HEVA ferme ses portes, pour mieux les rouvrir ICI ! A très vite !

Partagez | 
 

 N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Jeu 25 Sep - 14:34

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu

Cela faisait beaucoup trop longtemps que Edwyn était partit rejoindre sa famille pour une raison qu'ignorait Everleigh. De toute façon, même si elle l'avait su elle n'y aurait prêté aucune attention parce qu'elle n'aimait pas quand il partait comme ça sur un coup de tête, du moins sur un simple appel de son ex. Elle lui menait la vie dure et pourtant lui, il ne cessait d'accourir comme un toutou, ce n'était pas en agissant ainsi qu'elle le prendrait au sérieux. C'était ce que pensait Ever, mais qu'est ce qu'elle en savait exactement de la situation ? elle n'était pas mère, elle n'était pas père, elle n'était pas doué pour ça et vu la famille dans laquelle elle avait grandit elle ne pourrait jamais comprendre les autres. Le mensonge, la manipulation c'est tout ce qu'elle connaissait et même si on lui avait donné un peu d'amour tout était basé sur des mensonges. Donc elle n'avait aucune bonne référence et pensait que tout le monde agissait de la même manière, pour cela qu'elle pensait que l'ex femme de Edwyn était aussi comme ça avec lui. Mais il y avait sans doute aussi de la jalousie dans sa réaction, n'oublions pas qu'ils couchaient ensemble de temps en temps et même parfois souvent et qu'elle avait forcément des sentiments pour lui, aussi faibles soient t'ils.
D'ailleurs ils n'étaient pas faibles ses sentiments, seulement Everleigh n'était pas prête, ni à le dire ni à l'accepter. Pour être heureuse en amour il fallait déjà qu'elle soit heureuse tout court et pour le moment elle en était loin.

Elle l'avait harcelé de coup de fils, de sms et savait qu'elle allait finir par l'énerver mais c'était dans cet espoir qu'elle l'avait fait, au moins comme ça, elle avait peu être une chance d'avoir une réponse ou de revoir son joli minois dans l'appartement qu'elle partageait avec lui.
Colocataires ils étaient et d'une manière générale c'était bien ce qu'ils étaient. Chacun sa chambre, chacun son coin, ils partageaient la même salle de bain et pourtant ce n'était pas la seule chose qu'ils partageaient. Souvent, ils partageaient le même lit, la même douche et le même canapé. Souvent ils finissaient dans les bras l'un de l'autre, l'un contre l'autre sans forcément que ça n'aille plus loin. Pour elle, c'était devenu une habitude, il était aussi important que l'était son ours en peluche et elle partageait son lit entre lui et Edwyn d'ailleurs.

Tout ça pour dire que depuis le temps qu'il n'était pas rentré elle avait réussit à s'imaginer tout un tas de choses et pas forcément les meilleures. Elle avait rongé tous ses ongles et n'avait cessé d'avoir des nausées et des vomissements. Elle avait mis tout ça dans le même sac en pensant que c'était ses angoisses qui étaient revenu, elle avait en avoir des violentes parfois. Elle avait bossé de nuit et se réveillait à peine. Elle était en pyjama dans le salon, devant la télévision, un bol de céréales sur la table basse et la couverture sur elle et elle regardait la télévision sans la regarder. Ca devait faire cinquante fois qu'elle regardait son téléphone et comme à chaque fois aucun nouveau message sur l'écran de celui-ci.
© Gasmask    


Dernière édition par Everleigh D. Wells le Ven 26 Sep - 21:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Jeu 25 Sep - 19:32













Only when I stop to think about it
♦ Feat Ebverleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












Edwyn était parti en colère retrouver ses enfants et voir aussi en même temps son ex-femme, comme la plupart du temps, vu qu'il n'avait pas le droit de leur rendre visite tout seul. Il arrivait que parfois ce soit ses parents à elle qui soient là durant la visite mais Ed préférait encore que ce soit son ex-femme que ses ex-beaux parents car ces deux derniers le regardaient comme si c'était un ancien taulard, c'est à dire vraiment de travers. Il était vraiment difficile pour Edwyn de retrouver alors ses enfants avec ce regard quasiment tout le temps penché sur lui.

Et cette fois, donc, non seulement il était parti en colère car il venait d'avoir une dispute avec Everleigh juste avant le départ pour voir ses enfants, mais en plus, cette fois, la "garde" des enfants avait justement été les fameux ex-beaux parents. Comme si Ed avait eu en plus besoin de ça après sa dispute avec sa co-locataire qui était accessoirement de temps en temps sa partenaire au lit. Franchement tout allait encore de travers, heureusement qu'Ed s'en relevait à chaque fois, qu'il n'était pas d'un tempérament à se laisser abattre, du moins depuis qu'il avait commis la plus grave erreur de sa vie :  le retrait de la garde au moins partielle de ses enfants à cause de sa connerie monumentale, celle d'avoir touché à la drogue alors que sa femme réclamait le divorce.

Depuis Ed cherchait à se reconstruire, il aimait heureusement son métier, il avait aussi certains sentiments pour Everleigh qui était pour lui d'une certaine façon comme un double, comme celle dans laquelle il se reconnaissait quelque part un peu. De quel ordre étaient ces sentiments qu'il avait pour elle ? Ed ne se posait pas la question, il n'en était pas là, pas à reconstruire sa vie. Il était bien avec Everleigh, à partager son appartement, parfois sa vie, mais aussi à vivre parfois comme deux amis seulement. Cela l'attristait malgré tout un peu que parfois elle amène des hommes à la maison mais elle n'avait après tout aucun compte à lui rendre, vu que tous deux ne formaient pas un couple au sens "amoureux" du terme.

Edwyn était donc resté 4 jours auprès de ses enfants, avec les deux gardiens dès qu'il pouvait les voir, cela à raison de 3h par jour maximum durant ces 4 jours, car les deux parents de son ex-femme, bien qu'à la retaite, disaient ne pas avoir que ça à faire, surveiller un ancien délinquant. Punaise ! La première fois qu'Ed avait entendu cela, ça l'avait foutu dans une colère pas possible. Depuis, il s'y était fait même si ce n'était pas facile pour lui de voir ses enfants en compagnie de ces deux gardiens, déjà qu'en compagnie de son ex-femme, c'était limite...

Bref, il rentrait donc de son séjour où en dehors de ses visites à ses enfants, Ed avait parcouru en long, en large et en travers le quartier historique de la ville où vivait désormais son ex-femme, et le soir, dormant à l'Hôtel.

Et c'était comme s'il était pas parti d'une certaine façon car il était parti en colère et rentrait en colère car durant 4 jours, il n'avait donné aucune nouvelle à Everleigh, étant toujours en colère contre elle, ou ne pouvant pas forcément répondre à ses sms aux moments où elle les envoyait, ou encore il voulait aussi la faire un peu mariner après leur dispute avant qu'il parte. Il n'avait répondu que tout dernièrement, il y a environ une heure en lui disant qu'il arrivait, avec le rajout d'un Grrrrrrrrr. Bref, il rentrait donc en colère et il ouvrit la porte de l'appartement qu'il partageait avec Everleigh, où il trouva la jeune femme dans le salon, devant la télé, en pyjama, avec un bol de céréales à côté d'elle.


- Voilà...Je suis rentré.

Il déposa ses clefs au porte-clefs comme à son habitude, quelle allait être la réaction d'Everleigh, vu ses sms et les non-réponses d'Edwyn ?
.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Jeu 25 Sep - 21:36

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu

Ever avait finit par recevoir un message de la part d'Edwyn, pas vraiment explicite mais qui voulait en dire long malgré tout. Il semblait mécontent vu ce qu'il avait noté sur la fin et Everleigh n'était plus certaine d'avoir vraiment envie de le voir rentrer.
Elle avait encore le temps avant de le voir débarquer dans l'appartement. Sans oublier qu'il pouvait très bien décider de ne pas rentrer directement et pourtant elle ne bougea pas et ne répondit pas à son message. Elle resta sur le canapé et angoissa mais pour une raison différente cette fois-ci. Seulement au bout d'un moment elle eut mal au coeur et partit précipitamment aux toilettes puis elle fit une petite toilette dans la salle de bain lorsqu'elle eut l'impression de se sentir mieux. Ensuite après s'être mouillé le visage une dernière fois elle retourna sur le canapé et se réinstalla, ne touchant plus à son bol de céréales. En plus d'être angoissé voilà qu'elle était malade, pas de chance. Ed avait été absent plusieurs jours et elle elle tombait malade le jour où il revenait.
C'est donc à peu près dans la même position que Edwyn pu trouver Everleigh en entrant dans l'appartement.

Quand Ever avant entendu le bruit de la clef dans la serrure, son coeur c'était mis à battre la chamade. Ils c'étaient déjà disputé au moment de son départ et elle ignorait si son humeur avait changé depuis le message qu'elle avait reçu.
Elle tourna la tête dans sa direction quand il lui adressa la parole et lui fit un léger sourire, heureuse de le voir revenir malgré tout.

"- Elle t'a fait des misères, c'est pour ça que t'es resté si longtemps ?"

Il aurait été pourtant simple de lui dire j'suis contente que tu sois rentrer. Et comme si ça suffisait pas, voilà qu'ils purent entendre un gros boum dans la cuisine. Everleigh se retourna rapidement, se doutant de ce que ça pouvait être. C'était son chat qui venait de faire tomber une étagère parce qu'il était tout simplement monté dessus et que ce n'était pas fait pour supporter le poids d'un chat.

"- Merde ! Sid mais qu'est ce que tu fou ?"

Elle savait que ça n'allait pas plaire à Edwyn parce que ce serait encore lui qui allait devoir réparer l'étagère et faire en sorte qu'elle tienne à nouveau au mur, sans oublier le trou qu'avait fait cette dernière en s'arrachant du mur et le plâtre qui en était tomber.
C'est d'ailleurs pour ça qu' Ever se leva pour aller ramasser tout ce qui était tombé sur le sol.

© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 26 Sep - 8:40

Edwyn Y. Keynes a écrit:












Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












Quand elle le vit, Ed put voir qu'Ever lui faisait un petit sourire, elle devait être contente de le revoir malgré leur dispute avant qu'il ne s'en aille. Cela, il en doutait pas, eux deux étaient soudés d'une certaine manière même s'ils se prenaient la tête, ils étaient d'une certaine façon comme le jour et la nuit, comme le feu et la glace, l'un n'allant pas sans l'autre malgré tout.

Ed ne put que répondre à ce sourire de de la jeune femme, par un sourire également, content malgré tout de revoir Ever, même si à l'intérieur de lui, il bouillonnait encore et encore. Il se disait qu'il allait pouvoir enfin mettre les points sur les i avec Everleigh qui venait en plus à l'instant de lui demander si Elle lui avait fait encore des misères, Elle étant bien sûr son ex-femme dont Ever prononçait rarement le prénom. Edwyn allait donc répondre à sa co-locataire quand un grand "boum" se fit entendre tout d'un coup dans la cuisine.

Ever avait compris que c'était encore son chat, tout comme Ed l'avait également deviné et là voilà qui accourait dans la cuisine pour voir ce qu'il avait fait et réparer les dégâts, au moins une partie, car le reste, ça allait encore être Ed qui allait devoir y remédier, si c'était encore cette satanée étagère qui était tombée.

Il suivit donc la jeune femme, encore plus en colère, si cela était possible.


- Non mais dis-moi que je rêve, bordel de....! C'est encore ton satané chat ! Punaise ! Mais un jour, je te jure, ça va être plus fort que moi, je vais le jeter par la fenêtre, je t'assure ! Comme si j'avais besoin de ça en plus, là, à mon retour, alors que j'ai passé 4 jours de m...., et qu'avant le départ, déjà j'étais en colère mais ça tu le sais déjà, vu qu'on s'était disputés. Comme si ton chat avait encore besoin d'en rajouter une couche, sérieusement !

Tout en parlant d'un ton dans lequel on sentait vraiment l'énervement d'Ed, il regardait Ever ranger le bazar qu'avait foutu le chat.

- Et puis mince, les chats ne sont pas plus attentifs que ça au matèriel normalement ? C'est pas comme ça qu'il ramènera des souris, je t'assure ! Tu es sûr que c'est bien un chat ton animal ? Et pas un extra-terrestre pour me pourrir encore plus la vie, sérieusement ?

Houla ! Ed était vraiment en colère, il fallait qu'il se reprenne un peu sinon il sentait qu'il allait secouer la jeune femme comme un prunier, et il ne voulait aucunement en venir à cela ni aux mains. Il avait besoin d'elle comme elle avait besoin de lui. Il recula donc de quelques pas tout en continuant de regarder la jeune femme ramasser tous les objets qui étaient tombés à cause du chat. Il était hors de question qu'il l'aide sur ce coup-là, pas cette fois en tout cas.

Il se calmait un peu, même si ce n'était que passager peut-être, car la conversation à venir entre eux deux promettait, il le sentait. Il avança donc de quelques pas, vers la cuisine, à nouveau, pour s'appuyer contre le chambranle de la porte de la cuisine.


- Pour répondre à ta question...Oui, elle m'a encore mené la vie dure enfin pas elle directement cette fois, ses parents qui me regardent toujours comme si j'étais sorti de prison, qui ne me quittent pas des yeux une seule seconde quand je suis avec mes enfants. Pire que des gardiens de prison, j'en suis sûr. Je n'ai pu voir mes gamins que 3 heures par jour, à peine, tu te rends compte ? Car ces vieux schnoques là qui sont à la retraite, estiment ne pas avoir que cela à faire, être le gardien d'un ancien délinquant comme ils aiment m'appeler. Heureusement qu'ils n'ont pas prononcé ce mot devant mes gamins encore parce que sinon je t'assure que je les tue, je crois. Quoi que non ! Je pense que j'arriverais peut-être à me retenir pour mes enfants, pour pas aller en prison, pour pouvoir encore continuer de les voir de temps en temps, même si c'est peu. Donc je suis resté 4 jours pour pouvoir les voir autant que possible, car je t'assure que les voir que 3 h par jour, même si c'est pour rien faire de spécial avec deux gardiens de prison autour ou presque, sans arrêt sur le qui-vive, c'est difficile à supporter.

Voilà !!! Une longue tirade d'Ed mais il fallait qu'il vide son sac, ça lui avait fait du bien tout de même. Même s'il avait droit encore ensuite à des reproches de Ever, peut-être pas là quand même, vu ce qu'il venait de dire. Il ne savait pas. Ha oui ! Et encore une chose à rajouter :

- Et j'ai fait exprès de pas te donner de nouvelles : d'abord parce que je n'en avais pas envie vu notre dispute à tous deux avant de partir, j'étais en colère contre toi et ensuite, tellement en colère contre mes ex-beaux parents que je n'avais pas envie que tu prennes à leur place et ensuite bien sûr, quand j'étais avec mes gamins, j'étais vraiment avec eux, malgré mes sbires en permanence présent. Bon, et toi, à part surveiller à moitié ton chat quand t'es dans l'appartement, qu'as-tu fait durant ces 4 jours ?

Voilà qu'Ed "attaquait" désormais à son tour un peu la jeune femme par sa dernière phrase mais c'était ainsi entre eux deux, parfois disputes sur disputes pour ensuite parfois finir sous la couette, parfois aussi finir chacun dans son coin ou presque, comme deux gamins se faisant la tête ou presque, l'un devant la télé par exemple, l'autre sur son tél ou sur sa tablette. Et parfois aussi, il arrivait qu'Ever s'en aille, qu'elle sorte, certainement retrouver l'un de ses amants, ce qui n'avait alors pas du tout tendance à calmer les nerfs d'Ed.

.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 26 Sep - 9:23

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu

Edwyn n'avait pas répondu à ce que lui avait dit Ever à son arrivée, ce n'était pas bon signe, du moins d'après elle. Seulement elle n'eut pas le temps de s'intéresser à ça d'une manière plus approfondie puisque son chat venait de faire une énorme bêtise et qu'elle se devait de ramasser si elle ne voulait pas s'attirer les foudres de Ed. Ce qui était déjà trop tard mais bon tant pis.

"- Sans doute qu'il voulait sortir, j'ai pas fait attention, j'suis désolé..."

Elle lui adressa un léger regard montrant bien qu'elle était désolé, alors qu'elle ramassait tout ce qui était sur le sol en essayant de ne pas se couper. Le vilain responsable lui, avait fichu le camp, apeuré par le bruit qu'avait fait l'étagère en tombant. Elle avait une excuse pour ne pas avoir remarqué l'attitude du chat, elle était resté un bon moment la tête dans les toilettes mais ça elle n'en avait pas parlé et ne comptait pas vraiment le faire non plus.

"- J'vais tout ramasser, t'en fait pas et je t'ai déjà dit que j'étais désolé. Je paierais aussi pour les réparations et je remplacerai ce qu'il a cassé."

Ever essayait de bien faire attention, elle n'avait pas envie en plus de se couper. Après qu'elle ait ramassé le plus gros elle alla chercher de quoi nettoyer le reste avec une brosse et une pelle. Elle allait être bonne pour un nettoyage complet de la cuisine, la poudre blanche du plâtre s'incruste toujours partout. Et c'est à ce moment là qu'il se décida à parler de son absence, de ses enfants et de ses ex beaux parents.

"- Elle n'a qu'à te laisser la garde conjointe et ils auront plus besoin de te surveiller, comme ça ils pourront faire leurs activités de vieux retraités."

Ce n'était pas très gentil ce qu'elle venait de dire, mais elle s'en fichait totalement des vieux, enfin, des beaux parents de Edwyn. Déjà qu'elle n'appréciait pas beaucoup son ex femme et le peu de fois où elle l'avait aperçu celle-ci n'avait pas sembler l'apprécier plus.
Elle n'apprécia pas vraiment ce qu'il lui dit par la suite, mais essaya de ne rien montrer.

"- Je sais bien que je compte pas quand t'es avec tes gosses, mais t'aurai au moins pu me donner des nouvelles. Tu sais bien que je m'inquiètes, c'est pas ton genre de partir aussi longtemps. Et si t'as fait ça pour me donner une leçon et ben c'est bon t'as gagné ! J'ai compris, je te prendrais plus la tête avec elle la prochaine fois qu'elle t'appellera. Je donnerais plus mon avis, j'ai compris t'en fait pas..mais tu ne te rend pas compte comme elle te traite. Elle a pas le droit de te prévenir à la dernière minute, tu dois chambouler toute ta vie parce qu'elle décide que tu peux voir tes gosses dans la demi heure qui suit."

Everleigh leva les yeux après ce qu'elle venait de dire et se rendit compte qu'elle avait encore donné son avis alors qu'elle venait de lui dire le contraire. Mais c'était plus fort qu'elle. Elle aurait pu tout simplement terminer de ramasser tranquillement ce qui se trouvait par terre mais non, elle avait ouvert sa bouche une fois encore et vu le regard que Ed lui jetait à ce moment précis elle se rendait bien compte qu'elle aurait mieux fait de rien dire. D'ailleurs elle fit une légère grimace avant de déverser le contenu de sa pelle de ménage dans la poubelle et de poser ce qu'elle avait dans les mains.

"- J'te demande pardon... c'est plus fort que moi, j'aime pas la manière dont elle te traite.. excuse moi."

Elle n'avait pas tors mais ce qui était le plus drôle dans leur relation c'est qu'elle n'appréciait pas certaines choses chez l'ex d'Ed, elle voyait clair à ce niveau là et n'arrivait pas de son côté à voir la même chose avec sa famille ou la relation qu'elle avait eu avec eux. Tous deux semblaient lucides mais uniquement quand ça concernait l'autre, parce que quand ça les concernaient eux ils étaient totalement aveugles.
© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 26 Sep - 9:58













Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












Ainsi, elle avait un chat et ne faisait même pas attention à lui ? Punaise encore de quoi péter un câble là, non mais je vous jure, il fallait le faire d'entendre ça là et maintenant en plus, à son retour de 4 jours pourris où en plus du chat faisant encore des dégâts, il avait droit à la leçon de morale d'Everleigh. Bon, d'accord, Ed devait le reconnaître, au moins en lui-même pour le moment, qu'elle n'avait pas tout à fait tort, que quand son ex-femme lui disait qu'il pouvait voir ses enfants, il accourait de suite, posant parfois un jour voire plusieurs jours en catastrophe au boulot, plantant tout ou presque à ce moment-là, même Everleigh, sans même lui avoir donné des nouvelles cette fois. Mais pour le moment, traiter l'histoire du chat, le reste étant une toute autre affaire quelque part.

- Tu aurais pas pu prendre un hamster au lieu d'un chat ? Ca ne bouge pas au moins un hamster, ou alors juste dans sa cage !!! Et il n'y a qu' à le nourrir ou presque ? Et tu étais où pour pas le surveiller encore hein ? Devant la télé ?

Il avait eu envie de rajouter "A regarder encore des séries débiles ?" Mais il s'arrêta à temps, il valait mieux pas en rajouter encore une couche. Ed en avait marre de tout cela, de ce chat, de la vie que lui faisait mener son ex-femme, il n'en pouvait plus, il était crevé cérébralement de son séjour là-bas et voilà qu'à peine arrivé, il se disputait encore avec Heather et encore pour le même sujet qu'en partant, c'est à dire encore et toujours cette satanée ex-femme, sans rajouter en plus le chat.

- Bordel ! Je te jure ! Parfois j'en viens presque à regretter de l'avoir connu cette garce ! Si j'avais su qu'elle me ferait un coup pareil ! Heureusement qu'elle m'a donné deux beaux enfants ! Remarque, s'ils étaient pas là, j'entendrais plus parler de mon ex-femme et il n'y aurait pas tous ces soucis pour les voir. Mais j'aime mes enfants.

Tout en parlant, il regardait Ever finir de ranger le bazar qu'avait mis le chat, elle avait presque fini de nettoyer.

- Et je te rappelle que si la garde alternée avait été possible, j'en serai pas là. Tu sais bien qu'ils ne me l'ont pas accordé parce que j'ai déconné juste avant le divorce, non ? Ca aussi, je le regrette, c'est ma faute si j'ai pas la garde alternée de mes enfants, alors qu'elle, qui a osé se barrer du jour au lendemain, sans raison, car tout semblait bien aller entre nous, elle, elle a la garde des gamins, non mais je te jure, parfois, c'est le monde à l'envers.

Everleigh s'était malgré tout excusée de la leçon de morale qu'il venait de lui faire, ce qui n'était pas un mal en soi.

- Et tu as raison, j'accours dès qu'elle me dit que je peux venir, il est vrai. Mais comment veux- tu que je fasse ? Je n'ai pas le droit de garde sur eux. Je ne vais pas aller les kidnapper non plus ? Là, ce serait direct la taule. J'ai eu une vie assez pourrie comme ça sans en rajouter. Tu sais quoi ? J'aimerais pouvoir me pauser un peu, vivre une vie normale, je me demande si c'est possible, parfois !

C'est alors qu'Ed se rendit compte qu'Everleigh n'avait pas répondu à sa question concernant ce qu'elle avait fait dans l'appartement durant les 4 jours.

- Et tu n'as pas répondu à ma question :  à part ne pas surveiller ton chat, tu as fait quoi ? Tu as bossé un peu durant ces 4 jours ?

Il en rajoutait une couche encore mais bon, c'était dans son caractère, il fallait qu'il vide son sac complètement pour ensuite pouvoir se pauser enfin peut-être un peu. Il voulait aller prendre une douche, mais il irait plus tard, quand la conversation, la dispute plutôt, avec Everleigh serait finie.



©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 26 Sep - 10:35

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu

"- Quand j'ai décidé de prendre ce chat tu étais d'accord, je te rappel !"

Et oui, Everleigh savait aussi très bien lui rappeler les choses qui lui semblaient essentiels. Seulement quand elle lui avait demandé s'il était d'accord pour le chat, il ignorait qu'elle en ferait un vrai petit monstre en le laissant quasiment tout faire. Ce n'était même pas son bébé, on ne pouvait pas dire ça, mais disons qu'elle l'aimait tellement qu'elle se refusait à le gronder ou même à lui imposer des limites. Et la plupart du temps c'était Edwyn qui lui avait fait son éducation. Quand il était là, en général il se tenait tranquille, exceptionnellement là ça n'avait pas été le cas. Mais habituellement il était dans la chambre d'Ever et non sur les étagères à explorer.

"- Peu être ! Mais elle le sait et elle en joue. Ca arrive à tout le monde de commettre des erreurs, elle la première j'suis sur... C'est pas ta faute si c'est une garce."

Oups, elle aurait sans doute du s'abstenir de rajouter ça, mais elle y pouvait rien, ça sortait tout seul ce genre de mot. Bien sur qu'elle pensait qu'il pourrait avoir une vie normale un jour, mais pas si son ex était dans les parages. Il faudrait qu'ils arrivent un jour à s'entendre.

"- T'es un mec bien moi je le sais et elle aussi elle le sait, elle avait juste besoin d'une excuse pour te punir et te retirer tes gosses..."

Everleigh appréciait Edwyn sinon elle ne vivrait pas avec lui. Bien sur, tout n'avait pas été facile non plus entre eux, surtout au début. Elle ne pouvait pas le voir, à chaque fois qu'il l'approchait elle l'envoyait balader. Pourtant, c'était elle qui l'avait dragué la toute première fois mais elle avait bien vite regretté quand il lui avait dit ce qu'il pensait. Et cet intérêt qu'il avait eu pour elle avait finit par l'emporter sur le reste et maintenant elle l'appréciait plus que n'importe qui. D'ailleurs, pour dire la vérité, elle ne pourrait plus vivre loin de lui, elle appréciait vraiment ce qu'il était ce qu'il représentait et tant pis s'il avait des gosses et une ex femme.

"- Bien sur que j'ai bossé ! J'ai même accepté de travailler tard le soir, j'ai remplacé des collègues, vu que j'étais toute seule et que je savais pas quand tu allais rentrer ça dérangeait personne qui je rentre en pleine nuit."

Everleigh sentit les nausées revenir mais ne voulait rien dire, rien montrer parce qu'elle savait qu'il allait encore lui dire qu'elle avait sans doute abuser de l'alcool ou de la drogue. Pourtant ça faisait déjà quelques temps qu'elle ne touchait plus à ça, mais elle savait aussi qu'il avait du mal à lui faire confiance parce qu'elle l'avait déçu tellement souvent, en lui faisant des promesses qu'elle n'avait pas tenue.

"- Et si j'suis encore en pyjama c'est parce que je me suis coucher tard et que je suis pas en forme et comme t'étais pas censé rentrer."

Everleigh le regarda quelques secondes, plantant son regard dans le sien avant de finalement le fuir et d'ajouter.

"- Je vais m'habiller et je vais aller prendre l'air. T'as l'air d'avoir envie d'être seul je veux pas m'imposer."

Puis elle soupira et prit la direction de sa chambre.


© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 26 Sep - 11:22













Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












- Oui j'étais d'accord, mais si j'avais su qu'il m'attirerait autant d'ennuis, j'aurais dit non ! Et puis aussi, si tu n'étais pas aussi gentille avec lui, si tu lui laissais pas tout passer ! Bref, passons, c'est ainsi !

Edwyn n'avait pas envie de s'énerver encore sur cet éternel débat du chat, le reste suffisait bien. Et puis, là, il était encore à se prendre la tête avec Everleigh et ça aussi, ça l'agaçait. Il avait envie de se pauser un peu, d'être au calme, avec elle, si elle le souhaitait, passer une soirée sous la couette au calme, tranquillement, ou pas. Sous la couette, quand tous deux décidaient d'y être ensemble, c'était rarement calme. Il écouta Ever parler encore de son ex-femme, prononcer le mot de garce à son sujet, et ensuite comme par une réaction instantanée, comme regretter ce mot qui lui avait échappé.

- Tu as raison, c'est une garce, je pense pareil que toi mais que puis-je faire ? Pour tenter de voir mes enfants plus souvent, plus librement, sans deux gardes du corps, ou elle-même, prêts à bondir au moindre faux pas que je pourrais faire ? Tu sais, mes enfants, je les sens aussi gếnés oar la présence de leur mère ou de leurs grands-parents à chaque fois que je les vois.

Faire appel au tribunal ? Cela pouvait être peut-être possible, mais vu les antécédents d'Edwyn, cela pouvait-il être vraiment possible qu'il voit ses enfants plus souvent, ou au moins sans "gardes du corps" ?

- Me punir de quoi bon sang ? C'est elle qui m'a laissé en plan, c'est à cause d'elle que j'ai mal tourné, je l'aimais vraiment. Je pense qu'elle ne m'a jamais aimé, cette garce...Mais pas de soucis, maintenant je la hais, et si je l'ai pas encore tué ou au moins fait allée à l'Hôpital, c'est pour mes enfants, pas pour elle. Je la hais, je la déteste, je l’exècre.

Voilà qu'il s'emportait encore ! Pas contre Ever cette fois ! Mais il avait besoin d'évacuer tout cela, d'évacuer sa colère et même si parfois, c'était pas tout rose entre Ever et lui, il la savait à son écoute, tout comme lui était à son écoute. Tous deux ne pouvaient pas vivre l'un sans l'autre, même s'ils ne se l'avouaient pas ouvertement, du moins pas encore, peut-être un jour ?

Bon voilà maintenant qu'il se prenait encore des reproches, qu'elle était en pyjama parce qu'il n'était pas sensé rentrer.


- Si tu veux, je resterai plus longtemps absent la prochaine fois comme ça tu pourras même faire des soirées pyjamas ou nue carrément hein, c'est ça, fricoter avec tes amants ?

Il n'en pouvait plus, il fallait qu'il se calme, qu'il souffle un bon coup. C'est alors que le coup de massue arriva, qu'elle lui dit qu'elle sentait qu'il avait envie d'être seul, qu'elle allait s'habiller et sortir ? Hein quoi ? Sans blague !!! Il hallucinait là, sérieusement ?

Après avoir soupiré, il la vit quitter la cuisine, donc passant juste à côté de lui, vu qu'il était toujours à la porte, et se diriger vers sa chambre. Il la suivit, et avant qu'elle n'envisage éventuellement de fermer la porte de sa chambre derrière elle, il la tira à lui, sans lui faire mal, la fit se retourner vers lui et l'embrassa fougueusement sur la bouche.


- Reste avec moi ce soir, s'il te plaît Ever. J'ai besoin de toi.

Il espérait qu'elle allait accepter. Il n'avait pas envie qu'elle parte voir ses amants, pas ce soir. Il savait qu'il avait sa part de tort, qu'il l'avait laissé pendant 4 jours sans nouvelles mais c'était encore une fois à cause de l'autre garce là.

- Je te présente aussi mes excuses Ever. Mais cette garce me fait sortir de mes gonds.



.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 26 Sep - 12:05

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu

"- C'est juste un chat..."

Everleigh soupira, elle le savait que son chat était une source de dispute mais c'était surtout à cause d'elle et du fait qu'elle ne faisait ce qu'il fallait pour qu'il soit sage.

"- Arrête de dire n'importe quoi ! C'est peu être à cause de ça qu'elle veut te punir... tu veux pas la tuer... t'en a aucune envie.. tu veux juste la garde de tes gosses comme n'importe quel père qui les aime. Elle pensait peu être que tu t'en ficherais"

Ever aimait pas trop parler de ça, surtout quand il disait des trucs pareil. Elle savait que c'était la colère qui le faisait parler, mais ça pouvait être mal interpréter et il valait mieux qu'il soit avec elle pour dire ça mais même elle aimait pas l'entendre parler comme ça.

Quand il lui parla ensuite d'amants et de fricoter, elle le regarda simplement avec un regard froid et dur. Elle n'aimait pas quand il disait ce genre de chose, surtout qu'elle voulait juste sortir prendre l'air et pas chercher un mec pour passer la nuit ou la soirée ou juste un bon moment. Elle voulait juste laisser seul, se calmer un peu.

"- Tu dis n'importe quoi."

Et elle haussa simplement les épaules de finir par se rendre dans sa chambre, ne cherchant même plus à discuter avec lui. Arrivant au niveau de sa chambre elle sentit qu'il la prenait par le bras et ne fit rien pour l'en empêcher. D'une parce qu'elle n'en avait pas envie et de deux parce qu'elle ne sentait aucune animosité dans son geste. Mais ce qu'il fit ensuit la surpris.

"- Hé..."

Et lui cloua le bec. Ce n'était pas dans ses habitudes d'agir comme ça, sans doute qu'il devait être à bout et l'intervention de Everleigh et leur discussion n'avait pas du arranger son état.
Ce qu'il lui dit d'abord lui arracha un léger sourire et puis la suite le fit disparaître.

"- Tu sais qu'on se prend la tête comme un vieux couple alors qu'on est même pas un couple ? Mais j'accepte tes excuses parce que je sais que t'es sincère."

Et son sourire réapparu sur son visage tandis que sa main se posait sur la joue de Edwyn.

"- Mais je veux plus t'entendre dire que tu veux la tuer...s'il te plait...."

Il pouvait la traiter de garce autant qu'il voulait mais pas qu'il dise qu'il voulait la tuer.


© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 26 Sep - 15:00













Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












Juste un chat ? Donc parce que c'était un animal, il avait le droit de tout faire ? Autrement dit, si un jour, elle avait un gamin, elle pourrait tout à fait dire des choses du même genre et Everleigh répondre ensuite à celui qui serait le père de ses enfants "hoooooooo c'est juste un gamin". Mon Dieu ! On n'était pas sortis de l'auberge alors dans ce cas !!! Mais Edwyn en avait présentement marre d'être tendu, prêt à frapper, pas frapper la jeune femme, il ne l'oserait jamais et ce n'était pas son genre mais prêt à frapper un mur, une porte, n'importe quoi pour passer ses nerfs sur autre chose qu'un humain. Cela, il savait qu'il ne le pourrait jamais même si quelques minutes plus tôt à peine, il avait dit qu'il avait envie de tuer son ex-femme, qu'il ne le faisait pas uniqument parce qu'il y avait ses enfants mais il savait aussi au fond de lui comme l'avait dit Everleigh à juste titre qu'il ne le ferait jamais, qu'il n'en avait même pas envie de tuer son ex-femme, même si c'était vrai qu'il la détestait, qu'elle lui menait la vie dure.

Mais là, plutôt que de relancer le débat, il voulait plutôt calmer le jeu, il le fallait, temporiser un peu. Le chat après tout, n'était qu'un chat, il est vrai et cela ne voulait aucunement dire que si un jour, Everleigh avait des enfants, elle dirait le même genre de choses. Et Edwyn espérait grandement qu'elle ne dirait pas le même genre de choses, qu'elle n'excuserait pas son ou ses gamins du même genre de façons.

C'est donc ainsi, à la suite de cette longue dispute ou se mêlaient chat et ex-femme qu'Everleigh avait voulu s'éloigner, le laisser tout seul mais il l'avait suivi et retenu sur le seuil de sa chambre à elle. Surprise dans un premier temps par le geste d'Edwyn, Everleigh l'avait malgré tout laissé faire, elle s'était laissé embrasser fougueusement par son co-locataire, accessoirement son partenaire au lit.

Il était désormais juste devant elle, qui lui dit que tous deux se prenaient la tête comme un vieux couple.

- Bah attends ho, toi tu es peut-être encore jeune mais moi nettement moins que toi, même si je ne me considère pas comme vieux et depuis toutes ces années qu'on vit ensemble, oui on est quelque part un vieux couple.... de co-locataires.


Et il se mit à éclater de rire. Une manière de relâcher la pression, de décompresser.

- Promis, je ne dirai plus que je veux la tuer, tu as ma parole. Mais j'espère qu'un jour, elle arrêtera de me mener la vie dure et que je pourrai voir mes enfants plus facilement.

Et comme passant subitement du coq à l'âne si on peut dire ça comme ça :

- Ca te dit de prendre une douche avec le "vieux" que je suis dans le couple de co-locataires que nous formons tous les deux ?



.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 26 Sep - 15:57

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu

Bah oui, pour elle c'était juste un chat. Il ne mordait personne, ne griffait personne, il lui arrivait de monter sur la table pour aller y grignoter ce qui traînait et alors ? c'était normal non ? elle n'allait pas le frapper pour si peu, ça restait un animal et il était gentil c'était le plus important. D'accord, il faisait beaucoup de bêtises mais c'était un animal c'était normal, pour elle en tout cas. Et puis Everleigh c'était déjà pas mal responsabilisé depuis qu'elle l'avait pris ce chat, donc au final ça restait quand même tout bénef.

Elle lui avait ensuite parlé franchement de ce qu'elle pensait de leur dispute faisant référence à un vieux couple, et ce qu'il lui répondit le fit rire lui mais ce n'était pas son cas à elle. Ca ne le faisait pas rire du tout, même pas sourire, elle ne trouvait pas ça marrant du tout.
Elle se mit à sourire de nouveau lorsqu'il lui parla du fait qu'il allait arrêter de dire ce genre de chose à propos de son ex femme, qu'il lui en fit la promesse.

"- Tu y arriveras je le sais bien. Tu bosses avec des enfants et des ado, ils savent tous à quel point tu es responsable, sinon tu bosserais pas avec eux. T'es un bon père."

Et ce qu'il lui demanda ensuite la laissa un peu pensive, comment il pouvait penser qu'il était vieux parce qu'il avait quelques années de plus qu'elle ? Elle le regarda et lui répondit simplement.

"- Avec le vieux non ! Mais avec toi oui."

Avant d'avancer d'un pas dans sa direction, de placer sa main sur son avant bras et de poser ses lèvres contre les siennes puis de les retirer après quelques secondes et lui mettre un léger coup avec la paume de sa main dans l'épaule tout en lui disant.

"- Comment tu peux te comparer à un vieux... non mais ça va pas la tête..."

Everleigh prit alors la direction de la salle de bain, puisqu'il l'avait gentiment invité à l'accompagner là-bas pour y prendre une douche. Arrivé devant la porte, elle se retourna et le regarda avant lui demander une dernière fois, histoire d'être sur de ce qu'il voulait vraiment.

"- T'as pas plutôt envie d'aller te reposer ou de prendre ta douche seul ?"
© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 26 Sep - 20:02













Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












Bon, la dispute était enfin terminée. Ouf ! Car Ed avait donné durant tous ces jours, déjà avant son départ pour voir ses enfants, une dispute avec Ever avait eu lieu, ensuite, 4 jours sur les nerfs ou presque avec les ex-beaux parents sans arrêt à l'affût et voilà qu'il rentre chez lui pour se disputer à nouveau avec Ever, sur le même sujet en plus, sans parler du chat qui avait rajouté la cerise sur le gâteau. Ed n'en pouvait plus, il était sur les rotules. Physiquement, ça allait même s'il se sentait fatigué, mais nerveusement, il était épuisé. Et là, dans ces moments-là, il savait qu'une seule chose pouvait le calmer, à part une nuit de sommeil. C'était aller sous la couette avec Ever, qui était comme sa bouée de sauvetage, Ever sans qui il ne pouvait pas vivre, Ever qui savait le rassurer, qui était là pour lui, Ever en qui il se reconnaissait d'une certaine façon car elle non plus n'avait pas été gâtée par la vie, vu qu'elle ne connaissais pas ses vrais parents. D'ailleurs, une idée était venue récemment à Ed, proposer éventuellement à la jeune femme de l'aider à retrouver ses parents si elle le désirait. Mais il n'allait pas relancer le débat ni la conversation maintenant, cela était certain.

- Merci de ton soutien Ever, de tes encouragements, merci de me rassurer. Je verrai ce que je peux faire pour me défendre contre cette garce qu'est mon ex-femme.

Visiblement, sa plaisanterie n'avait pas plu à Ever. Pas grave ! Il n'allait pas faire encore une scène, cela suffisait pour aujourd'hui, pour ce soir !

Il vit sa co-locataire prendre la direction de la salle de bains, il la suivit tout en lui prenant bien soin de lui donner une petite tape sur les fesses avec un grand sourire, même si Ever ne voyait pas ce sourire et une fois dans la salle de bains, elle se retourna vers lui et lui demanda s'il était bien sûr de ce qu'il voulait, s'il ne préférait pas plutôt se reposer ou prendre une douche tout seul.

- Non non, c'est avec toi Everleigh Daphné Wells que je veux prendre une douche ! Pas tout seul ! Viens !

Il avait dit ces paroles à voix assez haute, plus haute que d'habitude, volontairement. Et il l'entraîna plus en avant vers la salle de bains où dans un geste rapide, il enleva ses vêtements et déshabilla ensuite sensuellement, tendrement la jeune femme qui était donc en pyjama.

- Haaaaaaa ! C'est mieux ainsi qu'en pyjama, tu sais !

Il apposa ses mains sur les seins de la jeune femme et se mit à les caresser, à les prendre dans ses mains, lui-même était nu face à elle, contre elle désormais.


.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 26 Sep - 21:32

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu

Ever était même pas capable de dire exactement pourquoi il fallait toujours qu'ils se prennent la tête tous les deux. Y'a son ex à lui, son chat à elle, mais pas que ça, y'avait aussi les sorties un peu trop régulières de Ever, les nuits où elle ne rentrait pas dormir et plein d'autres trucs encore. Parfois elle avait l'impression qu'il jouait le rôle de son père et ça l'agaçait alors elle sortait exprès pour le faire râler et il devait sans doute faire la même chose de son côté, parce qu'au final ils se prenaient souvent la tête alors qu'ils n'étaient que colocataires et accessoirement amants aussi. Enfin, c'était pas vraiment ça, c'était compliqué, c'était pas non plus des meilleurs amis, y'avait pas de mots pour définir leur relation. Mais à aucun moment Edwyn ne lui avait demandé d'être plus que sa colocataire et idem de son côté. Ca aurait pourtant bien simplifié les choses entre eux, mais non, aucun des deux n'avait eut cette idée ou c'était bien gardé d'en parler.
Quoi qu'il en soit il la remercia pour son soutiens et elle ne fit que lui offrir un sourire, un sourire sincère qui s'estompa rapidement puisque le but c'était juste de le remercier pas de passer pour une potiche.

Ever ne vit pas son sourire ensuite lorsqu'ils marchèrent jusqu'à la salle de bain mais elle sentit son geste, chose dont elle n'arrivait pas à se faire. Il ne le faisait pas souvent, mais c'était pas dans ses habitudes non plus, surtout quand il était énervé et là il l'était probablement encore un peu.
Il lui confirma que c'était bien ce qu'il voulait et l'entraîna à l'intérieur de la pièce avant de repousser légèrement la porte, force d'habitude sans doute puisque personne d'autre ne pouvait entrer dans la pièce, mise à part le chat, c'était sans doute pour lui que la porte fut repoussée en partie.

Il se déshabilla entièrement puis fit de même avec elle, y'avait pas grand chose à enlever de son côté mais bon il le fit quand même comme s'il était pressé et Ever pouvait le comprendre. Visiblement il voulait faire disparaître ses frustration dues à son séjour avec ses enfants et il comptait le faire grâce à elle. Elle n'allait pas s'en plaindre c'est clair, mais elle était habitué à plus de douceur avec lui, plus de considération. Mais elle ne pu s'empêcher de sourire quand elle l'entendit lui parler, lui disant que c'était mieux comme ça.

"- Si ça te plait c'est le principale."

Elle n'avait jamais été fana de son corps, se trouvant toujours quelque chose à redire, à critiquer, y'avait jamais rien qui allait. Pourtant elle était assez bien fichu, gâtée par la nature, une jolie poitrine, de jolies fesses, de longues jambes, un joli sourire et de magnifiques yeux.
D'ailleurs en parlant de poitrine, Ever n'était pas super à l'aise là, alors qu'habituellement ça ne lui posait pas de soucis, mais elle ne dit rien. Se contentant juste de reculer de faire coulisser la porte de la douche et de lancer l'eau. L'invitant ensuite à y entrer lorsque l'eau fut à la bonne température, puis passant sous le jet et laissant l'eau couler le long de leurs corps tout proches l'un de l'autre. Ever aimait tout particulièrement ses moments là, chacun savonnant l'autre tout en sentant le désir monter. C'était un peu les préliminaires dans ce cas là, parfois même tout se faisait sous la douche, mais c'était agréable et souvent passionné. Et parfois même ils ne prenaient pas le temps de se sécher avant de finir dans l'une des chambres, s'obligeant ainsi à dormir dans l'autre parce que les draps étaient mouillés et qu'ils avaient la flemme de les changer.

Elle avait donc ensuite prit le temps de le savonner, lui volant parfois quelques baisers ou passant ses mains sur des zones érogènes de son anatomies puis l'avait laissé faire et avait finit par se mettre dos à lui le laissant ainsi profiter de son anatomie car il savait à quel point elle était sensible au niveau de la nuque. Elle était tout contre lui et elle aimait ça, c'était si bon de le savoir si proche d'elle, de sentir son souffle dans son cou, ses lèvres proches de son oreille et ses mains sur sa poitrine, qui semblait douloureuse d'ailleurs, chose rare sauf à certains moment.

© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Dim 28 Sep - 9:26













Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












L'espace d'un instant, Edwyn avait eu peur qu'Ever prenne un peu mal le fait qu'il ait apposé la main sur les fesses fermes de la jeune femme alors que tous deux se dirigeaient vers la salle de bains, lui juste derrière elle, vu que ceci n'était pas son genre, qu'il ne le faisait qu'assez rarement, même si ça lui arrivait. Mais la jeune femme ne dit rien et continua d'avancer. Généralement, Ed s'avérait moins pressé, mais là, il devait s'avouer qu'il était, pour faire passer son énervement encore plus vite, car ces jours-ci, il avait donné de ce côté-là et Ever semblait comprendre qu'elle était la seule présentement à pouvoir faire passer cela, et ne disait donc rien, ce en quoi Ed la remerciait, au moins intérieurement.

Ed trouvait vraiment le corps de Ever magnifique mais il savait que la jeune femme n'était pas fana de son propre corps, il savait qu'elle trouvait que ceci n'allait pas ou cela, mais lui, Ed ne voyait vraiment pas où quelque chose n'allait pas sur le corps de sa co-locataire, accessoirement amante. Mais il n'allait pas le lui redire à nouveau, du moins pas pour le moment, ça risquait de peut-être engendrer encore une dispute entre eux peut-être et ça n'était vraiment pas le moment.

Tous deux se retrouvèrent donc sous la douche, sous l'eau. Et alors qu'Ever était en train de le savonner, Ed était en train de réaliser quelque chose. La poitrine de Ever, une sensation différente de d'habitude quand il l'avait touchée. Bizarre cela ! Et pourquoi donc ? Aurait-elle fait quelque chose de plus que d'habitude pour la rendre plus ferme encore ? Mais cela passa aussi vite que c'était venu car Ever était donc en train de le savonner et il adorait cela, tout comme il savait qu'elle aimait cela également. D'ailleurs, bientôt, les rôles furent inversés, ce fut Ed qui se mit à savonner la jeune femme, tout en la caressant tendrement, sensuellement en même temps....Et cette impression encore que la poitrine de la jeune femme n'était pas comme d'habitude, mais ce n'était pas pour lui déplaire, cela dit, bien au contraire, même s'il se demandait ce qui se passait. Il ne cherchait pas plus que cela à se poser la question pour le moment, surtout qu'il appréciait cette fermeté supplémentaire en plus.

Ils étaient présentement tous deux l'un contre l'autre, appréciant à nouveau le corps de l'autre. Comme c'était agréable après la dispute que tous deux avaient eu. Ils se rincèrent mutuellement ensemble et Ed avait tellement envie de continuer que cette fois, comme certaines autres fois, tous deux sortirent de la douche et filèrent dans la chambre la plus proche de la salle de bains, sans prendre le temps de se sécher, à savoir sa chambre à lui.

Une fois sur le lit, la pression étant pas mal descendue, Ed étant donc moins énervé désormais, voire plus du tout, il pouvait prendre désormais plus le temps de s'occuper de la jeune femme, lui apporter plus de tendresse encore, lui montrer qu'il la désirait vraiment, qu'il était content de retrouver ce corps. Et il se mit à l'embrasser fougueusement, à la caresser de partout comme elle aimait. Ce corps qu'elle avait, il adorait l'explorer de fond en comble, il ne s'en lassait pas. Il savait que parfois, il était exploré par d'autres hommes mais rarement, du moins il l'espérait. Car oui, il se l'avouait, il aimait le corps de sa co-locataire qui avait selon lui, tout bien placé là où il fallait, même si ce n'était pas son avis à elle.

Ed continuait donc d'être aussi sensuel que possible avec lui, et de son côté, elle répondait à ses caresses également. Il adorait cela, mmmmmmmmm s'occuper mutuellement l'un de l'autre, comme ça.


- Mmmmmmmm tu peux pas savoir combien j'apprécie ton corps Ever, je ne m'en lasse pas de le toucher, quand nous sommes tous deux dans ces moments-là.


.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Dim 28 Sep - 13:45

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu

Everleigh adorait la manière dont il se comportait avec elle en général dans ces moments là. Elle adorait les caresses qu'il pouvait faire sur son corps, la manière dont il posait ses mains sur elle et même la manière dont il la regardait. C'était le seul mec qui se montrait aussi doux avec elle, aussi gentil et agréable, qui faisait attention à elle et à ce qu'elle pouvait ressentir. Ils se prenaient souvent la tête oui, mais dans ses moments là Edwyn était tout autre, il n'était que douceur et attention. Parfois ça leur arrivait de se montrer un peu plus entreprenant, de faire moins dans la douceur parce que sous le coup d'une impulsion mais la plupart du temps c'était la douceur qui l'emportait. Même si Ed se montrait pressant il n'aurait jamais rien fait qui puisse lui faire du mal dans ces moments là.
Lui aussi avait un corps parfait, mais ce n'était pas ça qu'elle recherchait chez lui, c'était ce qu'il était, ce qu'il dégageait. Elle aimait son côté responsable tout autant que son côté fou, elle aimait aussi quand ils se disputaient parce que c'était la preuve qu'elle comptait pour lui, sinon il ne se prendrait jamais la tête avec elle s'il s'en fichait royalement de ce qu'elle pouvait faire.

Ils étaient à présent sur le lit de Edwyn, dans sa chambre donc et ils n'arrêtaient pas leurs caresses, faisant monter toujours un peu plus ce désir qui était palpable depuis un moment déjà. Everleigh lui rendait chaque caresses qu'il faisait sur son corps et avait l'impression que ses sens c'étaient multipliés. A chaque fois qu'il posait la main sur elle, elle avait l'impression qu'elle allait sortit de son corps tellement les sensations étaient intenses, ça ne se passait pas comme ça avant et elle ne pouvait pas l'expliquer. Bon, en même temps elle ne chercha pas non plus à l'expliquer, profitant juste de tout ça mais le notant dans un petit coin de sa tête. C'était peu être la frustration de Ed qui le rendait plus tactile et plus doux encore ou bien la sienne tout simplement.

Quoi qu'il en soit lorsqu'il lui parla elle lui sourit, le regardant avec tendresse. Il était touchant ce petit Ed quand il voulait.

"- C'est gentil... mais tu peux faire plus que le toucher tu sais.."

Et son regard se planta dans celui de Edwyn l'espace d'une seconde, avant qu'elle ne posa sa main sur la joue de celui-ci et qu'elle l'attire vers elle, posant à nouveau ses lèvres contre les siennes. Quand elle était avec lui elle savait exactement ce qu'elle voulait, c'était aller plus loin toujours plus loin, jusqu'à ce qu'ils ne fassent plus qu'un. C'était la seule véritable chose qu'elle faisait sans se poser trente six mille questions, elle n'hésitait jamais parce qu'elle aimait plus que tout être dans ses bras et même si c'était juste pour dormir ou poser sa tête quelques instants, elle n'hésitait pas une seconde.
Ils reprirent donc leurs baisers tout aussi fougueux qu'avant, voir plus encore et leurs caresses, faisant encore monter la température de quelques degrés dans la pièce. Ever était à présent sur lui et profitait de cette position pour le caresser à son tour, elle sentait à quel point il la désirait et elle adorait ça, se savoir désirer de cette façon c'était un compliment pour elle, c'était bon et ça lui plaisait énormément. Puis au bout d'un moment elle se pencha un peu et lui murmura à l'oreille.

"- j'ai envie de toi ...."

Ca faisait déjà un moment qu'elle en avait envie mais là, ça voulait surtout dire qu'elle pouvait plus vraiment attendre et d'ailleurs il devait bien s'en rendre compte vu qu'elle était posé sur lui depuis tout à l'heure.

© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Mar 30 Sep - 9:26













Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












Edwyn était à l'aise avec Everleigh, il tâchait de le lui montrer, aussi bien dans ses gestes que dans ses actes, que dans son attitude. Il ne souhaitait aucunement lui faire du mal, du moins quand tous deux faisaient l'amour car il savait que quand tous deux se disputaient, là, il faisait parfois du mal à la jeune femme, tout comme elle lui faisait du mal également selon ce qu'elle lui reprochait ou ce qu'elle disait. Mais quoi de mieux ensuite de savoir qu'éventuellement, tous deux pouvaient ensuite se réconcilier sous la couette ? Il était certain que si là, Everleigh avait décidé de s'habiller, de quitter l'appartement et de qui sait, aller voir un de ses amants, la colère d'Ed ne serait aucunement tombée aussi vite, et ce serait les meubles qui auraient pris, à coups de poings. Certes, il se serait fait mal également mais Ed avait deux méthodes pour faire tomber sa colère, soit la passer sur des meubles, il n'y pouvait rien, il était ainsi, fallait que ça sorte, soit faire l'amour avec la belle Everleigh dont il savait ne pas pouvoir se passer, malgré leurs différends. Et entre les deux méthodes, il préférait de loin être sous la couette avec Everleigh, ce n'était pas douloureux, c'était bien plus agréable, bien plus doux, bien plus sensuel que de donner des coups dans un meuble.

Alors que tous deux étaient toujours en train de se caresser mutuellement, désormais dans la chambre d'Ed, et qu'ils allaient de plus en plus loin dans leurs caresses, l'homme sentait bien qu'Everleigh n'en pouvait plus, qu'elle avait très envie de lui. D'ailleurs, elle venait à l'instant de le lui dire. Ed tâchait d'être autant attentif au cors de la belle Everleigh que possible. Et quand elle lui dit ça, le lui ayant murmuré à l'oreille, alors que ses caresses sur le corps de la jeune femme étaient passées au degré supérieur, autrement dit qu'il apposait désormais sa langue à divers endroits de son corps, il la regarda dans les yeux, lui sourit tendrement et lui répondit, contre l'oreille d'Everleigh :


- Moi aussi, j'ai envie de toi. Très envie de toi. Tu es belle comme ça, offerte, nue. Ca fait tellement longtemps.

Ca devait faire une semaine environ qu'ils n'avaient pas fait l'amour tous deux, mais avec toutes ces disputes qu'il y avait eu entre eux plus le départ de Ed pour voir ses enfants et vivre cette calamité là-bas, ça lui paraissait être une éternité.

Et Ed connaissait suffisamment bien Everleigh qui, quand elle disait qu'elle avait envie de lui, c'est qu'elle n'en pouvait plus.


- Tu veux qu'on le fasse dans quelle position ? Toi dessus, moi dessus ? Une autre position ? Sachant qu'on peut changer au bout d'un moment en plus.

Ed avait envie d'elle, très envie, comme il le lui avait dit, mais n'étant pas précoce de ce côté-là, il savait aussi se retenir pour que la jeune femme ait son maximum de plaisir avant que lui ne lâche le sien. Et la position lui était égale, cela Everleigh le savait, même s'il appréciait grandement quand elle était sur elle, il profitait alors de son corps en même temps, de ses seins qui étaient encore plus fermes que d'habitude aujourd'hui en plus. Peut-être que la mauvaise période de la jeune femme n'allait pas tarder à arriver ? Bref ! Là n'était de toute façon pas la question en ce moment. Il était en train de laisser Everleigh choisir la position, au moins pour commencer, tout en continuant d'embrasser la jeune femme, de la caresser, d'utiliser sa langue sur certaines parties érogènes de son corps.

.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Mar 30 Sep - 10:04

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu


Everleigh ne trouvait pas que ça faisait si longtemps que ça en fin de compte. En général, ils devaient dormir ensemble quasiment la moitié de la semaine et se rapprochaient au moins une fois  par semaine. Ca se faisait tout seul quand ils étaient dans les bras l'un de l'autre la plupart du temps, rares étaient les fois où les choses se passaient comme ce soir. Enfin du moins c'était moins souvent, c'était rarement prémédité sauf après une bonne grosse dispute, si aucun des deux ne quittait l'appartement pour aller voir ailleurs et prendre l'air. Mais ils finissaient toujours ensemble quoi qu'ils fassent. Everleigh dormait rarement seule, même son ours en peluche avait pris moins de place dans sa vie depuis quelques temps.
Elle ne lui répondit pas mais lui offrit juste un sourire, un léger sourire, histoire de se montre poli avec lui car pour l'instant elle n'avait pas envie de discuter, juste envie de lui, rien de plus.

Et quand il en rajouta encore une couche pour lui demander ce qu'elle voulait exactement et comment elle le voulait, elle se rapprocha simplement de lui, posa son index sur ses lèvres et lui murmura.

"- J'ai juste envie, maintenant...."

Son regard parlait à sa place, il n'y avait qu'à poser ses yeux sur elle, elle semblait si sérieuse, si désireuse de ne faire qu'un avec lui. Ce n'était pas compliqué ce qu'elle demandait, elle voulait juste qu'ils fassent l'amour, qu'ils se donnent l'un à l'autre, qu'ils continuent ce qu'ils avaient commencé avec leurs caresses et leurs baisers.
Pour Ever c'était tout trouvé, elle retira son index de ses lèvres et en pris possession avec les siennes, l'embrassant à nouveau avec passion, se frottant un peu à lui, le laissant continuer à s'amuser avec ses mains sur elle. Jusqu'au moment où elle n'en pu plus et où elle se releva légèrement pour reprendre ensuite sa position actuelle et ne faire plus qu'un avec lui. D'ailleurs à ce moment précis elle ne pu retenir un léger gémissement de plaisir, c'était si bon après autant d'attente qu'elle ne pouvait faire autrement. Ses mains se posèrent sur le torse de Edwyn tandis que son corps exécutait une petite danse bien spécifique sur lui, leur offrant à tous les deux ce qu'ils recherchaient exactement c'est à dire l'osmose.
Le temps semblait s'être figé, Ever se laissait totalement submerger par le plaisir et son corps ondulait sous ce plaisir ressentit, caressant le corps de Edwyn ou bien alors entremêlant ses doigts aux siens ou bien encore qu'elle posait ses mains sur celles de Ed qui caressait son corps pour l'accompagner dans ses caresses.
Elle ne tarda pas à gémir, se laissant totalement aller lorsqu'elle ne pouvait faire autrement. Se baissant par moment pour venir attraper ses lèvres, mêler sa langue à la sienne. Le plaisir était tel que parfois elle soupirait d'aise. C'était si bon qu'elle en arrivait à se mordiller la lèvre et quand elle ne tint plus elle se laissa totalement aller, laissant ce plaisir entièrement l'envahir pour finir par atteindre le septième ciel, gémissant plus longtemps. A bout de souffle, elle retourna aux lèvres d'Edwyn, elle lâcha ensuite ses lèvres et sourit, enfouissant finalement son visage dans le cou de son amant et déposant plein de petits bisous sur celui-ci.

© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Lun 6 Oct - 20:23













Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












Edwyn aimait ces moments intimes avec la jeune femme, il savait qu'elle les aimait aussi car sinon, elle ne se serait pas gếnée pour lui dire que ce n'était pas le cas. Il connaissait suffisamment Everley pour savoir qu'elle avait son franc-parler quand il s'agissait de dire quelque chose. Et en plus, elle avait souvent raison, notamment quand elle parlait de son ex-femme, mais cela était difficile à admettre pour Ed malgré tout, vu les circonstances. Mais là, présentement, Ed ne pensait qu'à elle, elle, c'est à dire Ever, bien sûr, à qui il était en train de prodiguer du bien depuis un certain temps, au moins une demi-heure si ce n'était pas plus. L'homme trentenaire n'avait vraiment aucune notion du temps quand il s'agissait de faire l'amour, de prendre du plaisir et d'en donner à sa partenaire. Il était alors complètement et entièrement présent avec elle et pas du tout ailleurs. Il savait qu'elle en voyait occasionnellement d'autres que lui, mais là, présentement, il s'en fichait, même si en temps normal, ça lui faisait un peu mal et que d'ailleurs, il se demandait pourquoi, alors qu'Ever et lui, ne vivaient pas une relation d'amour ordinaire, une relation d'amants et encore ? Bref, il était présentement complètement avec Ever, à lui donner autant de plaisir que possible et même si son téléphone portable se mettait alors à bipper ou à sonner, Ed s'en contrefichait, il ne répondrait même pas.

Tous deux, Ever et lui, étaient donc en train de se faire mutuellement du bien avec leurs mains, leurs langues, leurs sexes et il sentait qu'Ever avait vraiment de plus en plus envie de lui. Non seulement, elle le lui confirma verbalement mais en plus, cela se voyait dans le regard de la jeune femme qu'elle n'en pouvait plus. Ed lui prodigua donc encore quelques caresses bien placées et puis ils se mirent tous deux à faire l'amour. Lui aussi avait très envie d'elle, cela avait pu se voir sur une certaine partie de son corps. Quand il fut en elle, elle se mit à pousser des gémissements, ce que Ed adorait, il aimait qu'elle prenne vraiment son plaisir et en général, sauf exception, elle le prenait un peu avant lui et juste après. C'était arrivé qu'il n'arrive pas à se retenir mais cela restait un cas très rare. Et cette fois, comme la plupart du temps, Ever prit donc son plaisir un peu avant lui, lui juste après.


- Mmmmmmmmmm c'était bien bon, tu sais !!

Il sourit à la jeune femme alors qu'elle était désormais à côté de lui, son visage enfoui dans son cou à lui et lui faisant des petits bisous tout tendres. Il se mit à caresser l'un des seins de la jeune femme, l'autre n'étant pas à sa portée. Et là, encore, même sensation qu'avant que tous deux fassent l'amour, cette sensation sur les seins de Ever n'étaient pas comme d'habitude. Comment cela se faisait-il ? Y avait-elle fait quelque chose de particulier ? Ce n'était pas son genre pourtant mais là, c'était bizarre quand même ! Ed devait en avoir le coeur net.

Il embrassa la jeune femme sur le front et prit la parole.

- Dis-moi Ever comment ça se fait que tes seins soient encore plus fermes que d'habitude, comme plus lourds je dirais même ? Tu as fait quelque chose de spécial avec ?

Ed connaissait une seule situation "normale", sans artifices où ce cas là était possible mais il doutait fort que ce soit présentement le cas de Ever...Quoi que.... Elle seule pouvait le lui dire en tout cas !

.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Mar 7 Oct - 8:29

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu


Edwin avait fait comprendre à Ever qu'il voulait être avec elle pour le reste de la soirée afin de se détendre un peu après leur dispute et visiblement ils étaient bien partit. Puisqu'après une douche quelque peu coquine ils avaient finit dans la chambre de Ed et dans son lit. Ever n'avait pas eu envie de lui refuser ce moment intime tout simplement parce qu'il lui manquait. Il n'avait pas été absent bien longtemps, juste quelques jours mais c'était déjà énorme car ces derniers temps ils passaient beaucoup de temps ensemble. Everleigh n'avait pas coucher avec un autre depuis pas mal de temps déjà et ne savait même plus exactement quand en fait, elle ne comptait pas non plus, mais elle n'avait juste pas eu envie, se sentait bien avec lui tout simplement.
Ils avaient donc partagé un moment assez intense et c'est Ever qui avait fait quasiment tout le travail, chose qu'elle ne regrettait pas le moins du monde après tout c'était lui qui avait besoin de décompresser et puis elle prenait du plaisir c'était donc tout ce qui comptait.

C'est donc essoufflé et comblée qu'elle s'allongea à ses côtés venant de blottir tout contre lui, heureux, souriante, mélancolique, bref, tout ce qu'on peu ressentir après un tel moment de plaisir et de partage.

"- Juste bien bon ? "

Elle lui fit une légère grimace, ce n'était pas négatif, juste pour le taquiner. Mais c'est vrai qu'après l'effort qu'elle venait de faire, il aurait pu trouver ça bien meilleur. Elle se doutait bien qu'il n'allait pas non plus faire une éloge de sa performance mais bon, elle trouvait ça marrant de le taquiner la dessus. Elle faisait donc semblant d'être un peu déçu par ce qu'il venait de lui dire alors que dans le fond elle était juste comblée elle.

La question qu'il lui posa ensuite lui arracha une grimace et puis un sourit.

"- J'en sais rien.. ils sont comme d'habitude ... je dois pas être dans la bonne période c'est tout..."

Elle avait haussé les épaules en disant ça, totalement incapable de répondre à sa question. Elle avait remarqué elle aussi, mais ça lui arrivait de temps en temps, parfois d'avoir la poitrine plus sensible et plus dure selon l'état de son cycle. Chez elle, rien n'était régulier alors elle n'avait jamais vraiment de repères à ce niveau là.
Elle n'était pas encore prête à faire de la chirurgie ni quoi que ce soit d'autres pour augmenter la taille de sa poitrine ou bien encore les redresser, elle était loin de tout ça et surtout loin d'en avoir besoin. Elle n'avait aucune raison de se poser des questions de son côté vu qu'elle prenait la pilule et que son cycle était totalement irrégulier même avec, ça avait toujours été comme ça donc elle ne cherchait même plus à comprendre.
Ever déposa un baiser sur ses lèvres avant de se lever pour rejoindre la salle de bain, elle devait sécher et démêler ses cheveux avant qu'ils ne soient secs sinon ce serait l'horreur pour elle ensuite à peigner. Et c'est en se levant qu'elle eut un vertige et posa sa main sur le mur et resta ainsi quelques secondes avant de se diriger vers la salle de bain. Elle c'était probablement relevé trop vite vu qu'elle était fatiguée malgré le fait qu'elle avait quand même bien dormit. Une fois dans la salle de bain elle mit son peignoir et attrapa le linge pour se frotter un peu les cheveux avant d'empoigner le peigne et de commencer son démêlage.

© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Mer 8 Oct - 9:28













Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












Cette soirée se terminait finalement nettement mieux que ce qu'elle avait commencé. Puisque commencée par une dispute entre Ever et lui, Edwyn avait finalement annoncé à la jeune femme qu'il voulait passer la soirée en sa compagnie, mais pas une soirée basique avec genre un plateau repas devant la télé, à se la couler douce, plutôt une soirée du genre sportif. Mais là encore, dans ce cas, pas n'importe quel sport, ce qu'on appelle le sport en chambre dans un certain jargon, autrement dit, faire l'amour avec Ever, ce qu'Edwyn appréciait au plus haut point, la jeune femme le contentant vraiment sexuellement. Aussitôt les premiers ébats amoureux entre eux commencés, la colère de Ed avait commencé de filer, et très vite avait d'ailleurs complètement disparu. Etre intime avec la jeune femme le détendait vraiment, lui procurait un bien fou, et cela même si tous se mettaient à se prodiguer des caresses sans s'être disputés avant.

Tous deux avaient donc bien pris leur pied enfin si on peut dire cela ainsi, et ils étaient présentement couchés l'un à côté de l'autre, en train de discuter tranquillement de ce qui venait de se passer.
Ed sourit à la remarque de la jeune femme, qui le taquinait à propos de la phrase qu'il avait prononcé.


- Nooooooooooon, nettement mieux, et tu le sais déjà d'ailleurs, que j'adore faire l'amour avec toi.

Il vit ensuite qu'Ever avait grimacé quand il avait parlé de ses seins, et juste l'instant d'après, elle sourit puis dit qu'elle n'en savait rien, que ses seins étaient comme d'habitude, qu'elle était peut-être dans la mauvaise période, et dit en plus en haussant les épaules. Bizarre !!! Bizarre !!!

Certes, cela était tout à fait possible, Ed savait que la jeune femme, bien que prenant la pilule, n'était pas réglée et ne l'avait jamais été. Mais cette réponse fournie par la jeune femme ne convainc cependant pas Ed, car pour lui, elle se défilait, elle cachait là quelque chose mais quoi ? Même si Ed avait une petite idée éventuellement possible, il ne préférait pas songer à cela, et de plus, c'était à elle de lui dire ce qui se passait, quoi que ce fût. Et le fait qu'elle se défilait selon Ed se confirma car quelques instants après avoir dit ce qu'elle venait de dire, Ever déposa un baiser sur les lèvres de Ed et se leva ensuite, comme si une mouche l'avait piqué ou presque. C'était du moins ainsi que Ed voyait les choses présentement, son ressenti quoi !!

Juste avant de quitter la chambre de Ed, Ever apposa quelques secondes sa main sur le mur près de la porte. Pourquoi cela ? Aurait-elle été prise d'un vertige, se serait-elle levée trop vite ? Ou cela cacherait-il encore autre chose ?


Au bruit de ses pas, il comprit qu'elle allait vers la salle de bains. Il se leva donc à son tour, toujours en tenue d'Adam, du moins pour le moment. Mais il n'allait sûrement pas tarder à se couvrir au moins un peu pour ne pas avoir froid. Une fois dans la salle de bains, il vit qu'Ever était en train de coiffer, de démêler ses cheveux encore un peu mouillés. C'était ça d'être une femme, Ed n'avait pas besoin de cela !! Elle avait mis son peignoir sur le dos, lui-même prit le sien au porte-manteau par précaution et le mit sur lui. Il n'allait pas passer par 4 chemins, les seins de la jeune femme ayant été trop bizarres même si en effet, il arrivait parfois qu'en cas de proximité de la mauvaise période, ils étaient plus fermes mais là, ils avaient semblé comme plus gonflés.


- Ever...

Il la voyait dans le miroir de l'armoire de toilettes seulement, étant placé derrière elle, elle avait son peigne en main et le passait dans ses cheveux.

- Je reviens sur tes seins. Je les ai trouvés vraiment plus fermes, plus gonflés que d'habitude, et différents de certaines fois avant ta période. Te connaissant, je douterais fort que tu aies fait quelque chose de chirurgical dessus et de plus, tu n'en as pas besoin, je te l'assure.

Un léger sourire se dessina sur le visage de Ed en disant ça, il aimait tellement avoir les seins de la jeune femme dans ses mains, voire sous sa langue. Mais le sérieux revint très vite sur le visage de l'homme.

- Que se passe-t-il donc avec tes seins ?

Question franche, directe, à laquelle il attendait une réponse tout aussi directe, en espérant qu'Ever n'allait pas encore chercher à se défiler.

.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Mer 8 Oct - 12:28

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu


Elle l'avait taquiné en jouant sur les mots et ce qu'il répondit la fit sourire, elle ne pu d'ailleurs pas s'empêcher de rétorquer.

"- Oui, enfin là, c'est moi qui me suis tapé tout le boulot."

Puis elle se mit à rire, ça n'avait rien de méchant, elle le taquinait simplement, c'était juste sa manière à elle de lui montrer qu'elle faisait attention à ce qu'il pouvait dire ou penser sur ce qu'ils faisaient ensemble, en l'occurrence sur ce qu'ils venaient de faire tous les deux.

"- Mais c'était bon pour moi aussi tu sais."

Et elle se reposa ensuite encore un peu tout contre lui. Après ce qu'ils venaient de faire elle était fatiguée, comme si elle avait couru le marathon et qu'en prime elle avait escalader une paroi rocheuse.
Puis Edwyn lui demanda ce qui arrivait à sa poitrine et comme elle n'en savait trop rien elle ne sut trop quoi répondre alors elle répondit ce qui lui passait par la tête, pour elle il n'y avait rien d'anormal.
Elle se décida ensuite à se lever pour aller dans la salle de bain démêler ses cheveux parce que sinon ce serait la catastrophe. Alors elle lui donna juste un baiser et se leva, elle se sentait super fatiguée là, le contre coup de ces trois jours à bosser de nuit mais bon ça n'expliquait pas tout quand même.

Quelques minutes après qu'elle soit entrer dans la salle de bain, Edwyn la rejoignit.

"- Ouais ?"

Il voulait lui parler apparemment et Everleigh était prête à l'écouter mais il lui fallait malgré tout démêler ses cheveux, donc elle continua ce qu'elle était en train de faire pendant qu'il lui parla.
Elle fut surprise par le fait qu'il revenait encore sur sa poitrine, il était en train d'en faire une obsession ou quoi ? Elle l'écouta mais ne comprenait vraiment pas pourquoi il se sentait obligé de revenir dessus.

"- Mais y'a rien avec mes seins et j'ai rien fait si c'est ce que tu sous entends...."

Elle se tourna et releva les sourcils, l'air vraiment surprise qu'il insiste sur le sujet et surtout pour qu'il comprenne qu'il n'y avait rien, pas de quoi en discuter.

" - Tu fais une fixation sur ma poitrine ou quoi ? je sais que ton ex en a une toute petite, mais les miens sont pas si gros que ça."

Elle se demandait s'il n'avait pas un peu trop zieuté les seins de son ex durant ses quelques jours d'absence ce qui faisait que maintenant il n'avait plus la notion de volume et qu'il était aussi surpris par les siens. Quoi qu'il en soit elle ne comprenait surtout rien du tout à cette obsession de Edwyn.

© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 10 Oct - 19:52













Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












- Coquine ! Il faut bien alterner un peu les rôles pour ne pas que ce soit toujours pareil !!

Il savait qu'Ever venait de le taquiner avec sa phrase, et c'était présentement au tour de Ed de la taquiner sur le même terrain. Et après avoir dit sa phrase taquine, l'homme de 34 ans fit un clin d'oeil à Ever, content qu'elle ait vraiment pris son pied. C'était réciproque, c'était l'essentiel pour Ed car si ça ne marchait que dans un sens, c'était frustrant.

Ed avait parfaitement conscience qu'en parlant de sa poitrine à la jeune femme, il risquait à nouveau une dispute avec elle, ce qu'il avait envie d'éviter, mais il trouvait vraiment cela bizarre ce soir, c'était donc pour insister à nouveau à ce sujet qu'Ed avait suivi Ever dans la salle de bains alors qu'elle y allait pour se coiffer seulement.

Et vu comment la jeune femme venait de lui répondre, il était fort probable que tous deux allaient encore vers une dispute. En effet, Ever venait de lui dire qu'elle n'y avait rien fait de spécial et de plus, elle rajouta qu'elle savait que son ex-femme en avait une toute petite, ce qui était vrai, mais qui ne répondait pas à l'interrogation de Ed au sujet de celle de Ever, dans le cas présent.


- Mon ex-femme, je m'en tape, elle peut faire ce qu'elle veut. Mais toi non !

Oups ! Il n'aurait peut-être pas dû dire cela ! Mais il s'en rendait compte trop tard !! Après tout, Ever n'avait aucun compte à lui rendre. Certes, elle vivait chez lui, mais elle payait son loyer et même si parfois entre eux deux, c'était intime, voire très intime, ils ne formaient aucunement un couple au niveau de la loi.

- Désolé, je n'aurais pas dû dire cela. Mais tu es quelqu'un de bien Ever, je ne voudrais pas que qui ce soit abuse de toi, de quelle manière que ce soit. Et je ne fais aucune fixation particulière sur ta poitrine, du moins aucune négative, car tu sais que je l'adore. Et ce soir, elle est différente, et j'ai peur pour toi Ever. Je sais que tu n'as rien fait avec au niveau chirurgical, tu n'en as pas besoin et c'est pas ton genre, mais dans ce cas, je ne vois qu'une autre seule chose possible. Mais je n'y crois pas, je ne pense pas que ce soit cela. Ca m'étonnerait ! Et ce serait alors compliqué, très compliqué !

Ed n'était pas du tout du genre timide, il était même plutôt très direct quand il avait quelque chose à dire mais là, ce à quoi il pensait était si délicat, si difficile à dire. Et puis, une telle chose était vraiment possible ? Ca pouvait être cela ? Possible, il est vrai. Mais difficile à exprimer. Ever allait-elle deviner ce à quoi il pensait ? Elle-même y avait-elle déjà pensé à cette même idée, depuis les questions d'Ed ? Savait-elle déjà depuis un petit moment la raison pour laquelle sa poitrine était aussi gonflée ce soir ? Que de questionnements de la part de l'homme, si difficiles à évoquer, à exprimer.
.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Ven 10 Oct - 21:33

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu


Ils avaient réussit à faire redescendre la pression entre la douche et la chambre de Edwyn et tout semblait aller mieux entre eux après la dispute. Mais rien n'était jamais gagné, pourtant la plupart du temps après un tel moment tous deux étaient apaisés et finissaient par se coucher apaiser et satisfait, mais ce soir quelque chose semblait déranger Edwyn et celui-ci ne cessait de remettre le sujet sur le tapis. Comme s'il n'avait pas été suffisamment énervé à son retour il fallait qu'il cherche des problèmes là où il n'y en avait pas. Du moins, c'est ce que pensait Everleigh par moment car elle le trouvait vraiment insistant au sujet de sa poitrine.
Et ce qu'il lui dit alors qu'ils étaient tous les deux dans la salle de bain et qu'elle se battait avec ses longues mèches de cheveux la surprenait de plus en plus.

Elle se tourna et fronça les sourcils lorsqu'il lui dit qu'elle ne pouvait pas faire ce qu'elle voulait. De quoi il parlait là ? Il s'excusa aussi vite qu'il avait parlé, mais parfois il ferait bien de tourner sept fois sa langue dans sa bouche parce que c'était limite là, elle avait eu peur la petite Everleigh.
Sauf que ce qu'il ajouta ensuite la laissa sans voix. De quoi il voulait parler, quel rapport avec sa poitrine ? pourquoi on abuserait d'elle ? elle fronça à nouveau les sourcils ne comprenant plus rien à ce qu'il essayait de lui expliquer.

"- Comment ça ? de quoi est-ce que tu parles Ed ?

Y'a vraiment des jours où elle ne comprend rien à rien, surtout quand il s'agit de Edwyn et là ce soir c'était exactement ça, elle ne comprend rien. Ni ce qu'il sous entend ni même où il veut en venir et encore moins le rapport avec sa poitrine. Alors elle abandonne, se remet à coiffer ses cheveux et comme elle a finit et bien elle passe un élastique afin de les attacher tout en écoutant sa réponse.
Ever n'avait rien vu, rien remarqué, rien compris. Elle n'avait pas chercher plus loin tout simplement parce que pour elle ce n'était pas envisageable. La fatigue, les douleurs, les vertiges ou les nausées, ça venait simplement de son rythme de vie un peu trop soutenu parfois. Il lui fallait juste un peu de repos et une alimentation un peu plus équilibré chose qu'elle ne faisait pas vraiment en ce moment.

© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Lun 13 Oct - 11:50













Only when I stop to think about it
♦ Feat Everleigh et Edwyn ♦
♦ Si la prochaine fois, tu pouvais éviter...♦












Visiblement, le fait qu'Ed insiste autant sur la poitrine aujourd'hui différente de son amante co-locataire ne plaisait pas à Everleigh, ce qui était tout à fait normal d'une certaine façon, vu que tous deux en faisant l'amour avaient enfin réussi à se calmer, à faire redescendre la pression qui était bien montée durant leur dispute juste après le retour de Ed, et voilà que quelque part, il remettait une dispute sur le tapis, même s'ils n'en étaient pas encore à se disputer à nouveau malgré tout.

Mais Ed tenait à en avoir le coeur net. Il ne pouvait pas laisser passer cela. Certes, il adorait caresser la poitrine de Ever mais aujourd'hui, quelque chose avait été différent. Pourquoi ? Aucune idée, quoi que si, il avait une idée mais espérait que ça n'était pas cela, car alors, il était évident qu'une nouvelle dispute allait naître entre eux deux, alors que tout allait bien l'instant auparavant, depuis leurs ébats amoureux. Et il aurait aimé que ce soit Ever qui lui dise ce qui se passe, mais il était possible aussi qu'elle ne le sache pas encore elle-même, il est vrai, ou alors elle faisait semblant de ne pas savoir ? Mais ce n'était pas de cette 2ème façon que ça allait faire arrêter Ed de parler de ça.

Il croisa donc les bras, et regardant Ever dans les yeux, à travers le miroir, alors qu'elle se coiffait encore les cheveux :


- Bon, tu ne veux pas me dire ce qui se passe, ou alors tu ne le sais vraiment pas ? C'est possible aussi. Je vais donc te mettre sur la voie ! Dans les jours qui précèdent, tu n'as pas eu de nausées, des maux de ventre inhabituels ? Je suis certes un homme mais père de deux enfants, et quand une femme a ce genre de symptômes, il n'y a pas deux solutions pour moi, même si en effet, ça peut aussi être la gastro, il est vrai. Mais quand cela est le cas, une femme n'a pas les seins qui gonflent comme les tiens le sont aujourd'hui, et peut-être depuis plusieurs jours ? Aucune idée, je n'étais pas là ces derniers jours, et la dernière fois que nous avons fait l'amour, ce n'était pas le cas, tes seins étaient comme d'habitude.

Ed avait parlé cash, il avait été très direct et s'était exprimé d'un ton très déterminé, très sûr de ce qu'il disait, de ce qu'il pensait, de ce qu'il avait en tête, même s'il ne l'avait pas encore exprimé clairement, volontairement. Mais il était maintenant  lancé et allait aller au bout de ses pensées, quitte à aller au clash encore une fois avec Ever.

- Bon, je vais être encore plus direct :  qui est le père de l'enfant que tu portes Ever ? Et ne me dis pas que tu ne sais pas qui c'est parmi tous tes amants, ou je crois que je ne réponds plus de rien, là !!

Si ça ce n'était pas direct !! Cela dit, Ed avait peur de la réponse. Même si Ever n'avait aucun compte à lui rendre, la réponse risquait cependant très fortement de lui faire du mal, vu que ça devait très certainement être l'un de ses nombreux amants. Il ne violenterait bien sûr pas Ever. Taper une femme, il en était incapable mais il faudrait alors qu'il évacue ses nerfs contre un objet, cela était quasiment certain !
.


©Saphirielle de Tatati
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot] Lun 13 Oct - 13:15

Only when I stop to think about it
   feat. Edwyn & Everleigh
Tout va bien aller. Peut-être pas aujourd’hui, mais éventuellement... Inconnu


Everleigh adorait Edwyn, sinon elle ne coucherait pas avec lui, mais quand il est insistant comme ce soir, elle le trouve limite casse bonbons et elle aimerait bien qu'il s'arrête de temps en temps. Ils c'étaient déjà pris la tête à son arrivée un peu plus tôt, comme ils c'étaient pris la tête avant son départ et là, ils semblaient pourtant réconcilier mais non, il fallait qu'il en rajoute une couche. A croire qu'il aimait se prendre la tête avec elle ou qu'il la cherchait tout simplement. Elle trouvait ça chiant et elle allait le lui dire s'il ne s'arrêtait pas.
Elle le regarda à travers le miroir et l'écouta lui parler. Au début elle ne captait toujours pas ce qu'il voulait dire et n'était même pas sur d'avoir bien compris quand elle commença enfin à voir où il voulait en venir avec toutes ses questions ses insinuations. Elle finit même par se retourner et lui faire face. Oui, il y avait bien des choses dans ce qu'il venait de dire qui étaient vraies mais tellement peu en fait qu'elle n'était pas certaine de ce qu'elle avait compris.

"- Oui, j'suis fatiguée et alors ... ?"

Elle ne comprenait toujours pas le rapport avec sa poitrine et pourquoi il insistait temps. Il savait qu'elle était totalement irrégulière dans son fonctionnement intime et qu'elle n'avait pas vraiment de repère et ce genre de chose lui arrivait fréquemment, mais elle était loin de penser ce qui allait suivre.

Alors comme ça il pensait qu'elle était enceinte et qu'elle s'était envoyé en l'air avec tout un tas de mecs différents pour parler comme il venait de le faire. Elle tombait des nus là, ce n'était même pas le mot "enceinte" qu'elle gardait en tête ou qui venait de la choquer mais le reste "tous tes amants", comment il pouvait penser qu'elle couchait tout un tas d'homme ? D'ailleurs il pu le remarquer sur son visage, celle-ci pâli et ce n'était pas forcément en rapport avec ce qu'il pensait lui. Elle ne se sentait pas bien là et ça n'avait peu être aucun rapport avec tout ce dont il parlait ou au contraire c'était bien à cause de ça. Mais tout ce qu'elle avait retenu elle c'était tous les amants dont il avait parlé.
Et contrairement à ce qu'elle imaginait, elle ne se mit pas à hurler, rien du tout, elle s'effondra en larme tout simplement. Baissant les yeux elle n'arriva même pas à lui faire face. Il venait de l'agresser verbalement et c'était pire que n'importe quel coup qu'il aurait pu lui donner là. Il avait une si piètre opinion d'elle qu'il pensait qu'elle couchait à droite à gauche.

"- C'est dégueulasse ce que tu viens de dire Ed ."

C'est ce qu'elle réussit à lui dire après quelques secondes à essayer de maîtriser toutes les émotions qui montaient en elle.

"- Depuis le temps tu devrais me connaître, c'est ce que je pensais du moins... j'suis pas enceinte mais juste fatiguée et angoissée puis j'suis pas irresponsable au point de faire un gamin sans qu'il ait un père !"

Elle avait réussit à le relever le regard, montrant ainsi à quel point elle se sentait blessé là et mal à l'aise après ce qu'il venait de lui dire. Elle qui pensait qu'il tenait un peu à elle venait de se prendre une grosse claque dans la figure.
Everleigh se tourna et pris la direction de la sortie de la salle de bain. Elle n'avait plus aucune raison de rester là à discuter avec lui après les accusations qu'il venait de porter contre elle. Elle était super déçu et trahis et pas bien pas bien du tout. Elle n'avait qu'une envie rejoindre sa chambre et s'y enfermer à double tour.


© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot]

Revenir en haut Aller en bas
 

N°30 ► Only when I stop to think about it ໙ Edwyn [Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Manif STOP THT. Samedi 04 décembre.
» Emission "Stop aux découverts"
» stop aux ongles qui cassent...
» autocollant "stop pub"
» me revoilà, cododo et tétées non stop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPILY EVER AFTER :: Corbeille :: ► Anciens RPs
-