HEVA ferme ses portes, pour mieux les rouvrir ICI ! A très vite !

Partagez | 
 

 What’s going on in that beautiful mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 9:37

What’s going on in that beautiful mind
Damon et Cassia

Ceci est la première rencontre entre Damon et Cassia. Cela se passe il y a plusieurs mois déjà.
Damon est à son travail et comme souvent il se doit de vérifier certaines choses. Cela fait plusieurs qu'il a remarqué que certains produits disparaissent, comme de la nourriture par exemple, mais pas que. Il se doute de quelque chose et n'a jamais aimé savoir qu'on le volait. Il n'en a pas parlé à ses employés car il pense que c'est peu être l'un d'eux le coupable. Alors il mène se petite enquête seul dans son coin. Si ce n'est pas un employé cette personne a réussit à trouver une faille dans leur système de sécurité, de surveillance. En effet, certains endroit de l'entrée du personnel ne sont pas couvert par les caméras de surveillance et puis une fois à l'intérieur il ne faut vraiment pas avoir de chance pour se faire remarquer. A certaines heures cet endroit grouille de monde et Damon engage aussi parfois des extras et ne les connait pas lui même.
Damon n'aime pas qu'on le vole car il n'est pas si terrible, si on lui demandait surement qu'il donnerait ou qu'il tendrait la main à la personne agissait ainsi. Ce qu'il déteste c'est la trahison, les profiteurs, les gens qui vous plante un couteau dans le dos. Ca il en a horreur mais autrement il n'est pas méchant, contrairement à ce qu'il peu laisser croire parfois. C'est vrai que quand il est pique une colère il peu faire peur, car il est imposant, il est loin d'être petit et d'une carrure banale, mais il n'est pas méchant. D'ailleurs les employés qui travaillent pour lui depuis longtemps le savent qu'il n'est pas méchant, qu'il doit juste se comporter en patron et régler les problèmes comme il le faut afin que ça ne recommence pas.

Ce soir il a décidé d'inspecter les lieux et de voir par lui même, peu être qu'avec un peu de chance il tombera sur la personne qui le vole et verra ce qu'elle lui vole exactement. Il l'emmènera directement dans son bureau et lui fera la moral, peu être même qu'il s'amusera à lui faire peur, juste pour le plaisir, juste pour calmer ses nerfs mais il ne lui fera pas de mal. Il fait son tour habituel mais en sens inverse, au cas où cette personne le connaisse et il entend du bruit là où personne n'est censé être là à cette heure précise. Mais il sait aussi qu'il a des clients exigeants et que peu être l'un d'eux à demander quelque chose en particulier.
Il entre dans la pièce qui leur sert de cuisine pour la préparation des petits déjeuner, la porte de service n'est pas très loin c'est donc facile de se faufiler là sans se faire voir. Il y entend toujours ce bruit, mais comme il est devant la seule et unique porte pour en sortir, il sait que cette personne devra se montrer devant lui. Peu être même qu'il arrivera à la surprendre. Et puis non, il change d'avis et avance dans la pièce, ce n'est pas grand, il finira bien par la voir.

"- Qui êtes vous, qu'est ce que vous faite ici ?"

Damon doit savoir, la pièce est dans la pénombre mais il devine bien une silhouette féminine. Il s'agit donc d'une femme mais il n'arrive pas à la reconnaître, s'il la connais bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 10:29



La journée était passée très lentement. Après m’être réveillée, j’avais été dans un lieu public afin d’y prendre une douche, et de changer de vêtements. Heureusement pour moi, aujourd’hui il faisait assez beau. Je m’étais alors occupé comme je pouvais. J’avais trouvé un journal de la veille trainant sur un bac dans un parc public, cela m’avais fait un peu de lecture. Certes les nouvelles dataient d’hier mais je n’avais pas les moyen d ‘acheter le journal d’aujourd’hui, je n’avais d’ailleurs pas les moyens de manger. Et mon ventre qui criait famine me le rappelait assez souvent. Malheureusement pour ce dernier, il fallait attendre ce soir. Cela faisait plusieurs fois que j’avais trouvé de quoi manger un peu. C’est par hasard devant un hôtel de la ville que j’avais tenté ma chance. A une heure certaine, il n’y avait presque plus personne et il avait été facile pour moi de me faufiler dedans, et de trouver de quoi manger un peu. C’était mon seul repas de la journée, et encore je ne piquai pas de grande quantité, je devais les transporté après tout. Et il était bien sur hors de question de rester dans les locaux pour y manger.

J’avais faim, très faim même. Cela faisait maintenant plus de vingt quatre heures que je n’avais pas manger quelque chose. Alors à la nuit tombée, je pris la direction du fameux hôtel. J’attendis un peu qu’il se fasse un peu plus tard. Et je répétai alors l’action, je me faufilai discrètement par la porte de service. Personne, il faisait sombre dans les pièces d’ailleurs. J’arrivai alors dans une salle, certainement là où étaient préparés les petits-déjeuners. Je jetai un rapide coup d’œil, je ne m’attardai pas non plus. Généralement je prenais ce qui passait sous ma main. Je pris alors un croissant, une petite brioche, vous savez ce genre de petite brioche qui était servie individuellement le matin au déjeuner,  et alors que j’allais sortir je vis un panier de fuit. Je piquai alors une pomme.

Et alors que j’allais sortir, j’entendis du bruit et une voix. Je sursautai alors légèrement. Je m’étais fais coincée. Que devais-je faire ? Me mettre à courir ? Puis je vis une ombre au loin, un homme assez grand. Je ne faisais pas le poids c’est sur. Je m’approchai alors légèrement de l’home en question. Après tout je m’étais fais grillée alors autant me faire voir, non ? « Je ne fais rien de mal… » . C’est vrai, j’avais juste pris un croissant, une briochette et une pomme, l’hôtel n’allait pas faire faillite pour si peu ? « n’appelez pas la police s’il vous plait » , je déposai alors sur une table qui se trouvais à côté de lui ce que j’avais dans les mains. Peu importe si je n’avais pas à manger, le principal c’était que je sorte d’ici sans la police à mes trousses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 11:04

La personne ne fuit pas, c'est ce qui intrigue Damon, car habituellement les voleurs ne restent pas sur le lieu de leur crime. C'est sans doute un employé alors, mais il doit savoir de qui il s'agit. Il est plein de colère à ce moment là parce qu'il déteste qu'on le trompe et qu'on le vole de cette manière.
La jeune s'approcha de lui et il pu voir qu'il s'agissait en réalité d'un petit bout de femme, une jeune fille même pas très grande, qui devait bien avoir une tête de moins que lui voir un peu plus. Damon est furieux mais sa colère descend doucement au fur et à mesure que ses yeux détailles la voleuse. Elle semble propre sur elle, sauf peu être ses vêtements qui semblent usés mais pourquoi est-ce qu'elle le vole ? par plaisir, certaines personnes sont comme ça et ça agace Damon.
Il y a quelque chose dans le regard de la jeune femme, sur son visage qui force Damon a revoir son jugement, à se montrer clément. Il ne répond pas à ce qu'elle lui dit pour commencer et la regarde avec son regard méchant mais qui s'estompe plus vite qu'il ne l'aurait cru. Toute sa colère est tombée et il n'arrive pas à lui en vouloir. Par contre il ne passera pas l'éponge aussi vite, ça il s'y refuse.

"- Je n'aime pas qu'on me vole, pourquoi tu fais ça tu n'as pas à manger chez toi ?"

Il pose les yeux sur ce qu'elle vient de déposer, c'est vrai, c'est pas grand chose finalement, y'a pas de quoi fouetter un chat. Elle ne peu de toute façon pas s'enfuir car il est sur sa route et même si elle essayait elle n'y parviendrait pas, ne faisant pas le poids devant un homme comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 11:34



Je n’arrivais pas à croire que je m’étais fais prendre en flag. Il faillait bien que cela arrive un jour après tout. C’était le risque. J’avais décidé de ne pas m’enfuir comme une voleuse, et de faire face à la situation. Je m’étais donc rapproché de l’homme en question et avait déposé près de lui le peu de nourriture que j’avais pris quelques minutes auparavant. Peu importe, je préférais encore passer une journée sans manger que d’être arrêté par la police. Je sentis alors que l’homme en question me détailla, je n’aimais pas trop cela mais disons que je n’étais pas en position de force actuellement. Puis l’homme en question prit une nouvelle fois la parole en disant qu’il n’aimait pas qu’on le vole, et me demandais pourquoi je faisais cela et si je n’avais pas à manger chez moi. J’étais un peu agacée par cette réflexion, mais je restai tout de même calme « je fais cela pour manger ». Cela paraissait logique mais j’étais indulgente, il ne me connaissait pas. Et même si je n’aimais pas me justifier, j’étais bien obligé de le faire quand même. « Je n’ai pas de chez moi, alors non je n’ai pas à manger ». Voila, c’était dit. J’espérais que maintenant l’homme allait me laisser tranquille.

J’attendais alors son jugement si on peut dire. Allait-il me laisser partir ? Ou allait-il appeler la police ? Ou je ne sais quoi encore.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 13:29

Elle ne semblait pas avoir peur de lui plus que ça, ce qui était tout de même plutôt inhabituel en général, car les gens trouvaient toujours que Damon était  impressionnant quand il avait ce genre de regard. Mais son regard c'était adoucit et il ne s'en était même pas rendu compte, tout comme son attitude, il était déjà bien moins menaçant.

"- Et pourquoi tu n'as pas à manger ?"

Damon était désolé pour elle si c'était le cas, une jeune fille comme elle devait aller à l'école, apprendre des choses et non traîner dans la rue et devoir se nourrir par ses propres moyens et même voler. Ce n'était pas normal, ses parents étaient des inconscients de ne pas la nourrir correctement. Elle était en pleine croissance et avait besoin de manger. Et puis bon ce n'était pas un repas équilibré ça en plus. Damon jeta à nouveau un coup d'oeil sur ce qu'elle avait déposé et soupira.

"- Viens, suis moi."

Il l'observa un instant et comme elle devait se poser pas mal de question il décida de lui dire clairement pourquoi il voulait qu'elle le suive.

"- Je vais te donner de quoi manger, t'en fait pas je ne te demanderais rien de spécial en échange si ce n'est de ne plus jamais venir me voler. Ca te va ça ?"


Bien sur il comprendrait si elle refusait mais sa proposition était plus que louable, de plus, ce n'était pas dans ses habitudes mais cette jeune fille avait quelque chose de particulier qui lui donnait envie de l'aider et de lui faire confiance en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 13:57


Je me trouvais dans une situation tel que je ne pouvais ni m’enfuir, ni échapper à un interrogatoire de la part de l’homme qui m’avait surpris entrain de prendre à manger ici. L’homme en question me demanda alors pour quelle raison je n’avais pas à manger, puis il eu la réponse presque tout de suite après, étant donné que j’avais du lui donner de brèves explications. Je me sentais alors un peu comme un coupable qui attendait son jugement, mais intérieurement je priais pour qu’il me laisse partir sans appeler la police. Puis j’entendis l’homme soupirer, et ce qu’il dit par la suite m’étonnai. Le suivre ? Mais pour quelle raison ? Et où ? Peut être que finalement il n’allait pas appeler la police mais carrément m’y emmener lui-même ? Du coup, il y avait tellement de questions qui me passaient par la tête que je n’avais pas bougé, depuis la première fois depuis longtemps : je ne savais pas quoi faire. Puis l’homme m’en dit alors plus. Il me dit qu’il allait me donner à manger et qu’il ne fallait pas que je m’inquiète qu’il ne me demanderait rien en échange. Si une seule chose : ne plus venir voler ici. J’étais un peu surprise, même beaucoup. Je m’attendais à tout, sauf à cela. Puis quand l’homme me demanda si cela me convenait, je répondis juste avec un hochement positif de la tête.

Cependant une question me brulait les lèvres, pourquoi faisait-il cela pour moi ? N’allait-il pas avoir des ennuis par ma faute ? Si il le faisait je pense qu’il connaissait déjà la réponse après tout, mais je décidai quand même de lui poser une question « pourquoi vous faites cela ? ». C’est vrai, après tout n’importe quelle autre personne m’aurait jeté d’ici, ou aurait appelé la police. Mais pas lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 15:25

Damon se montrait bien plus gentil qu'il ne l'aurait voulu, mais il ne pouvait pas réagir autrement, cette jeune fille semblait avoir besoin d'aide et ce n'était pas en appelant les flics qu'il allait l'aider. Elle était de ce genre de personne qu'on a envie de protéger, d'aider, c'était quelque chose de rare et Damon n'avait encore rencontré personne comme ça, mais il savait que ça arrivait de temps en temps de telles rencontres. Elle paraissait perdu et sans doute qu'elle devait se demander pourquoi il voulait l'aider, c'était tout à fait légitime comme impression, lui même aurait eut des doutes à sa place.

"- Tu m'inspires confiance, je ne saurais pas te dire pourquoi mais j'ai envie de t'aider, c'est tout..."

Il lui dit ceci en haussant les épaules et en l'invitant à le suivre dans le fond de la pièce, là où se trouvait la table de travail et quelques tabourets qui servaient aux employés pour se reposer ou faire des tâches assises.

"- Je suis Damon Jenkins, le propriétaire de cet hôtel. Tu comprends donc pourquoi je ne veux pas qu'on me vole."

Il ouvrit le réfrigérateur et en sortit de quoi faire quelques sandwichs, puis une bouteille de jus de fruit puis attrapa le pain de mie dans le placard et un couteau.

"- Tu veux quelque chose de chaud peu être ?"

C'est vrai, il n'avait pas pensé que peu être qu'elle avait besoin de se réchauffer aussi. Damon faisait tout ceci dans la pénombre car il connaissait cet endroit par coeur mais il appuya sur l'interrupteur afin d'allumer la lumière, la miss ne pourrait sans doute pas se repérer aussi bien que lui.

"- Dit moi, quel âge as tu ? et quel est ton nom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 15:53


J’avais demandé à cet homme pour quelle raison il faisait cela, pourquoi m’aidait-il ? Sa réponse fut assez surprenante, je lui inspirais confiance, et il avait envie de m’aider. Et bien, si tout le monde était comme cela, on changera le monde. Puis il m’invita à la suivre, ce que je fis, on ne pouvait pas dire que je connaissais les lieux non plus. Puis l’homme se présenta, Alors en plus d’avoir été pris en flag, j’ai été pros en flag par le propriétaire de l’hôtel. Je suis une championne je crois. Puis Damon me dit alors que c’était pour cela qu’il n’aimait pas qu’on le vole « oui je comprends » dis-je d’une voix un peu penaude.

Puis Damon fis comme chez lui, normal vu que c’était son hôtel, et sortis de quoi manger. Puis me demanda si je voulais quelque chose de chaud, « non ça ira très bien comme ça » . J’avais l’habitude de me contenter de ce que j’avais et puis nous n’étions pas en hiver non plus. Damon alluma également la lumière, c’est vrai que nous étions encore dans la pénombre. Et je vis alors vraiment son visage. Il était plutôt bel homme, certainement plus âgé que moi, mais il faisait tout de même assez jeune.

Puis l’homme en question, enfin plutôt Damon, me demanda alors mon âge et mon nom. Le nom ne me dérangeait pas mais si je lui disais la vérité sur mon page il allait se rendre compte toute de suite que j’étais encore mineure. Mais encore une fois, je n’avais pas vraiment le choix, « je m’appelle Cassia, j’ai vingt-ans, enfin presque… » Bon j’avais dix neuf ans, mais j’en avais bientôt vingt, et puis je préférais toujours me rapprocher le plus possible de la majorité. C’était important pour moi.




Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 16:07

Damon lui ouvrit la bouteille de jus de fruit, c'était du jus de pomme normalement vu la couleur de l'étiquette et puis il commença à lui préparer quelques sandwich. Oui, plusieurs, car il comptait bien lui en donner un peu plus afin qu'elle ait de quoi se nourrir un peu et manger plus qu'un simple repas. Il y avait un peu de charcuterie, de quoi faire des sandwich au jambon et au beurre et il fouilla dans le placard tandis qu'elle lui répondait qu'elle ne voulait rien d'autre, rien de chaud en tout cas. Damon sortit divers sachets et y déposa ce qu'elle avait pris un peu plus tôt à l'intérieur. Puis il ouvrit le frigo et en sortit deux autres bouteilles, une d'eau et une autre de jus de fruit, qu'il mit dans un sachet et puis lui donna un sandwich.
Il ne savait pas si elle disait vrai à propos de son prénom ce qui était normal en même temps, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'elle dise la vérité mais son age, elle semblait sincère, d'ailleurs il fut surpris par son âge.

"- Tu viens bien de quelque part, tu as fugué ?"

Bon, il devait bien se douter qu'elle ne répondrait sans doute pas, mais ça l'intriguait, si cette gamine avait besoin de voler pour manger, c'est donc qu'elle avait quitté sa famille, mais il savait aussi que les adolescents fuguaient pour rien parfois. Il rangea les trois autres sandwich qu'il avait préparé dans un sachet. Il lui donnerai tout ça avant qu'elle s'en aille car il ne voulait pas la laisser partir sans rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 16:30


Damon m’avait demandé quelques informations sur moi. Je n’aimais pas vraiment parler de moi mais après tout ses questions étaient légitimes.  Je lui avais donc répondu et sincèrement en plus.  Et tout en répondant à ses questions je le regardai faire, c’est fou ce qu’il pouvait ya voir à manger dans la cuisine d’un hôtel. Puis Damon me donna alors un sandwich, je pris ce dernier, « merci » . Je croquai alors doucement dans celui-ci. J’avais faim certes, très faim même mais je savais par expérience que lorsqu’on mourrait de faim il ne fallait pas manger trop vite, au risque d’avoir très mal au ventre par la suite. J'en avais déjà fait l'expérience douloureuse, alors maintenant je faisais très attention.

Puis Damon me demanda alors si j’avais fugué, et que je devais bien venir de quelque part, je levai alors les yeux vers lui. Devais-je dire la vérité ? Je pense que oui, après tout il connaissait mon nom et mon âge, il devait se douter de la réponse je pense. « oui… Je viens de Phoenix » . Bon je passai les détails sur les villes où j’étais déjà passé, je n’étais pas là non plus pour raconter ma vie de a à z. J’espérais juste que le fait qu’il sache que j’ai fugué n’allais pas le faire changé d’avis, et qu’il n’allait pas prévenir la police. Je me débrouillai jusque là, et je ne voulais pour rien au monde retourner là-bas. Il me tardai qu'une chose : avoir la majorité et pouvoir être tranquille d'un point de vue judiciaire.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 17:18

Damon n'était pas curieux, il cherchait juste à comprendre pourquoi cette jeune fille avait finit dans sa cuisine pour venir lui voler de quoi manger. Ce n'état pas simple et le pire dans l'histoire c'est qu'il n'arrivait pas à lui en vouloir. En temps normal il lui aurait passé un savon et aurait tout simplement appeler les flics, mais cette jeune fille, Cassia, lui était sympathique et il ignorait pourquoi. Il lui faisait confiance, comme ça sans raison et cela semblait réciproque puisqu'à aucun moment elle n'avait essayé de s'enfuir. Par contre, ce qu'elle disait, il ne pouvait pas le vérifier, ça c'était clair.

"- Phoenix ? c'est pas la porte à côté. Mais c'est donc si terrible chez toi que tu préfères vivre dans la rue ?"

Damon pouvait comprendre beaucoup de choses, étant lui même père d'un garçon de quatorze ans, il avait plutôt intérêt à se montrer compréhensif.
Il avait envie de venir en aide à cette jeune fille et n'était même pas capable de savoir pourquoi. Il pouvait, il devrait même appeler les flics afin qu'elle retourne d'où elle venait, des gens devaient forcément se faire du soucis pour elle, peu être même la croire morte ou pire encore.

"- Tu sais, c'est pas dans mes habitudes de filer de la nourriture comme ça aux étrangers, alors évite de le crier autour de toi. Je le fais avec toi et je saurais même pas te dire pourquoi. Mais tu resteras une exception."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 17:41



Je pris une nouvelle bouchée du sandwich préparé par Damon. Et je peux vous assurer que cela faisait du bien de manger un peu. Puis après avoir répondu à la dernière question de Damon, celui-ci sembla surpris de savoir que je vais de Phoenix. Il déclara alors que ce n’était pas la porte à côté, oui ça c’est sur, je suis d’accord avec lui. Puis Damon me demanda alors si c’était si terrible chez moi pour que je préfère vivre dans la rue. Je regardai alors Damon , il ne pouvait pas s’imaginer à quel point s’était si terrible, mais encore une fois je ne voulais pas l’embêter avec des détails, « Oui, et je n’étais pas chez moi là-bas ». Enfin j’y ai été, quand je vivais avec mes parents, mais depuis que j’avais du changer de « famille » je ne m’étais jamais senti chez moi.  

Je repris alors une petite bouchée de mon sandwich, puis Damon me dit alors que ce n’était pas dans ses habitudes de donner de la nourriture ainsi aux étrangers alors je ne devais pas le dire à tout le monde. « je ne suis pas idiote, mon but n’est pas de vous faire faire faillite… » Je savais bien qu’il ne devait pas faire cela avec tout le monde, et que comme il le disait si bien je restai une exception, je continuai alors sur ma lancée  « je me doute que vous ne devez pas faire ça tout les jours, et je vous remercie encore » . Après tout moi ce que je voulais c'était juste manger un peu.

C’est vrai que je n’aurai jamais imaginé que Damon m’aurait offert à manger comme cela. Sur le coup j’avais eu plus peur qu’il ne prévienne la police ou qu’il me passe un sacré savon. Mais il ne fit rien de tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 18:41

Il fronça les sourcils lorsqu'il entendit sa réponse. Comment elle pouvait ne pas être chez elle ? famille d'accueil ? cette jeune fille n'était plus avec ses parents pour des raisons inconnues, sans doute la battaient t'il, mais alors dans cas pourquoi est-ce qu'elle avait fugué pour finir dans la rue ? non, c'était bien plus que ça, plus qu'il ne pouvait l'imaginer et elle n'avait pas envie d'en parler, logique en même temps, il n'était qu'un inconnu pour elle. Mais c'est parfois plus facile de discuter avec un inconnu qu'avec une personne proche. N'empêche qu'il aurait du appeler les flics pour qu'elle rentrer, elle devait manquer à quelqu'un cette jeune fille.

"- Tu pourras revenir demain si tu veux, j'irai te chercher un vrai repas cette fois-ci. Mais promet moi de ne plus jamais voler, ni ici ni ailleurs."

C'était beaucoup lui demander mais Damon était prêt à lui donner à manger tous les soirs jusqu'à ce qu'elle se décide enfin à rentrer chez elle, à donner des nouvelles aux gens qui l'aimaient et qui devaient s'inquiéter pour elle.

"- Tu penses vraiment que tu ne manques à personne ?"

Une façon détournée d'obtenir une réponse à toutes ses interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 19:02


Damon me posais des questions. Et je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir après tout. Il était même endroit de les poser ses questions. Puis il me dit quelque chose qui me surpris encore plus, Damon me proposa de revenir ici demain, et que si je le voulais il pourrait me donner un vrai repas. Mais je devais lui promettre de ne plus jamais voler, ni dans cet hôtel, ou plutôt dans son hôtel, et ailleurs. Décidément il me surprenait de minute en minute. « Vraiment ? Vous n’êtes pas obligé vous savez … je ne veux pas non plus vous embêter avec ça ». C’est vrai, je ne voulais pas qu’il se sente obligé ou je ne sais quoi. Et puis je me débrouillais comme je pouvais pour trouver de quoi manger.

Puis Damon me demanda si j’étais sur que je ne manquais à personnes, je posai alors mon regard sur lui puis répondis « j’en suis même certaine… les seules personnes qui tenaient vraiment à moi et à qui je tenais vraiment ne sont plus de ce monde » . Je n’avais pas forcément envie de me justifier, mais ce que je venais de dire était un peu sorti tout seul. A croire que j’arrivais à me confier et avoir un semblant de confiance envers Damon, alors que c’était tout de même un inconnu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 20:05

Damon la regarda et ne pu s'empêcher de sourire en l'écoutant lui répondre. Elle ne l'ennuyait pas le moins du monde sinon il ne lui aurait pas proposé. Il ne voulait qu'elle aille voler ailleurs au risque de se faire prendre et d'avoir des ennuis. Il sentait qu'il fallait qu'il l'aide et il ignorait pourquoi, c'était un peu comme s'il devait le faire, une sorte de bonne action mais absolument pas par pitié, jamais de là vie.

"- T'en fait pas, tu ne m'embêtes pas du tout. Je préfère encore t'offrir à manger plutôt que de savoir que tu vas voler quelque part."

C'était généreux de sa part mais elle pouvait aussi le prendre mal ou carrément refuser, ou même ne pas venir du tout le lendemain comme prévu. Mais c'était à elle de décider, quoi qu'il en soit, lui n'avait qu'une parole, mais ça elle ne le savait pas.
Ce qu'elle lui dit ensuite l'attrista, s'il avait bien compris elle était orpheline ou du moins avait perdu les seuls personnes qui comptaient vraiment pour elle, donc ses parents ou des personnes très proches. Il pouvait comprendre il avait lui même perdu sa mère. D'ailleurs, sans vraiment le vouloir et par compassion uniquement il posa sa main très doucement sur celle de la jeune femme avant de lui répondre.

"- Je comprends ce que tu ressent, j'ai perdu ma mère il quand j'étais adolescent."

Pas la peine d'aller dans les détails, c'était suffisant pour qu'elle lui fasse confiance, donc il retira sa main car il ne voulait pas lui faire peur. Il voulait juste qu'elle se sente à l'aise et en confiance avec lui, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 21:07



Je finis alors tranquillement de manger mon sandwich, et je me sentais déjà mieux. Lorsqu’on a faim, je ne sais pas vous, mais moi je me trouve toute fébrile. Et lorsqu’on mange c’est comme si on retrouvait des forces. Et c’est cette impression là que j’avas maintenant. Manger m’avait fait le plus grand bien, surtout que je n’avais pas mangé depuis plus de vingt-quatre heures. J’avais alors remercié Damon pour son aide, et surtout pour sa proposition, mais je ne voulais pas non plus l’embêter mais ce dernier me dit de ne pas m’en faire, que je ne l’embêtais pas et qu’il préférait faire ainsi que de savoir que je volais ailleurs. « je sais que voler n’est pas une bonne chose, j’en suis consciente mais si je fais ça c’est pour manger un peu… » Je faisais cela par nécessité pas par envie.

Puis j’avais alors avoué à Damon que chez moi personne ne m’attendais et que certainement personne ne s’inquiétais pour moi à l’heure actuelle, je lui alors brièvement expliqué. Puis je sentis la main de Damon se poser sur la mienne. Je fus surprise, sur le coup j’aurai voulu retirer ma main, mais ce geste était tendre ? oui c’est le mot, et un geste comme cela il y a bien longtemps que je n’en avais pas eu. Et Damon m’avoua que lui avais perdu sa mère quand il était adolescent « j’en suis navrée » . J’étais bien placé pour savoir que la perte d’un parent faisait très mal.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Dim 7 Sep - 21:23

"- Oui et c'est pour ça que je te propose de revenir manger ici plutôt que de voler à nouveau. C'est un bon deal non ?"

Il ne lui demandait rien en échange si ce n'est ne plus voler, ni chez lui ni chez quelqu'un d'autre. Il ne pourrait peu être pas la nourrir éternellement mais il trouverait bien une solution d'ici là. Il trouvait toujours des solutions, il lui fallait juste le temps d'y réfléchir et de voir si c'était faisable ou non. Et là, il était certains de trouver quelque chose rapidement, d'ici quelques jours il aurait de quoi régler ce problème, il fallait juste qu'elle revienne encore quelques jours afin de ne pas perdre le contact avec elle Il avait l'impression qu'elle lui faisait confiance alors il espérait que cela durerait.

"- C'était tes parents n'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit je suis navré pour toi."

Elle n'avait pas précisé mais il était certain qu'il s'agissait de ses parents maintenant, vu son visage lorsqu'il lui avait parlé de la perte de sa mère. On ne pouvait pas réagir comme ça si on ne l'avait pas vécu.

"- Si tu as besoin d'aide je peux t'aider, je veux t'aider. Alors reviens demain et après demain et les jours d'après. Laisse moi faire ça pour toi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Lun 8 Sep - 6:54



J’avais alors précisé à Damon que si je volais de temps en temps c’était pour vivre, ou survivre. Je ne savais pas quel terme était le plus approprié. Enfin bref, je ne volais pas par plaisir, c’était juste pour avoir de moi manger de temps en temps. D’ailleurs ce n’est pas par plaisir non plus que je vivais ainsi, mais par obligation. Je n’avais pas d’autres choix. Etant encore mineure je ne pouvais pas avoir un vrai travail fixe, et sans travail je ne pouvais pas avoir d’argent, alors ans argent je ne pouvais rien faire. Vie cruelle, n’est-ce pas ? Josh compris et me dit alors que c’était pour cette raison qu’il me proposait de venir manger ici plutôt que de voler, et me demanda si c’était un bon deal, « oui, c’est vrai » .

Puis lorsque j’avais évoqué la perte de proches, Damon me demanda alors si c’était mes parents. Je pense qu’il avait comprit au fond de lui, et qu’il demandait une sorte de confirmation, je détournai alors le regard et fit un signe positif de la tête « oui… »

Damon voulait m’aider ? Je crois que c’est la première fois que quelqu’un voulait m’aider ? Devais-je accepter son aider ? Puis Damon me demanda de revenir demain, après demain et ainsi de suite « j’essaierai » . Je ne pouvais pas vraiment faire de permettre car je ne savais pas de quoi serait fait le lendemain après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Lun 8 Sep - 9:22

Elle semblait d'accord avec sa proposition de deal, lui offrir à manger plutôt que de la savoir en train de voler quelque part, au risque de se faire prendre. Damon ne savait rien de son histoire, elle pouvait très bien lui mentir mais il avait vraiment envie de lui venir en aide, lui même n'en comprenait pas les raisons. L'envie de faire une bonne action sans doute, quoi que venant de lui ce n'était pas forcément la meilleure chose qu'il soit. Et surtout ça ne l'aiderait pas à avoir la garde partagée de ses gosses mais bon, tant pis, il était comme ça, généreux parfois et il ne fallait trop chercher plus loin.

Il eut ensuite la confirmation que comme il le pensait elle avait perdu ses parents. Pauvre gamine, devoir grandir sans ses deux parents ça n'avait pas du être facile, surtout qu'elle semblait avoir fuit son nouveau foyer, donc ceux-ci ne devaient pas être bien sympas avec elle. Après, il faudrait encore voir comment elle était traité, peu être qu'un pet de travers et hop elle avait fuguée. Mais il avait l'impression que c'était bien plus important que ça, cette jeune fille semblait avoir fugué pour de bonnes raisons. Quoi que des bonnes raisons de fugué ça ne doit pas vraiment exister.

"- S'il te plait... fait le."

Damon essayait vraiment de la mettre en confiance afin qu'elle revienne manger ici, il s'occuperait personnellement d'elle jusqu'à ce qu'il ait trouvé la solution à ses soucis, car il comptait bien y parvenir. Il voulait vraiment l'aider au plus profond de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Lun 8 Sep - 13:30


Quand on était dans ma situation, on ne pouvait pas savoir de quoi allait être fait le lendemain. Surtout dans mon cas précis. J’tais amenée à changé de ville régulièrement afin d’éviter toute probabilité que l’on me retrouve. Alors quand Damon me demanda de revenir ici demain, après demain et les autres jours qui suivaient, je ne lui avais pas promis. Car c’était une chose que je ne pouvais pas faire. Je posai alors mon regard sur lui, voulait-il vraiment m’aider ? On dirait bien oui. Du moins il n’avait pas le comportement d’un homme profiteur ou je ne sais quoi encore. « D’accord… » .

C’est vrai, je ne sais pour quelle raison mais une petite voix me disait de faire confiance à Damon. Après tout jusque là il avait tout fait pour que je lui fasse confiance, et il avait réussi. Une fois mon sandwich terminé, je me servis alors un peu à boire. Ce n’est pas tout de manger, l’eau est également très importante.

Je n'arrivais toujours pas à croire que Damon m'avait donné à manger. Je dois bien avouer que je me voyais pas attendre de nouveau une journée avant d'avoir quelque chose dans le ventre. J'ai eu de la chance de tomber sur lui, une autre personne m'aurait certainement chassé de là ou aurait même appeler la police.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Lun 8 Sep - 17:13

A sa réponse, elle eut droit à un sourire, un véritable sourire, sincère et sans doute charmeur, comme il savait si bien le faire mais ce n'était pas volontaire. Mais c'est vrai que pour ceux qui le connaissaient bien, des vraies sourires chez Damon c'est rare alors il faut savoir en profiter quand ça vous arrive.

"- Alors je t'apporterai un vrai repas. Un truc qui te plaira j'espère..."

Quand il parlait de vrai repas, il pensait plus à repas du style de ce qu'on mange dans un restaurant style mac do, car c'était le genre de chose qu'elle ne devait pas manger souvent et qui lui ferait surement plaisir. Les adolescents adorent ça et en y regardant bien, y'a quand même de quoi faire un vrai repas. Il n'était pas certain de lui faire plaisir mais au moins il aurait essayé, de plus il manger avec elle, histoire de lui tenir compagnie, n'ayant rien d'autre à faire chez lui, l'heure du repas n'avait pas d'importance.
Il allait attendre qu'elle ait terminé pour lui donner tout ce qu'il avait préparé pour elle dans ses sachets et après s'assurerait de bien fermer la porte derrière elle. D'ailleurs il faudrait qu'il fasse quelque chose pour régler le problème des intrus dans cette zone.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Lun 8 Sep - 17:45


Devant l’insistance de Damon, j’avais finalement finis par dire à ce dernier que oui je reviendrai demain, et ainsi de suite. Apparemment il fut heureux de ma réponse, ce qui me fit rire intérieurement. Puis une fois ma réponse donné Damon déclara qu’il ‘apportera un vrai repas, en espérant que cela allait me plaire, « vous savez, je ne suis pas difficile »  . Vous savez, quand vous êtes dans ma situation, vous vous contentez d’un rien.

Puis après avoir but quelques gorgées d’eau, je posai alors mon verre, m’essuyai les mains et déclarai alors   « je… je vais y aller. Je dois … enfin peu importe. Et puis vous avez surement mieux à faire. » . C’est vrai, à cette heure il devait peut être organisé un truc, ou bien fermer tout simplement et rentrer chez lui. Je n’allais pas m’éterniser toute la nuit ici après tout. Je me levai alors du tabouret, puis passai une main dans mes cheveux et posai le regard sur Damon, « et… merci » . Certes c’était simple mais sincère. Grâce à cet homme j’avais mangé à ma faim ce soir. Et vu comment avait commencé la soirée je ne l’aurai jamais imaginer. D’ailleurs j’avais tout imaginé sauf cela. Comme quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Lun 8 Sep - 19:15

"- Je comprends. N'oublie pas ça."

Et il lui montra les sachets qu'il avait préparé pour elle, espérant qu'elle les prendrait et que ça la ferait attendre jusqu'au lendemain.

"- Non, j'ai finit de travailler, ne t'en fait pas."

Il ne savait pas vraiment si elle s'inquiétait mais préférait lui faire comprendre qu'elle ne lui avait pas faire perdre son temps. Damon n'était pas le genre de type à faire les choses s'il n'en avait pas envie, comme les gens il n'allait pas vers les gens qui ne lui inspiraient pas confiance et ne perdait pas non plus son temps avec ces gens là.

"- Je t'en prie. A demain alors."

Il espérait juste qu'elle n'aurait pas de soucis avant le lendemain, on ne sait jamais elle vivait dans la rue non ? donc forcément elle devrait composer avec tout un tas de gens pas forcément gentil et agréable et encore moins compréhensifs. Elle semblait honnête et pas droguée non plus, c'était donc un bon point, il s'en serait voulu d'avoir fait entrer une junkie dans son établissement. Il la reconduisit donc jusqu'à la porte extérieur et lui fit un petit signe lorsqu'elle partit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar

MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind Lun 8 Sep - 19:49



Damon comprenait ? Vraiment. Je crois bien que depuis que je suis partit de Phoenix que j’entends quelqu’un dire qu’il me comprend. Cette homme là n’était vraiment pas comme les autre. Puis il me dit de ne pas oublier cela, il avait mis dans des sachets de quoi manger un peu. Je fus vraiment touché par ce geste. Je pris alors les sachets, « merci beaucoup » . C’est vrai qu’en plus de m’avoir donné à manger ici, il m’avait préparé de quoi en emmener avec moi.

J’avais eu un peu peur de l’avoir retardé dans son travail, ou autre. Mais finalement non, Damon me dit que pour lui sa journée de travail était terminée. Certes, mais ce n’était pas non plus une raison pour que je m’éternise ici. Puis Damon me raccompagna alors jusqu’à la porte, cette porte où je m’étais faufilé en catimini tout à l’heure. Puis Damon me dit alors « à demain ». Cette simple phrase m’était un peu étrangère. Une fois dehors, je me tournai alors une dernière fois pour lui, et lui adressai également un léger signe de la main suivit d’un sourire. Un geste qui voulait dire également à demain.

Sur le coup, j’avais un peu hésité à revenir, mais Damon avait été si doux et si gentil avec moi, que je crois que je ne pouvais pas faire autrement. Alors oui je reviendrai demain.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What’s going on in that beautiful mind

Revenir en haut Aller en bas
 

What’s going on in that beautiful mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Panoramas and 3D Virual Tours of the Most Beautiful Places Around the World:
» What a Beautiful Life
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» Beautiful by aufeminin
» Beautiful Elles - une box beauté pour enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPILY EVER AFTER :: Corbeille :: ► Anciens RPs
-