HEVA ferme ses portes, pour mieux les rouvrir ICI ! A très vite !

Partagez | 
 

 Give me love like her

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 183
► ICI DEPUIS : 20/11/2013

MessageSujet: Give me love like her Mar 14 Oct - 20:07






Give me love like her
Bella & Ethan

Cela faisait des jours que je ne dormais presque pas. Je ne faisais que tourner dans mon lit, regarder les heures défiler et attendre que le matin arrive pour aller travailler, comme un automate. Ca faisait environ 6 mois que j'étais dans cet état, tout comme ça faisait 6 mois que Luke était mort, se battant pour son pays .. Je me souvenais de nos années lycées, comme on étaient heureux, Bella, Lucas et moi. On avait tous un avenir qui nous attendait. Bella comme gérante d'un ranch, Luke comme politicien et pour finir moi, médecin. On était tous parvenu à réaliser nos rêves et nos envies de gosses. Bella gérait un ranch, elle passait sa journée à faire ce qui lui plaisait le plus, pour le plus grand bonheur de Lucas et moi, parce qu'on la voyait sourire et s'épanouir. Lucas à prit un autre chemin, au lieu d'être un politicien qui envoie ses hommes se faire tuer dans d'autres pays au nom de notre cher pays, il est devenu ces hommes, pour notre plus grand malheur à Bella et moi même. Nous avions apparemment raison .. Et moi je suis devenu médecin, comme je l'ai toujours rêvé, je sauve des vies, je n'ai malheureusement pas pu sauver celle de mon meilleur ami.

Je me rappellerait toujours le jours ou ils sont venu nous annoncé que Luke était mort. Bella était chez moi, on attendait mes père et a belle mère pour un repas. Bella, Luke et moi avions passer notre adolescence ensemble, leurs familles étaient la mienne et vice versa. C'était donc sans aucun problème que Bella était venu ce jour là manger chez moi avec mes parents. Et ce jour là restera à jamais graver dans ma tête. Lorsque le sergent et son supérieur avait frappé à la porte pour venir m'annoncer le décès de mon meilleur ami, mort pour sa partie en Afghanistan. Ils avaient des visages crispés et pleins de peines. J'ai immédiatement comprit ce qu'il se passait. Bella, elle comprit que quelques minutes après qu'elle venait de perdre son mari.

De puis je prend bien soins de Bella, nous sommes les deux restant de notre trio de choc et je me dois de veiller sur elle. Je passe tous les soires manger chez elle, je lui apporte à manger, des films pour nous occuper, je dors même che elle parfois, car son appartement est plus près de l’hôpital que le miens. Dès que j'ai une pause pour manger le midi, j'essaie de la rejoindre au ranch pour déjeuner avec elle.J'ai toujours pris soin d'elle, depuis le lycée, c'est pour moi tout naturel maintenant que nous avons perdu tout des deux notre ami, de nous soutenir et de la protéger. Ce soir là, je n'étais pas de garde, je décidais donc de prendre de la bouffe chinoise à emporter et quelques films et de tout apporter chez elle. Comme j'avais les clefs et qu'elle n'avait encore pas finit le travail, j'entrais chez elle et commençais à tout préparer en attendant la jolie brune.
© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 299
► ICI DEPUIS : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Give me love like her Mar 14 Oct - 23:59

Give me love like him
Hier était le début, demain sera peut-être la fin, mais quelque part entre les deux, nous sommes devenus les meilleurs amis du monde
Cela faisait six mois maintenant, six mois que ces hommes se sont pointés à la porte pour m’annoncer que mon mari était mort. Six mois et je me sentais toujours aussi dévastée. Quelle chance j’ai eu ce soir-là de ne pas être seule chez moi. Je n’ose imaginer comment j’aurais réagis si je l’avais été. Entourée d’Ethan et de sa famille, j’ai eu un véritable soutient. Malgré cela, c’était toute ma vie qui s’effondrait. Je n’avais pas perdu uniquement mon mari. J’avais perdu également l’un de mes meilleurs amis, l’un de ceux qui me connaissais le mieux et qui ne me voulait que du bien. C’était mon mari, mon confident, mon ami…nous avions des projets, des désirs, des choses à réaliser…tout cela avait été balayé par une phrase, une toute petite phrase commençant par « Madame, je suis désolé… ». Cette phrase, je la redoutais, à chaque fois que le téléphone sonnait ou que quelqu’un se présentait à ma porte, mon cœur s’arrêtait de battre. J’avais épousé un militaire, je savais à quoi m’attendre et pourtant…quand Ethan a ouvert cette porte, que je l’ai vu se décomposer et que j’ai vu ces hommes en costume, j’ai espéré le temps d’un instant, que l’on m’annoncerait qu’il en avait fini avec ses missions et qu’il rentrait enfin à la maison. Stupide n’est-ce pas ? J’avais compris, j’avais tout compris, mais je m’y refusais. Il ne pouvait pas être mort, pas après tant d’années passés tous les deux, ce n’était pas possible. Il n’avait pas le droit de me laisser, de nous laisser. Nous avions encore des choses à vivre : avoir des enfants, les voir grandir, les encourager avec leur premier rendez-vous ou les consoler après leur premières peines de cœurs, les voir eux même avoir des enfants…voilà, c’était ça qui nous attendait. Il n’était pas prévu que je me retrouve veuve à 25 ans. C’était tout bonnement injuste.

Tous les matins, à mon réveil, il me fallait quelques minutes pour me souvenir. Je le cherchais toujours dans notre lit, avant de me rappeler que non, je ne l’y trouverais plus jamais. Heureusement, il m’arrivait parfois de croiser le regard d’Ethan au réveil, ce qui atténuait un peu ma peine. Depuis la mort de Luke, il ne m’a pas laissé tomber, jamais. Il est là, tentant tant bien que mal de combler le vide laissé par mon mari et m’incitant à reprendre le boulot, histoire de me changer les idées. Mon boulot était également ma passion. Passer du temps entourée de chevaux, que demander de plus ? Voilà pourquoi il me poussait presque tous les matins, à retourner au ranch, que j’ai gardé fermé depuis la mort que Lucas. Cela ne fait que quelques semaines que j’ai décidé de l’écouter et comme j’ai bien fais ! Retrouver Wildfire, mon cheval, bon sang comme ça me fait du bien !

Ce soir-là donc, je rentre du travail après avoir passé l’après-midi dans les papiers (pas le choix quand on s’est absenté pendant des mois), un peu lasse et frustrée. J’aurais préféré passer toute la journée à m’occuper de l’exploitation. La paperasse, c’était vraiment pas mon truc. A mon arrivée, je glisse ma clé dans la serrure mais ne sent pas de résistance : Ethan était là. Un sourire s’affiche sur mon visage alors que je pousse la porte, trouvant mon meilleur ami dans le salon, installant des plats chinois sur la table basse. Je pousse un profond soupire de soulagement, avant de lâcher un
- Tu sais que je t’aime toi ? venant du fond du cœur. Je n’avais absolument pas envie de faire la cuisine ce soir (comme tous les soirs depuis que Lucas n'était plus là), alors cette odeur de nourriture se répandant dans mon appartement me réchauffe le cœur. J’ôte mes chaussures, les laissant dans l’entrée, pose mon sac sur une petite table et m’avance vers mon ami. Je pose un baiser chaleureux sur son front, en posant délicatement ma mains sur sa joue, comme à mon habitude, avant de m’affaler à côté de lui sur le canapé
- T’es là depuis longtemps mon cœur ? Les surnoms mignons, j'en avais encore plein en réserve, ça a toujours été. Je n'appelle les gens par leurs prénoms que si j'ai quelques chose à leur reprocher en général.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 183
► ICI DEPUIS : 20/11/2013

MessageSujet: Re: Give me love like her Mer 15 Oct - 22:43






Give me love like her
Bella & Ethan

Tous les jours mes principales pensées revenaient à Bella. Je me demandais ce quelle faisait au moment ou je pensais à elle, ce qu'elle pensait, comment elle allait .. Je ne pouvais m'empêcher de me demander ça au moins 6 fois dans la journée. Depuis le lycée je veillais sur elle, je prenais soin d'elle, je faisais tout pour qu'elle se sente bien, en confiance et surtout la plus heureuse du monde car son sourire était une mine d'or et j'aurais comprit le premier qui aurait été capable de se damner et de vendre son âme au diable pour elle. Si Luke n'avait pas si vite été intéressé par elle, je l'aurait fait, j'aurais d'ailleurs du le faire. Mais j'ai préféré laissé Lucas tenter, je n'ai jamais voulu lettre Bella dans l'embarras en lui demandant de choisir entre Luke et moi. Elle irait volontairement vers celui qu'elle pourrait aimer de tout son coeur et d'un amour le plus sincère, ce fut lui, pour mon plus grand regret.

Pendant toutes ces années je les ai regardé être heureux ensemble, s'aimer, habiter ensemble, se marier. J'étais même le témoin de Lucas. Je dois avouer que j'ai parfois été jaloux, j'aurais aimé être à la place de Luke et pouvoir la rendre aussi heureuse qu'elle le méritait. Mais je n'ai jamais rien laissé paraître, ils étaient mes meilleurs amis et je voulais uniquement les voir heureux, quitte à ce que ce soit ensemble et que ça me fasse parfois souffrir. J'ai donc toujours été la pour eux, c'est tout naturellement que j'ai été là et que je le suis toujours pour Bella maintenant que Lucas est partit. Je ne veux pas prendre sa place et je ne le dois pas, mais j'ai toujours été la pour elle et je pense que Luke aimerait voir que maintenant qu'il n'est plus là pour prendre soin de celle qui l'aime, moi je suis là pour veiller sur elle. Et je serais toujours là !

C'est donc comme pratiquement chaque soir le la semaine, et ce depuis 6 mois que j'entre dans l'appartement de Bella avec mon double de clefs que j'avais même quand Luke était encore là. J'allume la lumière sous la hôte des plaques de la cuisinière histoire de faire un peu de lumière, allume quelques bougies pour une ambiance reposante et commence à déballer le repas sur la table basse du salon tout en allumant aussi la télé. Ce soir, c'est série télé : Vampire Diaries, la série préféré de ma jolie brune. Je pose le coffret de la saison 5 sur le lecteur dvd, c'est une surprise, elle ne sait pas que je l'ai acheté. Tout à coup, j'entend une clef s'introduire dans la serrure de la porte d'entrée et quelques secondes plus tard, je retrouve ma Bella tout sourire dans l’encadrement de la porte. « Tu sais que je t’aime toi ?  » Je souris à ce qu'elle venait de dire. Oui je le savais mais c'était toujours bon de l'entendre. Bien sur ce n'était qu'un je t'aime amical, mais c'était déjà tellement beaucoup pour moi. « Oui je sais, et tu sais quoi , moi aussi, c'est d'ailleurs pour ça que je suis là » Je la vois sourire toujours, s'avançant vers moi. Elle pose son sac, ses clefs et vient déposer un tendre baiser sur mon front. J'aimais les marques d'affections qu'elle me portait. Elle ne le faisait pas lorsque Luke était encore là et je me sens si coupable d'être heureux qu'elle le fasse à présent, alors que Lucas n'est plus là, parce que Lucas n'est plus là .. « T’es là depuis longtemps mon cœur ?  » Sa douce voix me sortie de mes pensées. « Nop, je viens tout juste d'arriver avec une surprise pour toi ma puce » Oui notre relation pouvait paraître bizarre, quelque peu .. ambiguë ou malsaine mais qu'importe, moi elle me faisait du bien cette relation. Je brandis le dvd de la saison 5 de Vampire Diaries tout sourire, ce soir, je voulais bien me coucher tard. « Surprise !!! »
© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 299
► ICI DEPUIS : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Give me love like her Jeu 16 Oct - 0:40

Give me love like him
Hier était le début, demain sera peut-être la fin, mais quelque part entre les deux, nous sommes devenus les meilleurs amis du monde
Dans toute cette tristesse, je me considérais quand même comme étant la plus chanceuse des femmes, car dans mon malheur, j'avais Ethan à mes côtés. Je me souviens encore de ce jour, je devais avoir 12 ou 13 ans, quelque chose comme ça et Ethan fut le premier à m’être venu en aide contre cette peste de Bethany. Je débarquais à Savannah, je ne connaissais personne et cette fille m’avait pris en grippe. Pendant des semaines, j’avais été contrainte et forcée de faire profil bas, espérant qu’elle cesserait ses attaques, ce qu’elle ne fit que le jour où Ethan et Luke, les deux garçons les plus populaires de l’école, bien plus âgés que moi, vinrent à ma rescousse. Ils ne m’ont plus quitté depuis. Ethan ne m’a jamais lâché, même alors que je me suis considérablement rapprochée de Lucas.

Pour être tout à fait honnête, Ethan était mon préféré quand nous étions ados. J’espérais secrètement qu’un jour, il ferait un geste vers moi, un petit quelque chose, qui me ferait comprendre que je n’étais pas seule dans ce cas, geste qui ne vint jamais. Lucas lui, ne s’était pas fait prié pour me faire sentir que je lui plaisais plus qu’en simple amie, alors je lui ai laissé sa chance. Avec qui aurais-je pu être plus heureuse qu’avec mon meilleur ami ? Personne. Si le premier ne voulait pas de moi, le second lui, avait très clairement envie d’être avec moi. Et voilà comment tout commença entre Luke et moi, seulement parce qu’Ethan ne s’intéressait pas à moi de cette façon-là. Je craignais alors que ce rapprochement ne sème la zizanie entre nous, ce qui n’arriva pas, bien au contraire. Ethan, s’est toujours réjouit de ce qui se passait dans nos vies, pour ma plus grande joie. Étrangement, j’ai toujours eu un peu de mal à en faire de même pour lui. Lucas accueillait toujours de la meilleure des façons, les petites amies d’Ethan…pour moi, c’était déjà un peu plus délicat. Aucune d’elles ne le méritaient, elles n’étaient pas à la hauteur de la personne exceptionnelle qu’était Ethan à mes yeux. Alors inutile de préciser que mon accueil était en général bien moins chaleureux que celui de mon compagnon, qui en riait d’ailleurs très souvent, me comparant à une maman ours un peu trop possessive. Il en riait, mais j’étais persuadée qu’il se doutait qu’il y avait plus qu’un simple sentiment de possession derrière tout ça.

Était-ce égoïste de ma part, d’être heureuse dans mon mariage et de refuser l’idée qu’une telle chose arrive à mon meilleur ami ? Il ne pouvait pas se marier, car cela voudrait dire qu’il nous faudrait agrandir notre trio en quatuor et cette idée ne me réjouissait que très peu. Et était monstrueux de ma part d’être d’un côté, heureuse de l’avoir juste pour moi depuis ces derniers mois ? C’était tout de même injuste qu’il ait fallu que j’en perde un pour avoir l’autre à mes côtés. Dans un monde parfait, j’aurais eu mes deux hommes à mes côtés, jusqu’à la fin de mes jours. Les choses seraient restées figées, comme au lycée. Voilà, c’était ça que je souhaitais au fond…c’était impossible à présent qu’il nous manquait une partie si essentielle de ce trio. Quelle chance j’avais donc, d’avoir Ethan avec moi pour traverser ces moments difficiles.

Sentir sa présence chez moi, quel bonheur et ça, je ne peux m’empêcher de le lui dire, avant de l’embrasser pour le saluer et de me détendre enfin, pour la première fois depuis le début de cette longue journée.
- Nop, je viens tout juste d'arriver avec une surprise pour toi ma puce  ! Une surprise ? Mon regard s’illumine, comme celui d’une petite fille de cinq ans à qui l’on propose une sortie à Disneyland, alors que je pivote rapidement vers Ethan, un large sourire aux lèvres
- Jpeux la voir ?! je demande avec empressement ! Il se penche un peu plus loin et attrape un objet carré qu’il me tend en lâchant un « surprise » enjoué. J’y regarde d’un peu plus près et là, j’identifie le cadeau qu’il me faisait. Mon sourire s’élargie encore un peu plus alors que j’attrape le coffret avec hâte.
- C’est pas vrai ! Je le regarde sous toutes les coutures, n’en croyant pas mes yeux. Ça peut sembler idiot, mais c’était bien là une des choses dont j’avais besoin. Cette série me permettait de m’évader et de me changer les idées dès que j’en avais besoin et voilà qu’Ethan m’offrait la saison, la seule saison que je n’avais pas encore. Je le pose sur la table basse avant de serrer mon ami dans mes bras, posant ma tête sur son épaule
- C’est trop génial ! Merci mon coeur ! Je reste contre lui quelques instants, avant de finir par le lâcher, d’attraper son visage entre mes mains et de poser un baiser chaleureux sur sa joue. Je ne le lâche que pour attraper mon coffret et demander, tout sourire  On commence ?!

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 183
► ICI DEPUIS : 20/11/2013

MessageSujet: Re: Give me love like her Jeu 16 Oct - 23:30






Give me love like her
Bella & Ethan

Ce soir là avec moi, j’avais ramené des affaires pour quelques jours. Il arrivait que parfois, alors que j’étais sur le point de partir et de rentrer chez moi, elle me demande de rester avec elle et de passer la nuit à ses côtés, ne voulant pas être seule. Puis elle me demandait la même chose le lendemain et le surlendemain. Alors tous les lundi soirs, comme celui-ci, je prenais de quoi découcher pendant une semaine, au cas où. Je n’osais pas laisser mes vêtements chez elle, ou alors les sortir de mon sac pour les mettre dans une commode. Tout cet appartement appartenait à Bella et Luke, c’était ses vêtements à lui qui était là il y’a six mois de ça. J’aurais l’impression de prendre sa place auprès de Bella si je faisais ça. Si c’est ce qu’elle voulait, elle me le demanderait elle-même. J’avais tout de même laissé mes gels douches dans un endroit de son placard et les sortaient quand je prenais ma douche. J’essayais de ne pas trop prendre de place, en essayant le plus possible de ne pas lui donner l’impression que je voulais remplacer Lucas, m’installer dans son appartement, même si je passais plus de temps chez elle que chez moi, c’était encore une fois un plaisir de prendre soin de ma meilleure amie.

Relation malsaine diront certains, je pourrais mettre ma main à couper que Bella pensait comme moi : Nous avions trouvé un équilibre qui nous permettait tous les deux d’avancer sans trop regarder derrière nous et sans trop souffrir. Je regrettais tellement mon ami, il me manquait tous les jours, tout le temps. Mais je devais penser au présent, à ce qui était encore là et elle était encore là. Nous étions les deux survivants de notre super trio. Super trio qui avait commencé au lycée quand Luke et moi avions décidés de prendre Bella sous notre aile et de la protéger, l’aider à s’épanouir. J’avais très vite ressentie des choses alors jusque-là inconnue pour moi. Outre cette envie presque maladive de la protéger et de la couver, je ressentais une attirance plus que physique pour elle. Un jour j’avais même eu cette impression que Bella était mon âme sœur. Des idées de gamines me direz-vous. Mais peut importe au final je le sentais, je le savais au fond de moi, c’était elle que je voulais. Malheureusement mais surtout bêtement, je ne savais pas ce qu’elle ressentait pour moi, et pensant que ce n’était pas réciproque vu que rien dans son comportement ne trahissait une quelconque envie de quoi que ce soit avec moi, j’avais abandonné toute idée de l’inviter à sortir ou même de tenter de l’embrasser. Luke lui ne s’est pas dégonfler et je pense d’ailleurs que c’est lui qu’elle voulait, puisqu’elle a été réceptive à ses avances. Alors même si notre relation peut paraître malsaine, comme si j’avais pris la place de Lucas il n’en était rien de tout ça puisque même si j’éprouvais encore des sentiments pour la jolie brune, il était clair qu’elle n’en avait pas pour moi.

C'est donc uniquement comme un ami que je l’appelais affectueusement ma puce. Même mes ex petites amies, que Bella n’appréciait d’ailleurs jamais, n’avait pas le droit à ce doux sobriquet. Ma puce c’était elle et personne d’autre. Voyant ses yeux pétiller de bonheur à la vue du coffret DVD je sus immédiatement que je lui avais fait plaisir et c’est tout ce qui comptait pour moi. Elle s’approcha de moi et s’empara alors du précieux cadeau que je venais de lui faire, le contempla, le reposa sur la table basse avant de me serrer dans ses bras tout en me disant avec sa voix la plus enfantine :  « C’est trop génial ! Merci mon coeur ! » Je la serrais à mon tour dans mes bras, puis elle me lâcha et attrapa mon visage entre ses deux petites mains douces. Mon cœur s’accéléra avant qu’elle ne dépose un doux bisou sur ma joue. Je souriais bien évidemment. .. « On commence ? » Me dit-elle tout sourire. Au moment où j’allais répondre, le portable de mon travail se mit à sonner. Comme je la tenais par les épaules, je dû la lâcher pour aller répondre. « Docteur Anderson j’écoute ? … Non je ne suis pas de garde ce soir … Oui … Oui j’ai vu avec le chef de chirurgie … Très bien …. Hum hum… Tu es sûre ? .. Ok, et bien merci alors, je vais en profiter. A mercredi ! » Je raccrochais en souriant.
« Devines qui ne travaille pas demain, comme toi ? C’est moi, j’ai fait pas mal d’heure sup’ la semaine dernière donc il me donne mon mardi, contente ? Ce soir je vais pouvoir regarder Damon et Elena se disputer autant de temps que tu le désire. »  Tout ce que je voulais, c’est qu’elle soit heureuse, même si pour ça je devais regarder une série de vampire amoureux.
© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 299
► ICI DEPUIS : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Give me love like her Ven 17 Oct - 0:25

Give me love like him
Hier était le début, demain sera peut-être la fin, mais quelque part entre les deux, nous sommes devenus les meilleurs amis du monde
Il était comme ça mon Ethan, très attentionné et prévenant. C’était là une des choses qui le différenciait de Lucas. Mon mari était le meilleur des maris, très avenant, très doux, très gentil, mais parfois, c’était comme s’il y avait des soucis de communication entre nous. Il me connaissait par cœur et pourtant, il ne savait pas vraiment comment me faire plaisir, il tapait toujours à côté. C’était fou. Après nos disputes, il faisait toujours appel à ces grands clichés pour se faire pardonner : chocolats, roses ou petites cartes, très touchants certes, mais j’attendais autre chose de lui. Les fleurs ou les chocolats, j’ai toujours trouvé ça un peu impersonnel. C’est ce que l’on peut donner à tout un chacun. Je voulais qu’il me donne quelque chose que moi seule je pourrais apprécier, un peu comme ce coffret, une chose peut-être banale, mais que j’appréciais vraiment, ou qu'il fasse quelque chose qui puisse me toucher. Les cadeaux, c'est bien, les démonstrations, c'est bien mieux.
Je me réjouis donc sincèrement de ce cadeau, exprimant ma joie chaleureusement, avant d’être interrompue par une sonnerie de portable, intempestive. Je suis mon ami du regard, un peu inquiète, sachant pertinemment que ce genre de coups de fils passés à cette heure de la nuit, n’annonçaient rien de bon.
- Docteur Anderson j’écoute ?   Un petit sourire amusé s’affiche sur mes lèvres, comme à chaque fois que j’entendais Ethan se présenter en tant que le « Docteur Anderson ». Ca le faisait quand même. A chaque fois, je ne pouvais m’empêcher de me sentir fière de lui, fière de ce qu’il avait accompli et fière de la place qu’il s’était faite dans le milieu.
Souhaitant lui donner un peu d’intimité et surtout, ne souhaitant pas l’entendre dire quelque chose du genre « d’accord, j’arrive tout de suite », je reporte mon attention sur le coffret, que je sors de son film plastique, impatiente d’en sortir le premier DVD. D’un autre côté, je n’aurais pas vraiment la tête à regarder ça sans Ethan…c’était son cadeau après tout. Alors que j’ouvre la boite, il termine sa conversation A mercredi ! Je bug le temps d’un instant. Aujourd’hui, c’est lundi non ? Alors pourquoi disait-il à son interlocuteur « à mercredi » ? Intriguée, je tourne de nouveau la tête vers Ethan, qui me dit alors, tout sourire
- Devines qui ne travaille pas demain, comme toi ? C’est moi ! […] contente ? Ce soir je vais pouvoir regarder Damon et Elena se disputer autant de temps que tu le désire. Je retrouve le sourire, laissant même échapper un petit rire en entendant son commentaire sur les protagonistes de la série, avant de me lever, de m’avancer vers lui et de me blottir doucement contre lui, passant mon bras autour de sa taille
- CA c'est une bonne nouvelle ! Je me décolle, passant ma main dans mes cheveux et rajoute, avec une petite moue désolée Bon, par contre, faudra que je fasse un petit saut au ranch, mais rapide, promis ! Je pose mes deux mains sur son torse et m’approche, posant un petit bisou sur sa joue, histoire de faire passer la pilule, avant de rajouter  Tu pourras venir avec moi d’ailleurs si tu veux ! J’affiche un grand sourire mignon, afin de le convaincre de m’accompagner et surtout, de faire en sorte qu’il ne m’en veuille pas trop, puis termine enfin par J’ai le temps de prendre une douche rapide avant de commencer ?   J'aimais mon boulot, certes, mais passer la soirée en sentant l'écurie ne me réjouissais pas vraiment. 

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 183
► ICI DEPUIS : 20/11/2013

MessageSujet: Re: Give me love like her Sam 18 Oct - 16:19






Give me love like her
Bella & Ethan

J'étais vraiment content de ne pas travailler demain, non pas que je n'appréciais pas mon métier bien au contraire, sauver ces vies c'est tout, aider ces gens, c'est tout ce qui me plaisait et c'est tout ce que je savais faire et que j'avais toujours eu envie de faire. Mais si je ne travaillais pas, ça voulait dire que je pourrais passer plus de temps avec Bella, et ça c'était aussi une excellente journée. C'est donc naturellement tout sourire que je lui annonçait que demain, je pourrais passer du temps avec elle, mais aussi me coucher plus tard ce soir que si je devais reprendre le boulot demain à 6h. Comme réponse, elle se leva et vint se blottir contre moi en souriant avant d'ajouter : « CA c'est une bonne nouvelle ! » . Je posais alors une main sur son épaule et l'autre sur sa taille tout en la serrant dans mes bras. J'aimais ces moments de douceur entre nous qui s'étaient multipliés ces dernières semaines. Quand elle venait se blottir dans mes bras, je ne culpabilisais de rien, absolument rien.

Au bout d'un moment, elle se détacha de moi avant de faire cette petite mou que je connaissait si bien. Elle la faisait quand elle avait quelque chose à m'annoncer qui pouvait me déranger ou alors quand elle avait quelque chose à me demander. A cet instant, c'était la première option. « Bon, par contre, faudra que je fasse un petit saut au ranch, mais rapide, promis ! » Pour se faire un peu pardonner elle pose ses deux mains sur mon torse avant de déposer un baiser sur ma joue avant d'ajouter : « Tu pourras venir avec moi d’ailleurs si tu veux ! » Je souris et me tourne, pour être bien face à elle avant de poser mes deux mains autour de sa taille. « Ça dépend, est-ce que tu veux vraiment que je vienne ou est-ce que tu dis ça pour ne pas te sentir coupable de me laisser tout seul alors que je comptais t'accorder ma journée entière ? » Je lui fit un petit sourire narquois car je connaissais déjà sa réponse mais que je voulais l'entendre.

C« J’ai le temps de prendre une douche rapide avant de commencer ? » Bien sur, j'allais poser la même question. Je me mis à rire avant de lui répondre car je la voyais bien se demander pourquoi je riais tout seul. « Oui, j'allais te poser la même question, va vite j'irais après toi. Tu devrais penser à faire construire une deuxième douche, parce que si je passe souvent mes soirées ici on risque d'être souvent en conflit. »

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 299
► ICI DEPUIS : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Give me love like her Dim 19 Oct - 22:33

Give me love like him
Hier était le début, demain sera peut-être la fin, mais quelque part entre les deux, nous sommes devenus les meilleurs amis du monde
Je m'en voulais un peu de devoir retourner au ranch demain alors que pour une fois, Ethan était libre. Malheureusement, je n'avais pas vraiment le choix. Le ranch était à moi à présent et j'avais accumulé un peu de retard dans le traitement de mes papiers ces derniers mois, donc il me fallait au moins y aller histoire de régler le plus urgent. Et puis cela faisait un certain temps qu'Ethan n'y avait pas mis les pieds, c’était donc l’occasion. Voilà pourquoi, bien que je change un peu les plans pour la journée du lendemain, je lui proposais de m’accompagner dans ce léger contretemps. Enfin, ce n’est qu’une partie de la raison, car la raison principale me poussant à lui proposer de m’accompagner, est bien sûr le plaisir que j’ai de l’avoir à mes côtés. Je n’avais aucunement envie d’y aller seule en sachant qu’il était là, libre. En réponse à ma proposition, Ethan place ses deux mains sur mes épaules et me répond, un de ces charmants sourires dont lui seul a le secret, accroché aux lèvres
- Ça dépend, est-ce que tu veux vraiment que je vienne ou est-ce que tu dis ça pour ne pas te sentir coupable de me laisser tout seul alors que je comptais t'accorder ma journée entière ? Je lâche un petit rire en secouant la tête. Comme s’il ne connaissait pas la réponse ! J’adopte donc un petit air mutin et réponds, l’air de rien La culpabilité me ronge, c’est évident non ? Mes mains toujours posées sur son torse que je caresse doucement avec mes pouces, je rajoute un peu plus sérieusement C’est génial de pouvoir passer cette journée avec toi ! Il me faut quelques instants pour réaliser ce que je faisais, juste avant que je n’ôte mes mains, un peu mal à l’aise. Des réflexes, des habitudes de ma vie et de ma proximité avec Lucas refaisaient parfois surface et que cela se passe avec Ethan, me mettait un peu mal à l’aise. Je passe ma main dans mes cheveux, avant de lui demander si une pause «douche » était envisageable dans son planning, ce à quoi il acquiesce, me glissant au passage qu’il avait eu la même idée pour lui-même. En même temps, après une journée à l’hopital, il devait être harassé.
- Génial ! Alors que je m’avance vers le couloir menant à ma chambre, il rajoute Tu devrais penser à faire construire une deuxième douche, parce que si je passe souvent mes soirées ici on risque d'être souvent en conflit. Je glousse doucement en entrant dans ma chambre, avant de lui répondre sur le ton de l’humour, tout en me déshabillant
- Et je la mettrais où cette douche Dr Anderson ? J’attrape mon peignoir dans lequel je m’enroule, avant de me diriger vers la salle de bain Je fais vite promis ! Je ferme la porte derrière moi, mais pas entièrement, histoire d’entendre Ethan si jamais il s’adressait à moi. C’était toujours comme ça que je procédais quand j’avais des amis à la maison…on ne sait jamais ce qui peut se passer. J’attache mes cheveux, ne souhaitant pas les laver maintenant et me précipite dans la baignoire. Je chantonne sous ma douche comme à mon habitude et entends au loin, les rires d’Ethan, se moquant certainement de la fausseté de ma voix, comme à son habitude. Feignant d’être vexée, je m’écris donc Hééé ! Te moque pas de moi ! Je coupe l’eau, ouvre le rideau, attrape mon peignoir dans lequel je m’enroule avec empressent, avant de descendre de la baignoire. A peine ai-je posé le pied au sol qu’une vive douleur se fait sentir. Une ancienne blessure à la cheville droite venait de se réveiller, me tirant un petit cri, alors que je manque de tomber, me rattrapant de justesse à un des meubles de la pièce. Ayeuuu ! Je ronchonne, plus effrayée que vraiment blessée.

(c) sweet.lips


_________________

#TEAMCHATONS #BESTTEAM #WINNERS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 183
► ICI DEPUIS : 20/11/2013

MessageSujet: Re: Give me love like her Jeu 23 Oct - 0:08






Give me love like her
Bella & Ethan

« C ’est génial de pouvoir passer cette journée avec toi !   » . Le son de sa voix et cette phrase me firent frissonner. C'était toujours plaisant d'entendre ce genre de choses, mais de la part de Bella c’était encore plus plaisant. J’aimais quand elle me parlait comme ça, j’aimais quand elle me regardait avec ses yeux si doux, quand elle se blottissait contre moi ou qu’elle posait ses mains sur mon torse. Ça ressemblait à une relation de couple, je l’admets mais j’aimais cette relation et sa façon de l’entretenir. Même si parfois elle ne se rendait pas compte de ses gestes et qu’une seconde plus tard elle se reculait, comprenant que son geste faisait très « couple » je ne disais rien. Malsain direz-vous encore une fois, peut-être mais cette relation j’avais toujours rêvé de l’avoir avec elle et même si ces gestes ne reste qu’amicaux et bien il vaut mieux être amis avec Bella que de ne pas faire partie de sa vie. Je considère donc avoir une vie très chanceuse.

Alors qu’elle partait en direction de la salle de bain tout en rigolant pour ma réflexion de mettre une autre salle de bain dans l’appartement, maintenant que nous étions deux et que nous rentrions à peu près aux mêmes heures. Alors que je finissais de poser la nourriture sur la table basse tout en débouchant la bonne bouteille vin que j’avais également acheté spécialement pour cette soirée Vampire Diaries, j’entendis un bruit de glissement et de meuble ébranlé suivit d’un : « Ayeuuu ! »  dans la salle de bain. Sans réfléchir ni percuter que le bruit provenait de la salle de bain et que Bella s’y trouvait probablement nue ou presque, j’entre sans même frapper et y découvre ma jolie brune, enroulé dans son peignoir bleu roi, se tenant la cheville. Une fois entré et devant la scène, je me baisse au niveau de sa jambe, regarde sa cheville sans même la regarder, et en une fraction de seconde je comprends ce qu’il se passe.  « Ta chute de cheval y’a 4 ans, ta cheville ne c’était pas ressoudé correctement tu te souviens ? Il suffit que tu mettes tout ton poids dessus en positionnant mal ton pied et tu le sens tout de suite. Ça te l’a déjà fait ? » C’est une fois mon interrogatoire terminé que je me rendis compte que je me trouvais dans la salle de bain avec elle, alors qu’elle sortait de la douche et qu’elle était sûrement nue sous son peignoir. Niveau atteinte à la vie privée, on ne pouvait pas faire mieux. Je me relevais donc immédiatement, tout en rougissant un peu et en me reculant en direction de la porte. « Euh je suis vraiment désolé mon instinct un peu trop protecteur m’a fait dépasser les limites. Je vais t’attendre dehors pour examiner ta cheville » Je fis un sourire un peu gêné avant de commencé à ouvrir la porte pour repartir dans le sens inverse, de là ou j’étais venu.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 299
► ICI DEPUIS : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Give me love like her Mer 29 Oct - 12:42

Give me love like him
Hier était le début, demain sera peut-être la fin, mais quelque part entre les deux, nous sommes devenus les meilleurs amis du monde
La maladresse dans la peau, je me rattrape de justesse en sortant de ma douche, manquant de me rétamer en beauté. C’est tout de même fou d’être aussi maladroite ! Ca a toujours été comme ça et ce, depuis que j’ai appris à marcher. Ce n’était pas de trop pour moi d’avoir deux garçons pour veiller sur moi quand j’étais plus jeune et c’était une vraie chance pour moi d’avoir un meilleur ami médecin. Je me cogne partout, trébuche sur tout et n’importe quoi, j’accidente ma voiture bien plus que le reste de la population de la ville, mais heureusement, je ne blesse personne. Bon au pire je renverse des choses sur les gens, mais les dommages ne sont jamais autres que des dommages matériels. Accrochée à mon meuble, ce n’est qu’un presque accident de plus. Soulagée qu’il n’y ait pas de casse, j’esquisse un sourire, en repoussant une mèche de cheveux qui se baladait devant mes yeux. J’ai à peine le temps de poser ma main sur ma cheville afin de vérifier les dégâts, qu’un Ethan affolé et inquiet fait son entrée dans la pièce. J’écarquille les yeux, un peu surprise, tandis qu’il entre, me poussant à m’assoir sur le rebord de la baignoire. Je me laisse faire, tandis qu’il commence à inspecter ma cheville, totalement paniqué et me bombarde de questions. Je suis le fil de sa pensée, les yeux toujours écarquillés, cherchant un moyen de m’immiscer dans son petit monologue. Je pose donc rapidement ma main sur son épaule et m’empresse de le rassurer
- Eh, eh, eh ! Du calme mon cœur ! Tout va bien…ça m’a fait un peu mal, mais j’ai l’habitude. Je place ensuite délicatement ma main sur sa joue que je caresse doucement de mon pouce, avant de poursuivre, bienveillante Je vais bien. Cherchant plus à le rassurer qu’autre chose. Ma cheville me lançait un peu, mais je ne voulais pas l’inquiéter davantage. En général, quand j’avais ce genre de douleur, il me suffisait de reposer ma cheville un jour ou deux et ça s’estompait. Et puis Luke faisait en sorte que je n’ai pas besoin de marcher, du moins quand j’étais à la maison, ce qui facilitait beaucoup ma récupération.
Alors que je ne suis pas le moins du monde gênée par la situation, c’est avec surprise que je vois qu’il n’en est pas de même pour mon ami, qui se relève en rougissant et s’excuse Euh je suis vraiment désolé mon instinct un peu trop protecteur m’a fait dépasser les limites. Je vais t’attendre dehors pour examiner ta cheville Alors qu’il s’apprête à s’en aller, je me lève avec empressement, gardant avec attention la jambe droite pliée et tente de le retenir
Ehhh, attends! Tu peux m’aider à retourner dans ma chambre ? J’avoue que j’ai un peu de mal à comprendre sa réaction, sans doute parce que pour moi, il n’y a rien de mal et d’ambigu dans cette situation…Ethan était mon ami et j’avais envie de l’avoir à mes côtés, tout simplement…rien d’ambigu à ça n’est-ce pas ?

(c) sweet.lips


_________________

#TEAMCHATONS #BESTTEAM #WINNERS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 183
► ICI DEPUIS : 20/11/2013

MessageSujet: Re: Give me love like her Sam 8 Nov - 19:11






Give me love like her
Bella & Ethan

Je me disais quand même que mon instinct de protection était parfois un peu trop fort vis-à-vis de Bella. Il m'arrivais certaines fois d'avoir peur de l'étouffer, qu'elle s'imagine que je la croyais pas assez autonome pour se débrouiller toute seule et que je passe mon temps à l'assister. Ce n'était absolument pas le cas, pour moi c'était dans les deux sens, j'avais autant besoin qu'elle soit là pour moi, que moi pour elle. C'était ça l'amitié, la dépendance des uns pour les autres et réciproquement. C'était donc tout naturellement que depuis le lycée Bella était autant la pour moi que moi pour elle. Idem avec Lucas, qui nous avait aujourd'hui, malheureusement quitté ..  

Mon instinct protecteur m'avait donc poussé à me précipiter dans la salle de bains en entendant son « Ayeuuu ! » sans même penser une seule seconde que justement, elle était dans la salle de bains et que généralement dans ce genre de pièce il se peut qu'on soit .. presque nue ! La situation est donc gênante pour moi et apparemment pas pour Bella qui me regarde les yeux écarquillées probablement plus choquée si je n'étais pas entré en catastrophe dans la salle de bain, suite à son petit crie. Elle me sort une petit : « Eh, eh, eh ! Du calme mon cœur ! Tout va bien … ça m’a fait un peu mal, mais j’ai l’habitude ... Je vais bien. » censé me rassurer, mais qui ne fait rien de plus que me dire que ce n'était pas la première fois qu'elle avait mal mais ne m'en avait pas parlé. C'est donc en se levant, la jambe plié pour éviter de s'appuyer dessus, que Bella tante de me retenir alors que rouge de honte je m’apprête à quitter la pièce. « Ehhh, attends! Tu peux m’aider à retourner dans ma chambre ? ».
 
A ces mots je me retourne face à elle, toujours les joues un peu rosés, face à la honte que je venais de ressentir. Pourquoi avais-je été aussi gêné ? Tout simplement parce que c'était à présent complètement différent maintenant que Luke n'était plus là, plus là pour me rappeler que Bella n'était plus pour moi, qu'elle était prise et que c'était uniquement ma meilleure amie et rien de plus .. Je me sentais aussi honteux de penser ça, de penser à ma meilleure amie de façon différente depuis que son mari, mon meilleur ami était mort. Je quittais mes pensées suite à sa demande et m'approcha d'elle, silencieusement. Une fois à sa hauteur, je lui souris avant de lui répondre tout en passant mon bras autour de sa taille pour l'aider à s'accrocher à moi, afin de la porter dans mes bras, telle une princesse portée par son prince charmant : « Bien sur, viens par la ma belle, je vais t'aider. ». Légère comme elle est, je n'ai aucun mal à la porter jusqu'à sa chambre. Je la pose sur le lit, quitte la chambre et reviens deux secondes après, avec du gel à appliquer sur les entorses et les contusions. Je l'applique silencieusement sur sa cheville avant de poser un bandage, ni trop leste, ni trop serré. Une fois le tout fait, je reste accroupie, devant Bella, lui souriant, tendrement.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 299
► ICI DEPUIS : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Give me love like her Lun 10 Nov - 12:27

Give me love like him
Hier était le début, demain sera peut-être la fin, mais quelque part entre les deux, nous sommes devenus les meilleurs amis du monde
Je devrais sans doute être mal à l'aise face à cette situation...mon meilleur ami avec moi, dans ma salle de bain, alors que je suis nue sous mon peignoir… Je devrais trouver cela anormal, me dire que si Luke était encore avec nous et qu'il nous trouvait là, comme ça, il n'apprécierait certainement pas. Je devrais être au clair dans ma tête et ne rien trouver de plaisant ou de rassurant à cette situation. Voilà comment les choses devraient-être n'est-ce pas ? D'un autre côté, Ethan avait toujours été là pour moi. Je me souviens encore de cet été où, alors que je m'étais cassé la jambe, me retrouvant dans l’incapacité de me déplacer et de m'éclater avec tous mes amis. Il avait passé toutes les vacances avec moi, ne supportant pas l'idée que je sois seule chez moi à me morfondre. Luke avait été accepté dans un programme international de 2 mois qui faciliterait grandement son entrée en fac quelques années plus tard, il ne pouvait raisonnablement pas annuler. Ethan et moi avions donc passés toutes ces vacances, rien que tous les deux, à recréer dans ma chambre d'ado, la vie qui poursuivait son cours à l'extérieur des murs. C'était donc tout à fait normal que je me sente parfaitement bien et comblée par sa simple présence, non ? Alors pourquoi est-ce que je me sens coupable de me sentir bien ? Je n'avais pas le droit d'être heureuse qu'un autre homme soit là pour moi, pas après ce qui était arrivé à Luke. Je le sais, je le sens et pourtant, je n'y peux rien. Voir Ethan accourir, inquiet de savoir ce qui avait bien pu m'arriver me fait du bien. J'ai l'impression que les choses sont toujours à leur place, que le monde tourne encore un minimum rond. Luke n'était plus là, mais Ethan lui était bel et bien là, toujours aussi...Ethan.

La gêne qui semble le tarauder, je ne la ressens pas, plus intéressée par la joie inexplicable que je ressens à la simple idée de l'avoir auprès de moi, lui, mon meilleur ami, mon soutient, mon pilier, le premier à être venu à mon secours et de toute évidence, le dernier qui pourrait le faire désormais. Ce n'est pas par dépit que je suis heureuse de l'avoir à mes côtés. Il n'est pas un substitut de mon mari, bien au contraire. Il a sa place bien à lui, indépendante de mon deuil et c'était sans doute là qu'était le problème. S'il n'avait été qu'un substitut, les choses auraient été logiques, sensées : mon mari me manque, j'ai besoin de quelqu'un donc je me rabats sur mon meilleur ami. Ça, c'est une réaction normale. Mais dans notre cas, Ethan n'était pas venu se substituer à Luke. Il est lui et j'avais déjà tout autant besoin de lui quand Luke était encore là. J'étais juste incapable de le dire étant mariée à son meilleur ami. Aujourd'hui, ce besoin, cette envie de l'avoir auprès de moi me torturait. La culpabilité qu'il entraînait était une sensation abominable.

Mais là, perchée dans ses bras alors qu'il me conduit à ma chambre, je ne peux me défaire de ce sourire que lui et lui seul avait toujours été capable d'afficher sur mon visage. Il me pose sur mon lit et alors que je m'installe un peu plus confortablement, il s'en va. Je le suis du regard, un peu perplexe et étrangement dérangée par ce départ et retrouve le sourire alors qu'il revient quelques instants après, un tube de crème à la main. C'était à croire qu'il ne pouvait s'empêcher de prendre soin de moi. Il masse ma cheville en silence, tandis que je retiens un frisson, comme à chaque fois qu'il avait le malheur de poser la main sur moi. Comment peut-on être tiraillé par des sentiments si diamétralement différents ? Je suis comme poussée et tirée, incitée mais stoppée, satisfaite et follement insatisfaite, à l’aise et inconfortable, innocente et totalement coupable…comment parvenir à faire le tri ? Mes pensées sont stoppées par ce regard posé sur moi, agrémenté par ce sourire  dont il me gratifiait si souvent ces derniers temps. Mon sourire se fait un peu plus doux, alors que je porte une fois de plus ma main joue, la caressant tendrement.
- Qu’est-ce que je ferais sans toi ?... Je lâche comme dans un soupire, réalisant que mon existence serait bien pauvre sans Ethan.

(c) sweet.lips

_________________

#TEAMCHATONS #BESTTEAM #WINNERS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 183
► ICI DEPUIS : 20/11/2013

MessageSujet: Re: Give me love like her Jeu 20 Nov - 23:17






Give me love like her
Bella & Ethan

« Qu’est-ce que je ferais sans toi ?... » . Tu vivrais. Tu vivrais quand même mais je crois que moi je serais le plus malheureux. Moi je ne savais pas ce que je ferais sans elle, elle par contre je savais qu'elle y arriverai sans moi parce qu'elle était forte, c'était une des filles les plus fortes que je connaissais. Elle gardait la tête haute et ne sombrais pas dans la tristesse malgré le fait qu'elle est perdue son mari. Je crois que je l'admirais vraiment. Fragile à l'extérieur et si forte à l'intérieur. Je la regardais droit dans les yeux, hésitant entre l'envie de fuir cette pièce au plus vite avant de succomber à mes envies, ou justement oser me laisser aller, passer ma main dans ses cheveux et déposer de doux baisers sur ses lèvres. Je ne fis aucun des deux, trop lâche pour fuir alors que sa compagnie était des plus parfaites et trop triste pour savoir qu'elle ne ressentait rien pour moi, sinon elle me l'aurait déjà dit, elle n'aurait pas épousé Luke ou sinon elle m'aurait fait un signe ...

Je continuais donc de masser sa cheville machinalement pour me concentrer sur autre chose. Une fois ma tâche terminé et la crème pénétré, je relevais la tête vers elle en souriant. « Euh laisse moi penser que tu ne ferais pas grand chose » Lui dis-je en riant. « Bah quoi c'est vrai, en plus ne cherche pas, je suis la personne la plus sexy que tu n'aies jamais vu » Je ris à nouveau avant d'ajouter : « Tu ferais des tas de choses Bella, ta vie ne dépend pas de ma présence. » J'espérais le plus sincèrement possible qu'elle n'était pas d'accord avec ce que je venais de dire. Je dois bien avouer que même moi je ne pensais pas les mots qui venaient de sortir de ma bouche. Ce sont des situations comme ça ou l'on dit des choses fausses pour prêcher le vrai comme le dit si bien le proverbe. Dans le cas ou Bella penserait comme ce que je venais de dire, je serais déçu, pire que déçu, je serais anéanti. Depuis que Like était partit, j'avais construit ma vie, mes habitudes, mes envies sur celles de Bella, si elle n'était plus, je n'aurais plus aucun raison de le lever le matin. En plus de celle de soigner des malades. Je fis mon sourire le plus sincère malgré les circonstances de mon mensonges puis je me relevais avec douceur avant de me diriger vers l'encadrement de la porte. « Bon je ne peux plus faire grand chose pour ta cheville, heureusement ce soir tu ne fais rien et je t'annonce que demain matin c'est moi qui irait faire la visite du ranch. J'irais m'assurer que tous les chevaux ont de quoi se nourrir et boire, qu'ils vont bien. Je nettoierais ce qu'il faut nettoyer, apporterais tes papiers et te ramènerais ceux dont tu as besoin. Je te vois déjà venir, ceci n'est pas négociable, POINT. Je vais de ce pas préparer à manger et le DVD, dépêche toi de te mettre en pyjama et de me rejoindre » J'allais fermer la porte quand je me mis à sourire, passant la tête par la porte avant d'ajouter : « Et à cloche pieds bien sûr »


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



_________________


#TEAMCHATONS  #BESTTEAMEVER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 299
► ICI DEPUIS : 28/02/2014

MessageSujet: Re: Give me love like her Sam 22 Nov - 21:26

Give me love like him
Hier était le début, demain sera peut-être la fin, mais quelque part entre les deux, nous sommes devenus les meilleurs amis du monde
Euh laisse moi penser que tu ne ferais pas grand chose...Bah quoi c'est vrai, en plus ne cherche pas, je suis la personne la plus sexy que tu n'aies jamais vu

Je lâche un petit rire amusé, avant de retirer ma main de sa joue, secouant doucement la tête de gauche à droite et cessant mes caresses. Je passe machinalement ma main dans mes cheveux, tenant de reprendre mes esprits...ce n'était pas facile pour moi de passer d'un état à un autre si facilement. Je déglutis avec peine, tentant tant bien que mal de me débarrasser de la culpabilité qui rodait dangereusement autour de moi depuis le moment où Ethan avait mit les pieds ici. Là, il avait bien raison : il était de loin la personne la plus sexy que je n'ai jamais vu, à mon plus grand regret. Je ne pouvais pas trouver mon meilleur ami sexy, ce n'était pas possible, je n'en avais pas le droit, pas maintenant, pas dans la situation actuelle. Cette culpabilité rodait déjà quand Luke était toujours là, mais je parvenais à m'en débarrasser sans grande peine, concentrant toute mon attention sur mon mariage, mais là...c'était bien plus délicat. J'arrivais à édulcorer la situation en me disant qu'Ethan était mon meilleur ami, mon pilier, mon soutient, et qu'il était donc tout à fait normal d'avoir autant envie, besoin, de l'avoir dans ma vie...foutaise ! J'aurais préféré être un automate, insensible à ce qu'il est, ce qu'il fait pour moi et à la place qu'il tient dans ma vie. Malheureusement j'avais un coeur, un coeur envahissant, un coeur qui aurait du être esquinté par la mort de mon mari, mais qui semblait étrangement intacte. Non, la chose qui le faisait se tordre de douleur et soupirer de tristesse, était le fait d'avoir Ethan si près de moi mais pourtant hors de ma portée. Je sais : je suis un être affreux, dénué de sentiment, sans scrupules...tout cela, je le sais déjà et je ne cesse de me le répéter chaque jours. Malheureusement, cela ne change rien à la réalité de ces sentiments si contradictoires et si douloureux à gérer.
Tu ferais des tas de choses Bella, ta vie ne dépend pas de ma présence. Mon hilarité s'arrête instantanément en entendant ses mots. Etait-il vraiment convaincue d'une telle chose ? C'était tout bonnement impossible ! Il savait pourtant la place qu'il tenait dans ma vie, du moins c'était ce que je pensais. Touchée par le fait qu'il pense une telle chose, je place mes deux petites mains sur son visage, m'assurant que son regard ne quitte pas le mien afin qu'il puisse prendre la pleine mesure de ce que je m'apprête à lui dire et m'adresse à lui avec une douceur et une sincérité sans nom

- Ma vie ne serait rien sans toi, tu le sais j'espère ?... Ma main droite quitte sa joue, avant de se loger dans sa chevelure, avant que je poursuive Tu es mon meilleur ami, la seule personne sur laquelle je puisse compter, mon... Mon quoi ? Que pouvais-je dire sans me trahir, sans que mon discours devienne affreusement étrange et totalement inapproprié, sans que je ne passe pour la plus affreuse des femmes ? Il était mon meilleur ami, mon tout, mon premier amour, l'homme le plus important de ma vie, le seul que je ne voudrais jamais voir en sortir. Bien consciente du fait que je ne pouvais pas dire une telle chose, je me contente de laisser ma phrase en suspend, poussant un profond soupire, avant de m'avancer vers lui et de poser un baiser chaleureux sur sa joue, à l'orée de ses lèvres, avant de reprendre ma place en tentant désespérément de me convaincre que je ne voulais pas plus que cela.

Il se lève ensuite, s'apprêtant à quitter la pièce, mais prenant bien sûr soin de me donner ses instructions pour le lendemain. Déterminé et autoritaire comme à son habitude, il ne me laisse même pas le temps d'en placer une. C'est les lèvres entrouvertes, prête à riposter, que je le regarde s'en aller. Je pouffe de rire alors que mon ami quitte la chambre pour de bon, amusée par la tournure que prenait les événements, mais étrangement frustrée. Je lâche un
- Oui chef ! un brin ironique, avant d'attraper mon short noir et mon débardeur bordeaux posés sous mon oreiller, et de les enfiler sans me faire prier. J'attache mes cheveux en une queue de cheval expresse et quitte enfin ma chambre en boitillant. Tadaaa ! Je lâche en entrant dans la pièce. Un large sourire s'affiche sur mon visage en voyant qu'il avait tout installé et qu'un bon repas m'attendait. Bon sang ce que ça à l'air bon ! Je m'avance et me laisse tomber sur le canapé Merci beaucoup mon coeur ! J'attrape la bouteille de vin ouverte par les soins de l'homme de ma vie...enfin c'est pas ce que je veux dire...et verse un peu de liquide dans deux verres à vin posés sur la table, avant d'en tendre un à mon Ethan. Je lève ensuite le mien dans sa direction et lui dit en souriant A nous !

(c) sweet.lips

_________________

#TEAMCHATONS #BESTTEAM #WINNERS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre adoré ► J'suis trop géniaaal
avatar
► MESSAGES : 183
► ICI DEPUIS : 20/11/2013

MessageSujet: Re: Give me love like her Lun 1 Déc - 19:05

Ethan J. Anderson a écrit:





Give me love like her
Bella & Ethan

« Ma vie ne serait rien sans toi, tu le sais j'espère ?... Tu es mon meilleur ami, la seule personne sur laquelle je puisse compter, mon... » Mon quoi ? Pourquoi c'était-elle arrêtée ? Pourquoi n'avait-elle pas finit sa phrase ? Qu'avait-elle voulu dire après « mon .. » Parfois il m'arrivait d'imaginer que peut-être, elle ressentait plus que de l'amitié à mon égard, mais je m'enlevais vite cette absurdité de la tête. C'était impossible, sinon elle me l'aurait montré, elle n'aurait pas épousé mon meilleur ami, à moins qu'elle n'ai jamais rien dit pensant que je ne ressentais rien de plus que de l'amitié pour elle étant donner que je ne montrais rien moi non plus, Luke étant plus démonstratif que moi, elle aurait opté pour lui ... Non c'était impossible et atroce que je puisse penser une seule seconde que Luke n'était pas celui qu'elle voulait !! Comment je pouvais déshonorer à ce point la mémoire de mon meilleur ami ! Parfois les sentiments nous font penser des choses complètement folles. Pour ma part c'était fou de pouvoir penser que Bella était pour moi mon évidence alors qu'elle était marié à Luke, lorsqu'il était encore parmi nous ... Je me comportais comme un goujat mais je ne pouvais rien y faire ... Bella était dans ma tête, constamment et ce depuis  la première fois où je l'avait rencontrée. Depuis j'avais eu des petites amies et notamment Spencer, ma petite tornade blonde avec qui j'était resté un an. Un an tout de même dans les bras d'une à penser à une autre ... Je n'étais pas fier de mon comportement, et même si j'avais eu des sentiments pour Spencer, ce n'était pas aussi fort, aussi obsédant que pour Bella !

Une fois mon petit speech fait, et mon interdiction formelle de la laisser allée au ranch le lendemain, je me dépêchais de tout mettre en place pour que Bella n'est plus rien à faire une fois habillée. Je m'étais donc la nourriture sur la table, débouchais la bouteille de vin blanc que j'avais prise dans la cave personnelle de mon très cher père, riche au possible, qui achetait des les meilleurs vins au monde, à des prix exorbitants et qui pourtant, ne buvait pas. J'éteignis les lumières agressives et superflus et insérais le premier dvd dans le lecteur. C'est à ce moment que Bella entra dans la pièce en boitillant, ce moquant de moi comme elle le faisait souvent en m'appellant chef, parce que j'aimais lui dire de rester tranquille et de m'occuper de tout, pour la satisfaire. Elle entra dans le salon/cuisine, tel un ange, et c'est ce qu'elle était. Une ange tombé du ciel pour mon plus grand bonheur ! Une fois vers moi, sur le canapé, elle nous servit un verre chacun et nous trinquâmes, à nous, à notre vie. Je souriais de tendresse en la regardant, heureuse. Elle avait l'air heureuse et c'est tout ce qui m'importais. Après avoir porté le verre à mes lèvres et avoir bu une savoureuse gorgée de ce très bon blanc, je me laissais aller au fond du canapé, passant mon bras autour des épaules de la belle brune. Je me mis soudain à sourire, ce sourire de fierté quand on vient de penser à quelque chose d'agréable accomplit par nos soins. « Ah il fallait que je te raconte, j'ai fais une trachéotomie sur un jeune garçon aux urgences aujourd'hui. Il s'en est sortie grâce à ça et aux chirurgiens qui ont fait un super boulot. Du coup j'ai bien réfléchis et tiens toi bien, j'envisage de reprendre deux ans d'études pour terminer ma spécialisation. Je veux être chirurgien. » Je venais de balancer ça comme une bombe mais au lieu d'être anxieux j'étais heureux, parce que je savais que Bella le serait pour moi.


© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



_________________


#TEAMCHATONS  #BESTTEAMEVER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Give me love like her

Revenir en haut Aller en bas
 

Give me love like her

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Give me love like her
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» Give Me Liberty of London Collection
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPILY EVER AFTER :: - Savannah - :: Tybee Island :: ► Home sweet home
-