HEVA ferme ses portes, pour mieux les rouvrir ICI ! A très vite !

Partagez | 
 

 Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs. Jeu 6 Nov - 20:30



Keenan Isaac Castiel
Heureux ? C’est quoi être heureux ? Les vaches sont heureuses et elles finissent en steak tartare !

NOM ► Castiel de ma mère, Gribble de mon père PRÉNOMS ► Keenan Isaac SURNOM(S) ► Keep pour les intimes, Castiel pour les autres ÂGE ► 34 ans DATE DE NAISSANCE ► 25.06.1980 LIEU DE NAISSANCE ► Austin, Texas ORIENTATION SEXUELLE ► Hétérosexuel STATUT CIVIL ► Célibataire. Aucune femme n'est à ma hauteur... ou je ne suis à la hauteur d'aucune femme, tout dépend du point de vue ! MÉTIER ET/OU ÉTUDES ► Gérant de club "libertain". Vous pourrez y voir des shows cabaret, venir y boire un coup entre potes, ou voir de jolies créatures s'amuser autour d'une barre de pole dance AVATAR ► Michael Fassbender GROUPE ► Money CRÉDITS ► Tumblr


Tu crois que t'es sympa ?



Charismatique - Égoïste - Impulsif - Asocial - Charmeur - A beaucoup de mal à rester fidèle - Intelligent - Piquant - Sarcastique - Méfiant - Lunatique - Taciturne - Cynique - Autoritaire - Beau parleur - Coléreux - Possessif - Légèrement débauché - Fier - Loyal et droit envers les personnes qui lui sont les plus proches - 

Personnellement, je me trouve génial, mais il paraît que je suis loin d'être parfait. Je ne joue pas de rôle, je ne me cache pas d'être ce que je suis et de vouloir ce que je veux. Je suis entier. On me prend tel que je suis et c'est tout. Si ça dérange, tant pis, je m'impose et il faut faire avec. J'ai une personnalité très forte et j'ai tendance à marcher sur les gens...en même temps, si tu te laisses marcher dessus, c'est que t'aime ça. Rares sont ceux qui me résistent et ça me convient. Très charismatique, je prends de la place, beaucoup de place et il est très compliqué d'exister à côté de moi. Certains diront même que je suis dominateur...ils n'auraient peut-être pas tort.

Je ne suis pas du genre dévoué aux autres, bien au contraire. Très égoïste, la seule chose qui m'importe, c'est ma gueule et ça tout le monde le sait. La seule personne qui m'importe vraiment, c'est ma mère. Je ne suis pas particulièrement sociable. Je ne suis pas de ceux qui apprécient d'être entouré en permanence, mais j'ai plaisir à avoir des groupies ou des larbins comme j'aime à les appeler, ces personnes qui feraient beaucoup pour moi, de peur des représailles. 

Le milieu dans lequel je baigne et les personnes que je côtoie, on fait de moi quelqu'un de très méfiant et très alerte. J'ai une acuité humaine très aiguë. Je lis en mes pairs comme dans des livres ouverts et je parviens à savoir avec qui j'ai à faire en quelques secondes à peine. Il est très difficile de me duper et une fois ma confiance perdue, il est quasiment impossible de la récupérer. 

Et tes goûts dans tout ça ?



Mes goûts ? Que dire de mes goûts ? Pas grand-chose, ils sont simples, je me contente toujours du meilleur. Oui, il faut le savoir, si tu ne peux rien m'apporter dans ma vie, tu risques d'y faire qu'un court passage. Je fonctionne comme ça, que ça plaise ou non.

Si on parle de mes goûts en matière de femme, je vous dirais qu'un nom : Nora Chesbury. Elle a tout ce qu'il faut pour me plaire. Elle reste malgré tout et je crois que c'est ça, parmi ses dizaines de qualités, que je préfère. Donnez-moi dix femmes et je choisirai Nora, donnez-moi en cent et ce sera de même. Enfin bon ça, personne n'est cénsé le savoir, c'est un peu mon petit secret.

Sinon j'aime faire la fête, rendre visite à ma mère, boire, fumer, sortir. Le parfait gérant de bar. Je vous dis, mon seul point faible, c'est Nora.

Y'a quelqu'un derrière l'écran ?


PSEUDO/PRÉNOM ► Against All Odds - Charlotte ÂGE ► 17 ans SEXE ► Femme PAYS/RÉGION ► Normandie TU NOUS AS CONNU COMMENT ? ► Sur une pub sur facebook POURQUOI T'ETRE INSCRIT(E) ? ► J'ai totalement adhéré à ce scénario ! UNE PROPOSITION OU SUGGESTION A NOUS FAIRE ? ► Soyez gentils avec moi ? UN DERNIER TRUC A DIRE  ? ► Merci pour ce forum et pour ce formidable scénario 
Code:
<span class="pris">► MICHAEL FASSBENDER</span> ∞ Keenan Isaac Castiel



© Sensatiion


Dernière édition par Keenan Castiel le Jeu 6 Nov - 22:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs. Jeu 6 Nov - 20:30


Viens que je te raconte ma vie

Ouvre tes oreilles et écoute bien


Don't you worry Child

« Keenan Isaac Castiel », si ce nom ne vous dit pas encore grand-chose, c'est que vous n'êtes pas d'ici. Cette phrase pourra vous faire penser que je ne suis qu'un connard imbu de moi-même, mais c'est juste totalement le cas. Oui, je suis le connard totalement égoïste et narcissique dont l'unique nom en fait trembler plus d'un. Je pourrais vous faire le coup du « Je suis né dans une famille heureuse, où tout était rose et merveilleux » mais non, ce n'est pas le cas. Du moins, c'est ce que j'ai compris à 16 ans quand mon père s'est cramé sur sa double vie. Vous allez me dire « Oh, juste un père menant une double vie ? Mais c'est une histoire courante, rien d'extraordinaire, rien de bien méchant » et à ça, je vous répondrai que ce genre de père, ça brise un homme, ni plus ni moins. En effet, quand du jour au lendemain, tout ce que vous pensiez être réel se retrouve plongé dans un immense tourbillon de mensonges, on apprend à moins s'attacher et à s'endurcir Pour faire court, j'ai grandi dans une famille texane parfaitement normale, d'une mère française un peu trop gentille et d'un père absent un peu trop con. Jusqu'au milieu de mon adolescence, j'ai cru que je vivrai la parfaite petite vie du texan de base d'Austin mais un prof absent, un bus en avance et un père au lit avec une autre femme que ma mère en ont décidé autrement. J'ai bien tenté de nier ce que j'avais vu, de trouver une excuse, et même de me dire que ce n'était pas mon père, la vérité était violente, désespérante et tellement évidente. Il m'a pris à part après l'explosion de cette histoire, m'expliquant le pourquoi du comment et l'existence d'une petite sœur de quelques années ma cadette mais j'ai très vite tiré un trait sur cet entretien et sur mon père, refusant d'imaginer une possible fratrie.  








Turning Tables

Un divorce, un déménagement et toute une nouvelle vie qui commence. Ma mère fraîchement devenue riche m'a pris sous son bras et m'a emmené à Savannah pour tout recommencer à zéro, seulement elle, repartir à zéro, ce n''était pas vraiment dans ses capacités. Dépression, alcool, mutilation qui sait ? Vous connaissez la suite : un gamin de plus dans la rue à traîner le soir un peu trop tard. Encore une fois, rien de bien hors du commun vous me direz, sauf que moi, j'étais riche, à la différence de mes petits camarades. Et tout le monde le sait, la richesse, ça attire et pas que les gens réglos. Moi, je ne suis pas tombé sur les bonnes personnes. J'ai commencé les conneries, à placer mon argent dans des réseaux et voyant que ça marchait, j'ai continué. Il faut dire qu'à 20 ans, quand tu as la possibilité de gagner de l'argent sans rien faire, tu ne réfléchis pas, tu fais. J'ai fini par placer ma mère dans un institut spécialisé, j'avoue, j'avais trop peur pour sa vie. Je n'aurais pas supporter de la perdre, pas elle, pas cette femme qui signifiait tout pour moi. D'ailleurs, par reconnaissance, c'est à cette époque là que j'ai abandonné le nom de mon père Gribble pour celui de ma mère Castiel et j'ai avancé, m'enfonçant un peu plus dans mes conneries et mes certitudes. J'avais définitivement tiré un trait sur ma vie à Austin et j'avais tout reconstruit, sur des bases encore plus malsaines.








Wind of Change

J'avance dans l'âge et peu à peu je m'assagis, si c'est un terme utilisable pour parler de ma personne, ce dont je doute fortement. Je me lasse, oui le terrible Castiel se lasse de jouer les bad boy. Et oui ! La vieillesse touche tout le monde ! Ma vie prend un tournant et désormais, ce tournant porte un nom : Nora. Elle n'aurait dû être qu'une femme parmi tant d'autres, qu'une groupie de plus et pourtant. Elle a 20 ans, elle est jeune, elle est pure et je l'ai dragué, inlassablement. C'était inexplicable, j'avais besoin de lui plaire, de la savoir mienne, de faire tout ce qui était en mon pouvoir pour obtenir son amour que je serais pourtant incapable de lui rendre. Parmi toutes mes conquêtes, je le sens, elle prend une place de choix dans mon lit, comme dans ma vie. Je ne veux pas m'attacher, je ne peux pas m'attacher, c'est impossible. J'ai besoin de garder cette indépendance totale pour être heureux, du moins, c'est ce qui me paraît évident. Histoire d'investir et de me poser un peu dans quelque chose de « plus calme », j'achète un bar cabaret, faisant office de boîte de strip tease à ses heures perdues. J'ai encore des fréquentations douteuses, mais tout est sous contrôle, je gère parfaitement. Nora me calme, Nora m'apaise. Nora me gère, Nora m'aime. Ma vie tourne autour d'elle et c'est la première à avoir une quelconque once de pouvoir sur moi. J'ai besoin d'elle, je m'attache, je brise doucement mes propres règles et ça m'effraie. Oh que oui ça m'effraie. Bien plus que tous les vrais malfrats dans ma vie, c'est Nora qui me fait peur.







Against All Odds

Nora. Voilà comment résumer les cinq années suivantes de ma vie. Un seul mot et tant de significations. Nora c'est ma rédemption, mon havre de paix, mon petit coin de paradis, mon calme au coeur de la tempête qu'est ma vie, mon essentiel, ma vie et pourtant, je continue à jouer au con. Je vais voir ailleurs et elle m'attend. Désespérément. Je ne me vois pas changer et pourtant j'aime l'idée qu'elle m'appartienne. Je veux la protéger, mais je sens un peu plus le désespoir dans son regard à chaque fois qu'elle me surprend. Ça fait mal, drôlement mal de blesser les gens qu'on... les gens qui nous entourent. Non, je n'avouerai jamais l'aimer. C'est au-dessus de mes forces, ce n'est pas moi, je ne peux pas et pourtant, je pense que c'est ce qu'on appelle couramment l'amour, du moins, c'est l'idée que je m'en suis faite de cette chose. Je me suis fait cette réflexion un soir en la rejoignant, endormie dans mon lit et rien qu'en sentant son parfum, j'en avais frissonné. Le grand Castiel aurait-il un coeur ? Même moi, ça m'a surpris. Je me suis d'ailleurs dépêché d'oublier tout ça et de m'endormir, refoulant ce moment de faiblesse au plus profond de mon cerveau. Pourtant, inconsciemment, j'ai réduit le nombre de mes conquêtes et le peu que je voyais encore, je me débrouillais pour ne plus me faire surprendre. Rome ne s'est pas construite en un jour après tout et je tiens quand même ma réputation mais.. Aucune de ses filles n'arrivent à la cheville de Nory. Aucune ne peut avoir la prétention de me plaire comme elle arrive à le faire. Bien sûr, ça, personne à part ne le sait, même pas Nora, mais c'est le cas. Elle régit ma vie comme personne ne l'a jamais fait.








Let her go

Cela fait maintenant 5 ans que je vis ce double jeu, entre ma vie bien rangée au côté de Nora et mes fréquentions plus que malsaines et mauvaises. Seulement, ce serait bien connu si on pouvait vivre ce genre de vie aussi longtemps qu'on le voulait. On la rappelait à mon père et c'est maintenant à mon tour d'en apprendre la leçon et croyez-moi, j'aurais préféré qu'on me le dise d'une autre façon. J'ai reçu un appel en plein milieu de la nuit qui m'a fait basculer dans l'enfer que je vis aujourd'hui et j'ai eu le malheur de prendre cet appel. Si on m'avait donné une seconde chance, j'aurais raccroché et je serais tout bêtement allé me recoucher dans les bras de Nora mais non, comme un con, j'ai choisi le côté sombre de ma vie plutôt que la sécurité. J'ai quitté les bras de cette blonde pour rejoindre ceux de Satan et personne ne sait si un jour je pourrai retrouver les premiers. Je me suis rendus dans mon bar, voulant jouer au super-héros en réglant le problème d'un petit dealer de cam habitué de mes locaux. La fin de la soirée est beaucoup plus floue pour moi : des mots plus hauts que les autres, une femme qui rentre dans la pièce, une effroyable détonation et du sang, beaucoup trop de sang. La seule image qui reste bloquée dans ma mémoire, c'est l'expression de dégoût qui a traversé le visage de Nora quand elle m'a vu. Et moi je la regardais perdre doucement connaissance sans rien pouvoir y faire. Je regardais la femme de ma vie quitter ce monde et je ne pouvais que me taire. Vous avez déjà vécu la situation où enfant, vous lanciez un objet sur quelque chose de fragile et le temps semblait s'arrêter juste avant l'éclat de celui-ci ? Vous vous souvenez de ce terrible sentiment d'impuissance et de culpabilité ? Et bien c'est exactement ce que j'ai ressentit à ce moment-là. Heureusement pour moi, Nora s'en est sortie et malheureusement, elle ne m'a pas pardonné cette ultime frasque.Elle ne veut plus me voir. Elle me quitte sans un mot, me laissant là, seul face à moi même et à ce qu'était ma vie. Sans elle, je n'ai plus rien. Je me retourne très vite vers ma vie d'avant, cédant à chacune de mes pulsions et à chacun de mes désirs, même les plus sombres. Je ne me limite plus. Quel est l'intérêt de faire des efforts si elle n'est plus là pour les voir ?







Unexpected

Cela fait déjà 5 mois depuis notre rupture, je pars aux alentours de midi de l'appartement de ma nouvelle conquête de la veille. Encore une femme avec qui je pensais trouver du réconfort et encore une femme qui me déçoit. L'abominable vérité tombe : personne n'est Nora, personne ne la remplacera. Encore dans un état second, je crois enfin l'apercevoir, là, au coin de la rue. Je m'avance. Elle se retourne. Sa veste s'ouvre légèrement... mais qu’est-ce que ? Nora était fine et menue... d'où tenait-elle ce ventre rond ? Enceinte ? Je n'osais même pas y penser tant cette idée m'était douloureuse.





© Sensatiion
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice ► Un peu barrée
avatar
► MESSAGES : 506
► ICI DEPUIS : 03/11/2013

MessageSujet: Re: Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs. Ven 7 Nov - 0:33

Bienvenue jolie garçon !!!! Quelle belle fiche ! 19
C'est notre Nory qui va être contente ! Ravie que tu sois là !

_________________
 ABIGAÏL
I got a pocket, got a pocketful of sunshine I got a love and I know that it's all mine, oh, oh oh oh
Do what you want but you're never gonna break me Sticks and stones are never gonna shake me, oh, oh oh oh
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Super Codeuse ► Adulez-moi ^^
avatar
► MESSAGES : 1868
► ICI DEPUIS : 10/11/2013
► LOCALISATION : Dans les parages ^^

MessageSujet: Re: Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs. Ven 7 Nov - 9:06

On va attendre que Nora passe par-là et quand elle donnera son feu vert, tu seras validé ^^

BIENVENUE
en tout cas ! Elle va te sauter dessus Razz

_________________
Jayleen Q. Snow-White
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs. Ven 7 Nov - 11:25

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs. Ven 7 Nov - 14:22

Merci tout le monde ! Contente d'être là
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs. Ven 7 Nov - 17:18

BIENVENUUUUUUUUUUE !!!!!!! 4 1 18 34 29 16 17
Encore un grand merci d'avoir craqué pour mon scénario !!!! Very Happy
Pour moi, ta fiche est parfaite ! 19
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice ► Toute douce
avatar
► MESSAGES : 999
► ICI DEPUIS : 29/10/2013

MessageSujet: Re: Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs. Ven 7 Nov - 17:43


Hourra tu es des nôtres !

Eh oui ! Tu fais désormais partie de la très sélecte famille des membres validés d'HEVA ! BRAVO mon lapin Mais ton voyage ne fait que commencer ! Maintenant, il te reste deux ou trois trucs à faire : te faire des amis dans le monde merveilleux des fiches de liens de la mort qui tue, te trouver un logement qui claquera sa maman et courir nous rejoindre dans le monde fantastique des RP! Si tu te sens seul, crées-toi donc un scénario d'amour (ou non).

Tu peux ensuite nous rejoindre sur le groupe Facebook d'HEVA (plus d'infos PAR ICI, afin d'être assuré d'être au courant de toutes les nouveautés et tous les changements du forum. Si tu es sympa tu peux aller voter sur les Tops Sites, groupes Bazzart et PRD, ou publications Facebook, histoire de nous filer un petit coup de patte pour que l'on soit un peu plus connu.

Enfin, ta validation t'ouvre les portes de la guerre des clans ! Tu recevra plus d'informations par MP ! Smile
Le plus important reste quand même que tu nous aimes fort fort fort (allez ne mens pas on le sait que tu nous aimes fort fort fort !).

_________________
I can feel your halo
Remember those walls I built ? Well, baby they're tumbling down, and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound [...] Hit me like a ray of sun, burning through my darkest night. You're the only one that I want, tThink I'm addicted to your light.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.happily-everafter.net
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs. Ven 7 Nov - 17:49

Merci tout le moooonde !
J'essaye de faire ma fiche de lien au plus vite pour me trouver des liens de la mort qui tue!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.

Revenir en haut Aller en bas
 

Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Keenan Castiel - On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.
» ANTON Ω On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.
» L'homme réfléchit beaucoup (humour)
» Bumbo de Britax
» COMMENT UN HOMME CHOISIT SA FEMME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPILY EVER AFTER :: Corbeille :: ► Présentations/scénarios
-