des vies sauvées et de nouveau au café avec les potes... Un bon coup dans le quotidien tant aimé d'Eve. Bon je ne l'avais pas vue aujourd'hui du coup... Mais il fallait bien avouer que de toute façon, on ne se voyait pas beaucoup en ce moment. Je ne savais pas trop quoi faire avec elle... Notre relation n'évoluait plus depuis un certain temps et je ne voyais plus nous deux construire un futur ensemble... Ça ne valait plus rien au jour d'aujourd'hui. Evidemment tous les deux faisions chacun de notre côté des efforts mais, je voyais bien que ça ne changeait rien et ça n'allait plus. Je ne me voyais pas la quitter pour autant.. Je l'aimais, cela depuis deux ans, j'avais déménagé pour elle, je vivais ici pour elle et cela je ne pouvais pas l'oublier... Alors j'étais perdu, simplement. Cette journée représentait le fait que j'étais perdu avec elle...
A cet instant,je riais et parlait avec mes potes et quelque chose me retint l'attention. Une jeune femme avait besoin d'aide et j'allais être là pour elle, c'était sur. Nous allions partir alors mes amis proposèrent de rester au loin pour être sur qu'il ne m'arrive rien. Après les avoir remercié, je m'avance vers ce mec et sors la jeune femme de sa galère. Elle avait l'air rassurée que je sois intervenu, elle avait l'air vraiment de ne pas être à l'aise. Nos yeux se rencontrent et elle change de regard, ça va mieux apparemment. Je souris alors et lui donne mon nom, elle mets du temps mais répond Lori. Elle a du avoir peur, elle est sous le choc. Je souris pour la rassurer. De rien, je suis content d'être intervenu, ça a l'air d'aller mieuxconstatais -je en souriant. C'était ce que je voulais, finalement. Je remarquais enfin qu'elle s'était changée. La serveuse que je voyais si souvent s'habillait un peu provocant et là, elle arborait une tenue simple et sobre, passe partout... Voilà la vraie Lory donc, devant moi. Cette serveuse n'était qu'une image. Oui ce sont mes potes ils attendaient de savoir si ça irait c'est vrai que je les avais oublié ceux là.. Je leur dis signe que ça allait et les remerciait, ils répondirent et s'en allèrent. Tu.. Souhaites peut être que je te raccompagne près de chez toi? En fait je préfère ça me rassurait.. Pas devant chez toi si tu as peur que je sois dangereux ou quoi dis-je en souriant doucement.

© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Je serais toujours là pour toi + Mathis & Lorelaï Jeu 25 Sep - 0:19


   
mathis&lorelaï❧ un coup de main n'est jamais de trop.
Quelle frayeur elle venait d'avoir. À l'heure d'aujourd'hui, Lory était tout bonnement incapable de se défendre seule. Voilà qui était déplorable. Pendant 3 ans, elle avait cet ange gardien au-dessus de son épaule, veillant sur elle et prenant sa défense dès qu'il le pouvait et avant ça, elle se faisait simplement taper dessus par son père. Elle n'a donc jamais vraiment apprit à se défendre seule, à se prendre en charge seule. Elle ne sait pas faire. C'est donc une véritable chance pour elle que cet homme sortit d'on ne sait où, soit intervenu pour prendre sa défense. Cependant, malgré sa gratitude, elle se méfie quand même un petit peu...il reste un homme après tout, un homme qu'elle ne connaît pas et qui la surveillait qui plus est, et elle ne peut s'empêcher d'être un peu sur la défensive. Elle le remercie avec retenue et pense à s'en aller, mais cette idée lui semble un peu rude. Il venait de lui sauver la mise, elle ne pouvait pas le planter là, comme ça. Il semblait heureux et soulagé d'être intervenu, ce qui la met un peu plus à l'aise. S'il était heureux de l'avoir sorti d'un mauvais pas, c'était sans doute parce qu'il ne lui voulait pas de mal.

Elle hoche timidement la tête histoire d'acquiescer. Oui, ça allait bien mieux maintenant en effet. Elle remarque ensuite la bande de garçons, debout de l'autre côté de la rue, qui les regarde avec insistance et s'inquiète, l'espace d'un instant. Qui étaient-ils et qu'avaient-ils à la regarder de cette façon ? Elle questionne donc Mathis, histoire de se rassurer, espérant vraiment qu'il les connaissait. Heureusement, il va dans son sens : ce sont bien ses amis. Dans la bande, elle capte quelques regards empreints de lubricité posés sur elle, ce qui la met mal à l'aise. Gênée, elle détache discrètement ses cheveux et les place sur le côté de son visage, comme une barrière de protection - de cette façon, elle ne peut pas croiser les regards désagréables, et darde son regard sur Mathis, histoire de les ignorer. Il les congédie et replace son attention sur elle. Une fois les voix à une distance jugée satisfaisante, elle se débarrasse de sa barrière en envoyant sa crinière dans son dos.

Quand Mathis lui propose de la raccompagner, elle se fige. Aller jusque chez elle avec un parfait inconnu...elle n'en était pas vraiment sûre. La dernière fois qu'elle s'est fiée si rapidement à un homme qui semblait vouloir l'aider, elle a terminé coincée chez son patron/petit ami, qui abusait amplement d'elle... Ça le rassurerait peut-être, mais elle ne serait certainement pas sereine à l'idée de savoir qu'il savait où elle vivait. Elle s'apprête à refuser poliment sa proposition, quand elle voit l'homme du bar sortir de nouveau, guettant si Mathis était toujours présent et cherchant sans doute une ouverture pour revenir à l'attaque. Apeurée, elle se ravise et accepte finalement sa proposition, d'un vif hochement de tête. Elle n'a toujours pas décroché un mot, ne sachant pas vraiment quoi dire. Elle n'est pas à l'aise, elle se sent vulnérable, situation qui ne l'aide pas à être particulièrement bavarde. La seule chose qu'elle trouve à dire est :

- Je...j'habites par là. Elle montre du doigt la direction de la rue derrière elle. Elle avait trouvé un charmant petit hôtel à cinq pâtés de maisons de là. Elle venait donc au travail à pied en général et comme elle n'avait pas de voiture, elle prenait un taxi quand elle avait la flemme.
Voyant que Mathis était toujours là, l'homme fait demi-tour et retourne une nouvelle fois à l'intérieur du bar. Lory soupire de soulagement et se dit que de deux maux, il fallait sans doute choisir le moindre. Mathis lui avait sauvé la mise ce soir, elle pouvait lui faire confiance, au moins pour la raccompagner saine et sauve.
©clever love.


Dernière édition par Lorelaï Canavan le Ven 10 Oct - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Je serais toujours là pour toi + Mathis & Lorelaï Jeu 25 Sep - 7:22


Mathis & Lorelaï ∞ Je serais toujours là pour toi

Je détestais laisser les gens en danger seuls face à eux-même. Surtout qu'elle n'avait pas l'air habituée ou qu'elle avait déjà vécu quelque chose de ce genre apparemment mais... elle ne savait pas s'en sortir. J'étais intervenu très rapidement pour elle et le mec était parti. Tant mieux, je ne voulais pas me battre, je n'aimais pas ça. S'il avait fallu, j'en serais passé aux mains mais... vaut mieux éviter, surtout que ça l'aurait fait fuir je pense plutôt qu'elle ne se sente en confiance. Là, je voulais juste qu'elle aille mieux.
Du coup, je lui proposais de la raccompagner, même si ce n'était pas devant chez elle, je préférais. Je pouvais comprendre qu'elle se méfie d'un mec qui est intervenu comme ça de loin et pour autant je venais de la sauver. Je la sentais hésiter. Je comprenais tout à fait mais j'espérais qu'elle accepte quand même. Elle regardait ailleurs d'un coup, l'homme revenait voir si j'étais encore là. Ces hommes étaient incroyables. Toujours à vouloir revenir à la décharge. Je le regardais histoire qu'il s'en aille, parce que je ne comptais pas le laisser faire. Et il recula, comme prévu vers l'endroit d'où il venait. Mes potes venaient de s'en aller après s'être rassurés que tout allait bien, je ne me sentais pas rassuré de devoir me battre dans un bar seul quoi. Mais il s'en allait.
Le silence est toujours d'actualité, elle me regarde et ne sait pas quoi dire. Elle doit être mal à l'aise et je m'en veux un peu de l'avoir mise dans cette situation. Néanmoins, je ne tenais pas à partir et à la laisser seule rentrer chez elle. Je remarquais qu'elle allait y aller à pieds d'ailleurs, puisqu'il n'y avait plus que ma voiture dans la rue. Je n'allais pas lui proposer de l'emmener en voiture, elle aurait encore plus peur. Je la suivrais à pieds si elle acceptait, histoire qu'elle sente qu'elle puisse s'enfuir en courant, quoi... Même si je ne voulais que son bien, finalement.
Enfin, elle fini par me montrer par où elle habitait et alors je la suivais. En passant je relançais un regard noir à l'homme qui lui voulait du mal. Je gardais une distance avec elle tout en restant près d'elle au cas où. Je ne savais pas quoi dire pour casser ce silence mais en même temps, si je commençais à parler de moi ou à vouloir la connaître davantage, elle me prendrais pour un pervers ou que sais-je. Je tentais quelque chose quand même. Tu n'es pas ici depuis longtemps, je viens souvent au café le matin après mon footing et je ne vous y vois que depuis moins d'une semaine, non? J'espère que tu te plais quand même ici malgré... ces idiots. finissais-je au cas où elle ne voudrait pas répondre. Je lui souriais doucement, j'espérais lui faire comprendre que je n'étais pas un de ceux là même si je me trouvais là au même moment. Il faisait noir et je voulais juste qu'elle rentre chez elle sans avoir peur qu'on l'ait suivie ou qu'elle se fasse attraper avant.

© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Je serais toujours là pour toi + Mathis & Lorelaï Ven 10 Oct - 1:30


   
mathis&lorelaï❧ un coup de main n'est jamais de trop.
Marchant là, dans l'obscurité, à côté de cet inconnu pourtant si serviable, Lory ne se sent pas vraiment en sécurité. La sécurité, voilà un sentiment qu'elle n'avait pas éprouvé depuis un sacré bout de temps. À New York, elle n'était jamais en sécurité. Elle vivait et travaillait avec Landon, son danger le plus imminent. Elle dormait dans le lit d'un homme qui l'aimait, au point de lui taper dessus. Elle lui faisait perdre la tête selon ses dires, au point qu'il n'arrivait pas à contrôler ses pulsions. Qu'il ait envie d'elle ou envie de se défouler, il ne prenait pas de gants. Avant lui, c'était son père qui lui tapait dessus. Alors autant dire que la sécurité, elle n'a jamais vraiment su ce que c'était. Elle devrait donc y être habituée à ce sentiment d'incertitude et de crainte et pourtant...elle ne s'y faisait pas. Elle ne pourrait jamais ! Elle ne voulait pas s'y faire, parce que s'y faire, c'était admettre qu'elle n'était destinée qu'à ça et au fond d'elle-même, elle espérait qu'un beau jour, elle saurait ce que c'est que de se sentir en sécurité, protégée et aimer, véritablement aimée, pas aimée au point d'être frappée.

Le silence pesant aidant, elle se dit que ce genre de chose n'arrivait qu'à elle, qu'il semblerait qu'il était inscrit sur son front : "venez me faire chier, je ne dirais rien...j'en serais incapable". Elle attirait les ennuis, littéralement. Elle faisait tout pour passer inaperçue, pour se fondre dans la masse, pour qu'on la laisse tranquille, et pourtant ! Personne dans cette ville ne pouvait avoir eu autant de soucis qu'elle en une semaine à peine, c'était impossible. C'était à croire qu'en sa présence, personne d'autre qu'elle ne pouvait avoir d'embêtements. Un vrai paratonnerre pour les autres. Le pire, c'est qu'elle ignore totalement comment se défaire de cette poisse permanente qui lui colle à la peau depuis sa naissance. La voix de Mathis la tire sa rêverie pénible, la faisant abandonner la mèche de ses cheveux avec laquelle elle jouait nerveusement depuis qu'ils ont quitté l'entrée du bar. Par réflexe, elle tourne la tête dans sa direction et pose son regard sur lui. Elle sourit faiblement et hoche doucement la tête pour acquiescer.

- Vous avez l'oeil... Plus qu'une quelconque marque de politesse, pour elle, le vouvoiement est une façon de mettre de la distance entre son interlocuteur et elle. Elle ne tutoyait que très peu de personnes. Pour elle, le tutoiement ne s'appliquait qu'à ceux qui lui étaient très proches, physiquement et émotionnellement. On peut la tutoyer, elle s'en fiche, mais elle en est bien difficilement capable. Elle ne dit rien de plus, ne souhaitant pas vraiment s'étendre davantage sur sa présence en ville. Elle ne voulait pas attirer l'attention, surtout pour ne pas éveiller les soupçons. Si quelqu'un comprenait qu'elle était en fuite, des recherches pouvaient être faites sur elle et Landon risquait de la retrouver...elle ne pouvait se le permettre. Elle se contente d’enchaîner Oui...Savannah est vraiment une ville magnifique. Elle hisse discrètement son sac sur son épaule avant de relancer la conversation, pour la première fois de la soirée Vous êtes ici depuis longtemps ?
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Je serais toujours là pour toi + Mathis & Lorelaï Ven 10 Oct - 9:17


Mathis & Lorelaï ∞ Je serais toujours là pour toi

J'avais décidé de prendre la défense de cette jeune fille qui s'était retrouvé seule face à un pauvre type. Bien évidemment, je ne cherchais rien en retour de cette jeune femme, sinon qu'elle me laisse la raccompagner jusque chez elle. Je suis pompier, j'ai ça dans la peau. J'ai besoin de savoir que les gens que je sauve iront bien un long moment. C'est une partie de moi, on ne peut pas la changer. Même si je vois bien qu'elle se méfie tout autant de moi. Elle doit avoir l'habitude qu'on vienne la chercher, et ça m'attriste. Beaucoup d'hommes s'en prenne à de jolies femmes comme elle, il n'y avait rien de plus dégoûtant.

Elle jouait avec une mèche de cheveux, elle semblait nerveuse, alors que je voulais qu'elle soit au contraire en sécurité et apaisée, enfin bon. Elle pensait sans doute à ce qui venait de se passer et était sous le choc. Mais ce silence plombant était affreux et... je cherchais la discussion, pour essayer de calmer la tension ambiante. Elle me répondit par un vouvoiement - elle cherche la distance. Elle se méfie, j'ai la preuve maintenant. Je réponds tout de même à son sourire parce que finalement oui, je la comprends. Et puis, il y a toujours quelqu'un de bien dans les parages quoiqu'il arrive dis-je avec humeur et philosophie, puisque c'était vrai, et elle venait d'en avoir la preuve. J'étais venu à son secours. Je souris et continuais de la suivre dans la rue calme sous la nuit. Enfin, elle lance la conversation. Elle a dû se rendre compte que je ne lui voulais pas de mal, finalement.. Je suis ici depuis 4 ans, j'ai emménagé pour suivre ma copine, en fait. Je viens du Canada. lui avouais-je en souriant. Je n'osais pas lui retourner la question, parce qu'elle se méfiait encore sûrement et que ça ferait interrogatoire pervers si ça se trouve. Je la laissais donc en apprendre sur moi et m'en dire sur elle si elle le souhaitait.

© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je serais toujours là pour toi + Mathis & Lorelaï

Revenir en haut Aller en bas
 

Je serais toujours là pour toi + Mathis & Lorelaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je serais toujours là pour toi ... LOGAN + SANAA
» Poémes pour la Fête des Mamans
» Où vous chercher pour combler vos places?
» Fievre qui dure. dents ??
» Comportement du béton cellulaire en extérieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPILY EVER AFTER :: Corbeille :: ► Anciens RPs
-