HEVA ferme ses portes, pour mieux les rouvrir ICI ! A très vite !

Partagez | 
 

 JULIAN & ABI - Parce qu'il faut bien passer derrière l'appareil...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fondatrice ► Un peu barrée
avatar
► MESSAGES : 506
► ICI DEPUIS : 03/11/2013

MessageSujet: JULIAN & ABI - Parce qu'il faut bien passer derrière l'appareil... Lun 15 Déc - 21:06


Julian + AbyThe Photoshoot

Aujourd'hui, alors que je pars de chez Ezra après un après-midi détente, je ne rentre pas chez moi. Non, j'ai autre chose de prévu : une séance photo. Rien de bien original pour une étudiante en photographie me direz-vous. La différence est que ce soir, je ne serais pas tranquillement installée derrière l'objectif, mais bel et bien exposée devant ! Julian, mon parrain et ami de l'école d'art, m'avait demandé mon aide pour un projet photo, je n'ai donc pas pu lui refuser ce service, malgré le fait que la simple idée d'être de l'autre côté de l'appareil, dirigée et épiée par un autre photographe, m'angoissait terriblement. Ce n'est pas une question de manque de confiance en moi ou rien de ce genre, c'est plus une question de contrôle...derrière l'appareil, j'ai le contrôle de mon image et de celle de mon modèle. C'est moi qui décide et je sais comment les choses vont se terminer. Devant, les cartes n'étaient plus dans mes mains. Bien sûr, j'avais déjà été prise en photo, comme tout un chacun. Mais une séance photo juste pour moi, c'était très certainement la première fois. De plus, j'ignorais totalement les idées qu'il avait pour cette séance. J'allais vers l'inconnu total, ça ne me plaisais pas vraiment et pourtant j'y allais...Julian était mon parrain après tout, je pouvais bien faire ça pour lui...bon, ok. Ce n'est pas la seule raison qui me pousse à sortir de ma zone de confort de cette façon. Je l'avoue, je craque un peu pour lui. Il est arrivé à Savannah en septembre et absolument toutes les filles de l'école craquent pour lui, alors vous imaginez bien que je ne fais pas exception à cette règle. Et puis on passe beaucoup de temps ensemble sur divers projets pour l'école, c'est un ami maintenant, mais s'il devait un jour être plus, cela ne me dérangerait absolument pas ! En attendant, je fais enrager toutes les filles qui n'osent pas s'approcher de lui et ça me convient.

Pour cette séance, je lui avais proposé de prendre possession du studio photo dans lequel je travaillais, ce qu'il avait bien sûr accepté sans rechigner. C'est donc le pas sûr et un peu angoissée que j'approche du studio, le bruit de mes talons étant le seul son brisant le silence de ce début de soirée. Je repère rapidement Julian debout devant la porte. J'accélère le pas et lui tapote doucement l'épaule afin d'attirer son attention

- Salut toi ! Je lui lance alors que je m'approche et lui claque une bise rapide. T'attends depuis longtemps ? Je m'enquière alors que je sors la clé du studio de ma poche et l’insère dans la serrure. J'ouvre la porte et entre, Julian sur mes talons, avant de poser mon sac et ma veste sur le porte mentaux posé à l'entrée, révélant une petite robe en laine noire arrivant mi-cuisse. Une fois Julian entré, je ferme et verrouille la porte derrière lui. Ce n'était pas mon studio après tout et je ne voulais pas de problème.
- Bienvenue ! Je lui lance, tout sourire J'espère que ça te plait ? Je demande, désireuse de lui faire plaisir.

©flawless


_________________
 ABIGAÏL
I got a pocket, got a pocketful of sunshine I got a love and I know that it's all mine, oh, oh oh oh
Do what you want but you're never gonna break me Sticks and stones are never gonna shake me, oh, oh oh oh
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: JULIAN & ABI - Parce qu'il faut bien passer derrière l'appareil... Mar 16 Déc - 2:32








Si Julian voyait la jolie Abigaël aujourd'hui ce n'était ni pour disctuer ni pour aller boire un café non loin de l'université. Non c'était pour bosser , bosser agréablement mais bosser. Il avait un fameux travail pour le cours de photographie et il avait retourner et retourner ses amis , ses connaissances ou même les gens qui l'entouraient pour trouver le modèle féminin parfait. Il y avait des tas de jolies filles oui mais , hors de question d'avoir droit à une fille qui le collerait et lui lècherait les bottes durant une heure ou deux. Il n'était donc pas difficile de deviner vers quel jolie fille il allait se tourner..

Abigaël fut cette fameuse fille oui , elle était grande , bien faites et ne semblait pas être intéressée par lui enfin du moins c'est ce qu'il pensait bien loin de s'imaginer le faible qu'il avait fait naître chez la brunette. Et de toute façon , il n'avait jamais pensé à elle de cette façon c'était son amie. Il n'avait jamais prit le temps de regarder son corps , son visage son sourire et pourtant l'exercice était obligatoire aujourd'hui pour ce shooting. Un thème était imposé et il était évident qu'à l'approche des fêtes Noël était mit en valeur , il s'était donc débrouillé pour piocher quelques idées par ci par là et même si à première vue on aurait bien pu croire qu'il était brouillon a vrai une véritable structure trônait dans sa tête. Il attendait la jeune femme devant le studio photo que la jeune femme avait proposé de le laisser utiliser. Il patientait depuis à peine cinq minute lorsque des doigts qu'il devina comme être ceux d'Abi tapoter son épaule , le jeune homme se retourna lui adressant ce sourire de tombeur , pourtant si involontaire. -Bonjour toi ! Non je suis là depuis à peine 5 minutes. Répliqua-t-il avant de lui rendre son baiser mais sur sa tempe , il entra lorsqu'elle l'y invita , il observait la pièce , le local , imaginant déjà la façon dont il allait procéder. -C'est parfaitement parfait ne t'inquiète pas..

Julian ôta sa veste et la posa sur le dossier d'un canapé de la pièce , retroussant les manches de sa chemise en jeans , s'accordant à merveille avec son pantalon beige , il observa la jolie Abi , oui il pensait drôlement cet adjectif , en imaginant ce qu'elle donnerait vêtue de ses choix. C'était la première qu'il remarquait véritablement la beauté de la jeune femme à qui il avait affaire , ses formes voluptueuse , presque divine , il dut se racler la gorge pour se sortir de ses propres pensées déroutante , tendant le sac dont il était munit contenant le nécessaire. -Bon , eh bien tu peux aller te changer , histoire qu'on commence et que je ne te vole pas trop de temps. Dit-il l'un de ses radieux sourires aux lèvres.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice ► Un peu barrée
avatar
► MESSAGES : 506
► ICI DEPUIS : 03/11/2013

MessageSujet: Re: JULIAN & ABI - Parce qu'il faut bien passer derrière l'appareil... Mar 16 Déc - 3:16


Julian + AbyThe Photoshoot

Ouf, je penses alors, heureuse d'apprendre que je ne l'avais pas trop fait attendre. J'ai cette mauvaise habitude d'être systématiquement en retard, mais quand il s'agissait de Julian, j'essayais de faire des efforts. Sa bise chaleureuse sur le haut de mon crane a quelque chose de familier et d'incroyablement agréable. Je passe rapidement mon bras dans le creux de son dos, comme à mon habitude, avant d'entrer dans le studio. Comme à son habitude, Julian prend rapidement ses marques dans ce nouvel espace qu'il ne connaissait pourtant pas. Il était comme ça Julian. Il ne doute de rien et ne se pose pas de questions. N'importe quelle personne demanderait où elle peut aller, ce qu'elle peut toucher, utiliser, pas Julian. C'était en partie ce que j'appréciais chez lui. Je le vois regarder un peu partout et je peux entendre les rouages de son cerveau tourner à plein régime. Son regard se pose sur moi et je le vois me dévisager comme il ne l'a jamais fait. Le temps d'un instant, je pense qu'il fixe quelque chose derrière moi. Je jette d'ailleurs un petit coup d'oeil en arrière histoire de m'en assurer, mais non, il n'y a rien derrière moi. Je repose donc mes billes bleues sur lui, légèrement perplexe et tendue, attendant de savoir comment les choses allaient se dérouler. Un peu stressée à l'idée de me retrouver sous son regard, je triture discrètement mes mains dans mon dos, espérant que cela me détendrait un peu - ce qui ne marche pas vraiment - et alors que je me mordille nerveusement la lèvre inférieure, il se racle la gorge et rompt enfin le silence abominable pour moi, me tendant un sac contenant les tenues que je devrais porter. Je l'attrape en tentant d'esquisser un sourire faiblard, le sert contre moi et me dirige vers le petit espace/loge afin de regarder ce qu'il avait prévu pour moi. Je sors d'abord une sorte de combinaison/pantalon couleur chaire, assez large en bas et près du corps au niveau du buste, assez échancrée, avec une sorte de large veste beige à mettre par dessus...ça va, c'est très jolie, glamour et classe. Je me détends un peu et ôte mes vêtements, enfilant rapidement le choix de Julian.
- Tu sais que je fais ça vraiment parce que c'est toi hein ?! Je lui lance, alors que j'enfile la veste, bien décidée à ce qu'il saisisse le côté exceptionnel de la chose.

Je garde mon maquillage léger et attache mes cheveux en arrière...s'il souhaitait autre chose, il me le dirait certainement. Je me regarde sous toutes les coutures dans l'immense miroir debout devant moi et je me trouve étrangement belle là dedans, très lady, très classe et ça me plait ! J'arrange un peu le décolleté de la tenue - on veut être classe, pas vulgaire - remet en place quelques mèches encadrant mon visage, remet un peu de poudre sur mon visage comme je le faisais si souvent à mes propres modèle et inspire profondément afin de me donner du courage pour sortir de là. L'avantage dans cette histoire est que mine de rien, je sais ce qu'il faut faire en tant que modèle, bien que je ne l'ai jamais fait moi. J'ai déjà eu à diriger pas mal de personne et je sais ce qui ressort bien ou mal pour une photo. En vue des tenues choisies, je sens que Julian veut quelque chose de classique et de sophistiqué, donc pas de maquillage extravagant ou trop voyant. J'applique juste un peu de gloss rosé clair et c'est tout...mes yeux feraient le reste.


Une quinzaine de minutes plus tard, je sors vêtue des vêtements de Julian, d'un pas très peu sûr et me plante devant lui. Je tourne un peu sur moi même, levant les mains sur le côté histoire de lui permettre de vérifier si ça lui convenait et demande d'une petite voix

- Ca va comme ça ?

©flawless

_________________
 ABIGAÏL
I got a pocket, got a pocketful of sunshine I got a love and I know that it's all mine, oh, oh oh oh
Do what you want but you're never gonna break me Sticks and stones are never gonna shake me, oh, oh oh oh
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JULIAN & ABI - Parce qu'il faut bien passer derrière l'appareil...

Revenir en haut Aller en bas
 

JULIAN & ABI - Parce qu'il faut bien passer derrière l'appareil...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une bonne nouvelle (parce qu'il en faut bien quand meme!!)
» Il faut bien fêter ça non? - Dealy
» parce qu'il faut valider cette fichue L2.
» " La colère est une courte folie. " [ Isaac.]
» faut il supprimer regulateur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPILY EVER AFTER :: - Savannah - :: Town Center :: ► Le temps d'un regard
-